107 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Le phare Dante éclaire l'été de l'OGC Nice


Presse :

Le phare Dante éclaire l'été de l'OGC Nice
France Bleu Azur, le 11/08/2019 à 17h13

Plongé dans le noir par des matchs amicaux ratés et un mercato bloqué, l'OGC Nice s'avançait vers ce premier match face à Amiens samedi avec beaucoup de doutes. Un coup de tête providentiel de son capitaine dans les arrêts de jeu permet au Gym de prendre le wagon en attendant la suite.

C'est comme s'il avait suffi d'un coup de tête pour effacer un été raté à tout point de vue du côté de l'OGC Nice. Des matchs amicaux inquiétants, pour ne pas dire gênants, un mercato bloqué par le processus de vente qui semble interminable et un effectif affaibli et rajeuni par la force des choses. Il y avait de quoi redouter cette entame face à des Amiénois préparés à lutter pour le maintien. Ils pensaient d'ailleurs grappiller un point inespéré vu le scénario de la rencontre.

Sauf que dans le noir, on peut toujours compter sur son capitaine pour retrouver la lumière. Le phare Dante a donc surgi et permis au Gym de prendre le bon wagon dans une saison encore incertaine. L'image du Brésilien torse nu, le point rageur brandi vers la Populaire Sud, restera d'ailleurs comme l'image de la soirée.

"A 1-0 on a joué trop facile, on ne peut pas se permettre ça"


Déjà très inspiré jeudi face aux micros lors du point presse avant le match face à Amiens, Dante l'était encore après la rencontre. Révélant qu'il n'avait "jamais enlevé son maillot" jusqu'à samedi soir après un but, qui lui a valu le traditionnel carton jaune. "Je tiens à m'excuser pour ce carton, je dois montrer l'exemple. Mais c'était une explosion dans ma tête." En bon capitaine, il a préféré pointer les aspects à améliorer pour la suite. "On mène 1-0, on est trop facile, on commence à faire des passes comme à l'entraînement, on perd des ballons bêtement. C'est la maladie du foot mais une équipe comme la nôtre, on ne peut pas se le permettre."

Dante et Cyprien hommes forts de cette 1ere journée

A 36 ans, Dante prouve en tout cas, pour les rares qui en doutaient, qu'il sera encore un homme clef cette saison, sur et en dehors du terrain. En attendant d'y voir plus clair avec la nouvelle direction, le Gym peut s'appuyer sur lui et sur le "revenant" Cyprien (24 ans), longtemps blessé la saison passée et qui est revenu quinze jours plus tôt que les autres cet été pour se préparer.

Un travail physique et technique qui lui permet d'être prêt à réaliser une grande saison. A l'origine des deux buts samedi soir, sur corner, il a surtout pris le jeu à son compte dans une position de milieu reculé qui lui plaît. "J'ai le jeu devant moi, j'ai plus de temps pour orienter mes passes". Meilleur buteur niçois en Ligue 1 (15 buts depuis son arrivée), il "n'a rien à prouver à personne" comme il l'a rappelé samedi soir, mais il sait qu'il est très attendu pour sa quatrième saison sous le maillot rouge et noir.






- Retour -







10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45


Nice - PSG : 1-4





  11e journee de Ligue 1
sam. 26/10/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 8.    Brest 14 10 3 5 2 -2
 9.    Marseille 13 9 3 4 2 -1
 10.    Nice 13 10 4 1 5 -4
 11.    Rennes 12 9 3 3 3 +1
 12.    Amiens 12 10 3 3 4 -2



   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG : 1 - 4
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice
   12e  dim. 03/11 (17h) Nice - Reims