134 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Première défaite pour le Stade Rennais, battu par l'OGC Nice


Presse :

Première défaite pour le Stade Rennais, battu par l'OGC Nice
L'Equipe, le 01/09/2019 à 17h06

Vainqueur de ses trois premiers matches, le Stade Rennais a concédé, à domicile, sa première défaite en Championnat contre l'OGC Nice (1-2) dimanche.

Le match : 1-2

Premier coup d'arrêt pour le Stade Rennais. Vainqueurs de leurs trois premiers matches de Championnat successivement contre Montpellier (1-0), le PSG (2-0) et Strasbourg (2-0), les Rennais ont perdu à domicile ce dimanche après-midi contre l'OGC Nice (2-1). Ils affrontaient pourtant une équipe affaiblie en défense par les blessures de Dante (cheville), Christophe Hérelle (genou) et Malang Sarr (dos).

Le film du match

L'absence des trois tauliers s'est ressentie, principalement sur les coups de pieds arrêtés, où les Niçois ont été dépassés par Niang (8e), Morel (26e et 44e) et Da Silva (50e). Ils ont d'ailleurs concédé l'ouverture du score sur la première tête de l'ancien Lyonnais, prolongée dans son but par Gauthier Lloris, le frère d'Hugo. Ils ont retrouvé leur solidité au retour des vestiaires et ont proposé une deuxième période beaucoup plus tranchante. Pour contrarier les Bretons, les Niçois ont misé sur un engagement total. Et sur Youcef Atal. Repositionné sur le côté de l'attaque (à droite en première période, à gauche en deuxième), l'habituel latéral a mis le feu dans la défense bretonne à chaque accélération.

L'international algérien est à l'origine des actions les plus dangereuses (18e, 23e, 61e, 64e) et a obtenu le penalty de l'égalisation, Hamari Traoré le percutant du derrière (61e). Wylan Cyprien a pris Edouard Mendy à contre-pied pour inscrire son troisième but de la saison. Les Niçois ont continué de pousser pour l'emporter. Racine Coly a d'abord vu ses deux frappes contrées par Mendy et Gélin (90e+1), avant de marquer le but de la victoire sur un corner prolongé par Stanley Nsoki (90e+2). Et dire que seules deux recrues (Ounas, entré à la 75e, et Nsoki, donc, 86e) ont joué cet après-midi. Les autres (Dolberg, Claude-Maurice et Boudaoui) seront intégrées après la trêve internationale.

3
Titularisé dans l'axe de la défense en raison des absences de Dante, Hérelle et Sarr, Gauthier Lloris a disputé son troisième match en Ligue 1 avec son club formateur. À 24 ans. Il n'avait plus porté les couleurs de son club formateur depuis le 30 avril 2016.

Le joueur : Youcef Atal, le poison
Repositionné sur le côté de l'attaque (à droite en première période, à gauche en deuxième), l'habituel latéral a mis le feu dans la défense bretonne à chaque accélération. L'international algérien est à l'origine des actions les plus dangereuses (18e, 23e, 61e, 64e) et a obtenu le penalty de l'égalisation, Hamari Traoré le percutant du derrière (61e). Rincé, il a cédé sa place à Nsoki (86e), passeur décisif sur le deuxième but.






- Retour -







5e journee de Ligue 1
sam. 14/09/2019 à 20h


Montpellier - Nice : 2-1

Résumé »



  6e journee de Ligue 1
sam. 21/09/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 4.    Marseille 10 5 3 1 1 +1
 5.    Lille 9 5 3 0 2 +2
 6.    Nice 9 5 3 0 2 +1
 7.    Angers 9 5 3 0 2 0
 8.    Lyon 8 5 2 2 1 +8



   2e  sam. 17/08 (20h) Nimes - Nice : 1 - 2
   3e  mer. 28/08 (21h) Nice - Marseille : 1 - 2
   4e  dim. 01/09 (15h) Rennes - Nice : 1 - 2
   5e  sam. 14/09 (20h) Montpellier - Nice : 2 - 1
   6e  sam. 21/09 (20h) Nice - Dijon
   7e  mar. 24/09 (21h) Monaco - Nice
   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille



Transferts :  Hicham Boudaoui a signé