73 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Un coeur gros comme les verts



Presse :

Un coeur gros comme les verts
Sport24.com, le 14/01/2004 à 23h56

Le quart de finale disputé entre Saint Etienne et Nice était la plus belle publicité qui pouvait être faite à cette Coupe de la Ligue, décrite comme moribonde. Bien au-delà du score (2-0), les supporters des Verts pouvaient être heureux d’avoir vécu cette soirée au bon goût de passé. Retour sur une soirée pleine d’émotion.

Des Verts, partout

Le dernier quart de finale de la Coupe de la Ligue opposait Saint Etienne à Nice. Bien loin des joutes passées, le Chaudron se réjouissait de retrouver un parfum de Coupe. Poussés par leur public, les Verts cherchaient à emballer le match dès le coup d’envoi. Lilian Compan devait recevoir plusieurs ballons durant le premier quart d’heure du match. Malheureusement l’attaquant stéphanois ne trouvait jamais le cadre du but gardé par Grégorini. Par la suite, le jeu devait s’équilibrer même si l’équipe de L2 continuait à se procurer les meilleures occasions. Galvanisés par un public tout heureux de les voir évolués à un tel niveau, les joueurs stéphanois se livraient à 150% pour mettre le feu dans la surface niçoise. A la 32e minute, ils allaient être récompensés de leurs efforts. Sur une nouvelle action collective de génie, Fabrice Jau perforait la défense adverse et plaçait pleine lucarne une frappe surpuissante. Le garde fou azuréen venait de céder pour la première fois. Touchés dans leur estime les joueurs de Gernot Rohr se relançaient à l’attaque. A la 38e minute Pamarot tirait un coup franc en force qui passait tout juste à côté des buts de Janot qui paraissait bien battu sur cette frappe. Mais loin de vouloir préserver leur avantage, les Verts continuaient à pratiquer un jeu offensif et collectif de toute beauté. Au moment de retourner aux vestiaires pour la mi-temps, les joueurs de L2 pouvaient être fiers d’offrir un tel spectacle à leur public qui les saluait comme il se doit. Les 45 minutes restantes s’annonçaient être de la même tenue.

Le Chaudron, le 12e homme

Au retour des vestiaires, les Verts ne semblaient toujours pas vouloir se contenter de ce petit but d’écart. Reprenant les Niçois au cou, les Stéphanois obtenaient une nouvelle occasion de faire le break. Marin lancé dans la surface de réparation azuréenne provoquait ses vis-à-vis par ses dribles multiples. Agacé, Traoré (52e) commettait l’irréparable. Tirant Marin à «terre», le défenseur concédait un penalty. Compan installait le ballon au point de penalty. Gregorini, parti sur la droite, était pris à contre-pied et permettait à Saint Etienne de doubler la marque. Les visiteurs du jour, animés par un sentiment d’injustice, tentaient de réagir. Mais les Stéphanois profitaient des espaces créés dans la défense niçoise pour obtenir de nouvelles occasions. Ainsi Marin (60e), encore lui, se faufilait à nouveau entre deux adversaires et tirait. Cette frappe devait être détournée par un défenseur revenu de justesse. Le Chaudron bouillonnait comme jamais depuis que le club a quitté l’élite. Poussés par les chants de leurs supporters, les Verts n’allaient jamais laisser les Niçois s’approcher suffisamment des buts gardés par Janot pour réduire la marque. Au coup de sifflet final de l’arbitre, le stade explosait à nouveau de bonheur. Le cœur montré sur le terrain ce soir par la nouvelle génération verte n’avait rien à envier à celle des gloires passées.

En demi-finale, Saint Etienne retrouvera un club de L1 à choisir entre Sochaux, Nantes et Auxerre. Tout le mal que l’on pourrait leur souhaiter serait de disputer cette rencontre à Geoffroy-Guichard, avant de pourquoi pas s’envoler pour le Stade de France.

Alexis De Laurens
Sport24.com







- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 11.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 12.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 13.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 14.    Brest 21 17 5 6 6 +1
 15.    Strasbourg 21 17 6 3 8 -3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Coupe de France :  Fréjus St Raphaël - Nic...
Actualité :  Le berger n'est plus
Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1