137 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Le bilan de la saison d'Adam Ounas


Presse :

Le bilan de la saison d'Adam Ounas
Onze Mondial, le 20/03/2020 à 10h01

Prêté par Naples, Adam Ounas réalise une saison intéressante à Nice, où ses récentes belles performances effacent quelque peu sa première partie de saison plus terne.

C’est la saison de la relance pour Adam Ounas. L’ailier algérien (23 ans), capable d’évoluer à gauche comme à droite, est prêté par Naples à Nice pour l’exercice 2019/2020. Un transfert pour lui permettre de retrouver du temps du jeu, lui qui n’était pas titulaire en Italie. Et sur ce plan-là, Ounas a atteint son objectif, lui qui est titulaire dans l’effectif de Patrick Vieira (16 matches joués en Ligue 1). Mais tout n’est pas parfait dans la saison du Fennec.

Pas rappelé par Belmadi depuis la CAN 2019

En arrivant à Nice, Ounas a eu du mal à faire parler son talent. Et il ne s’est pas montré très décisif, puisque son premier but est arrivé… le 5 janvier, face à une équipe amateur (Fréjus-Saint-Raphaël en Coupe de France). Autant dire que ce n’est pas avec un tel bilan qu’il va convaincre ses dirigeants de lever son option d’achat, fixée à 22 M€. Pourtant, lui veut rester à Nice et a confiance en ses moyens, comme il le confiait à L’Équipe : « Un très beau projet se met en place, et il faut tout donner car on sait que si on n’est pas bons, on ne restera pas. Il y aura beaucoup de changements l’été prochain et il ne faut surtout pas descendre du train. Je suis prêté, je veux donner le meilleur de moi-même pour rester. Je ne me dis pas "je viens, je fais des matches, et je me casse dans mon club" ».

D’ailleurs, un simple facteur permet de démontrer qu’il n’a pas été à son niveau en 2019 : Djamel Belmadi ne l’a plus rappelé en sélection nationale depuis la CAN. Il faut dire aussi qu’Ounas n’a pas été épargné physiquement, lui qui a été éloigné des terrains en octobre, en raison d’une blessure au genou. Autant dire que sa côte pour rester à Nice sur Casino Online est basse.

Mais depuis janvier, la situation a bien évolué pour l’attaquant. En 2020, Adam Ounas semble métamorphosé, proche du niveau qui est censé être le sien. Lors des quatre derniers matches joués avec l’OGC Nice, il a inscrit deux buts et délivré trois passes décisives. Son entente avec Kasper Dolberg, loin d’être idyllique en début de saison, fait désormais des ravages (2 assist pour Dolberg, qui lui en a fait un en retour). Un temps d’adaptation nécessaire, pour deux attaquants au style de jeu très différent : « C’est vrai qu’on apprend encore à se connaître avec Kasper. Quand je demande un une-deux, il ne va pas forcément me la remettre, mais ça va mieux à l’entraînement, on travaille différents cheminements pour les retrouver en match ».

Ces belles statistiques ont en tout cas le mérite de l’avoir libéré. On le sent plus à l’aise sur le terrain, plus provocateur, même s’il sait quand s’arrêter : « Depuis que je suis petit, j’ai tendance à chercher le un contre un, c’est mon premier truc. Il faut qu’il y ait quelque chose derrière : dribbler pour dribbler, ce n’est pas top… ».

Ses deux bijoux inscrits contre l’OL (1-2 le 30 janvier), d’un sublime enchaînement aile de pigeon-frappe, et contre Bordeaux (1-1 le 1er mars), d’un très joli retourné acrobatique, sont là pour rappeler qu’Ounas est avant tout un homme capable de faire la différence sur une action.

Et Nice a besoin de joueurs comme ça, capables de décanter un match tout seul, lorsque la partie est serrée. Avec Dolberg et Ounas, Vieira semble avoir trouvé ses hommes, à condition qu’ils continuent sur leur lancée. On pourrait se plaindre du fait que la crise du Covid-19 arrive au pire des moments pour l’Algérien, qui semblait enfin à l’aise dans ses crampons. Mais s’il tient vraiment à poursuivre l’aventure niçoise, il faudra qu’il surfe sur sa lancée de mars, pour convaincre Jim Ratcliffe de sortir 22 M€ de sa poche. Et reporter à nouveau le maillot des Fennecs.






- Retour -







28e journee de Ligue 1
sam. 07/03/2020 à 20h


Nice - Monaco : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  29e journee de Ligue 1
dim. 15/03/2020 à 21h



Pts J V N D Diff
 4.    Lille 46 27 14 4 9 +7
 5.    Reims 41 28 10 11 7 +5
 6.    Nice 41 28 11 8 9 +3
 7.    Lyon 40 27 11 7 9 +16
 8.    Montpellier 40 28 11 7 10 +1



   25e  sam. 15/02 (20h) Toulouse - Nice : 0 - 2
   26e  ven. 21/02 (19h) Nice - Brest : 2 - 2
   27e  dim. 01/03 (17h) Bordeaux - Nice : 1 - 1
   28e  sam. 07/03 (20h) Nice - Monaco : 2 - 1
   29e  dim. 15/03 (21h) PSG - Nice
   30e  sam. 21/03 (20h) Nice - Montpellier
   31e  dim. 05/04 (17h) Dijon - Nice