137 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Une équipe de jeunes à peine sortis du nid


Presse :

Une équipe de jeunes à peine sortis du nid
L’Equipe, le 05/10/2019 à 16h30

L’effectif niçois est composé majoritairement de jeunes joueurs, entourés d’un seul trentenaire, Dante, dont le retour de blessure était attendu.

La vidéo donne un aperçu des qualités de danseur de Dante. Quelques pas filmés au cours d’une séance de musculation et diffusés la semaine dernière par son partenaire Rémi Walter. Assez pour comprendre que le Brésilien n’est pas le dernier pour mettre l’ambiance dans le vestiaire niçois. « Il est jeune dans sa tête et il n’est pas près de s’arrêter, sourit le milieu Pierre Lees-Melou. Il va faire comme son cousin Hilton (42 ans, brésilien comme lui), il va essayer de jouer le plus longtemps possible. »

Sur le terrain et en dehors, Dante ne fait pas ses 35 ans ; sauf pour apporter son vécu, d’autant plus précieux que ses partenaires en ont moins, voire beaucoup moins. De retour après un mois passé à soigner une entorse à une cheville, le défenseur est le seul trentenaire d’un effectif qui n’a pas vieilli cet été.

En faisant signer Ounas (22 ans), Dolberg (21 ans), Claude-Maurice (21 ans), Nsoki (20 ans), Boudaoui (19 ans) et Khéphren Thuram (18 ans), le Gym a collé avec l’un des préceptes de son recrutement. « Si demain il y a un Dante à faire, on fera un Dante. Mais le principe de base chez nous, c’est de ne pas investir sur des joueurs de plus de 23 ans », confiait fin août Julien Fournier, le directeur du football.

Nice a donc conforté un trait déjà visible de son effectif : sa jeunesse. Avec un âge moyen de 22,1 ans, les Aiglons forment le groupe le plus jeune de la Ligue 1, devant Lille (22,8 ans) et Lyon (23,4 ans), tandis qu’Angers a le plus âgé (26,4 ans) selon les chiffres de la LFP. L’inexpérience des Niçois peut être à l’origine « de défauts de placement ou d’anticipations de la trajectoire du ballon qui se font trop tard, constate Patrick Vieira. Ce sont des erreurs que les joueurs ne commettront plus dans quelques semaines ou quelques mois.» L’entraîneur doit adapter son management. « Cette jeunesse demande de beaucoup communiquer, d’être patient, d’être un peu plus clair dans les détails, d’être le plus précis possible sur ce que j’attends d’eux, énumère le technicien. La seule chose que je leur demande, c’est vraiment d’apporter de l’énergie. »

Vieira donne aussi un rôle nouveau à ceux qui sont (à peine) moins jeunes, à l’image de Wylan Cyprien (24 ans), capitaine en l’absence de Dante. « Wylan a pris énormément de responsabilités, observe l’entraîneur. Il n’a pas besoin de crier fort, mais il prend des initiatives. Ça donne confiance aux jeunes joueurs qu’il y a autour de lui. » Avec Dante, Herelle et Benitez, Lees-Melou est l’un des quatre Niçois de 26 ans ou plus. « Forcément, le coach nous demande de prendre des responsabilités. Mais les jeunes ne sont pas non plus des branleurs, ce sont des bosseurs, souligne le milieu. Quand on voit des mecs comme Kasper (Dolberg), Adam (Ounas) ou Malang (Sarr), ils ont beaucoup d’expérience. » Mais toujours moins que Dante, dont le retour devrait quand même soulager Nice.






- Retour -







10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45


Nice - PSG : 1-4





  11e journee de Ligue 1
sam. 26/10/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 8.    Brest 14 10 3 5 2 -2
 9.    Marseille 13 9 3 4 2 -1
 10.    Nice 13 10 4 1 5 -4
 11.    Rennes 12 9 3 3 3 +1
 12.    Amiens 12 10 3 3 4 -2



   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG : 1 - 4
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice
   12e  dim. 03/11 (17h) Nice - Reims