118 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice s’est battu jusqu’au bout



Presse :

Nice s’est battu jusqu’au bout
Football365, le 22/01/2004 à 09h00

Une faute de concentration de Squillaci à la toute dernière seconde a permis à Nice d’arracher le point du match nul sur la pelouse de Louis II. Les Monégasques, à dix pendant près d’une demi-heure, avaient pourtant fait le plus dur en ouvrant le score par Morientes.

Dans les coulisses du Stade Louis II
- Ancien joueur de l’AS Monaco, où l’attaquant italien en était arrivé au clash avec Didier Deschamps et Ludovic Giuly, Marco Simone a retrouvé mercredi avec Nice la pelouse du Stade Louis II. L’Italien a été remplacé à la pause par Daniel Meslin.

- Ludovic Giuly fêtait mercredi soir ses 9 ans d’activité en première division, jour pour jour. Le capitaine monégasque a effectué ses débuts en D1 le 21 janvier 1995 sous le maillot de Lyon.

- Au coup d’envoi de ce match en retard, Hugo Ibarra avait été préféré à Gaël Givet sur le côté droit de la défense monégasque. Givet n’est entré en jeu qu’en seconde période afin de pallier l’expulsion de Patrice Evra.

- Les Niçois ne réussissent décidément pas à Monaco. La saison passée déjà, les Monégasques s’étaient inclinés à deux reprises lors du derby de la Côte d’Azur. A Louis II, c’est Kaba Diawara qui avait offert les trois points au GYM en fin de rencontre.

Les faits du match
41eme minute (1-0)
Ibarra réceptionne un ballon sur le flanc droit. L’Argentin est sévèrement taclé par Laslandes, mais Monsieur Bré laisse l’avantage, ce qui permet à Ibarra de trouver Bernardi parti dans l’espace devant lui. Bernardi pénètre dans la surface et sert Morientes en retrait. A bout portant, l’Espagnol devance le tacle de Cobos et trompe tranquillement Grégorini.

58eme minute
Combinaison Pitau-Laslandes-Meslin en milieu de terrain. Meslin s’envole vers le but de Roma, mais est déséquilibré par Evra. L’arbitre expulse le latéral gauche monégasque.

65eme minute
Centre instantané de Pitau au second poteau pour Meslin qui remise en retrait de volée pour Everson qui arme aux dix-huit mètres une énorme demi-volée. Flavio Roma est à la parade.

90eme minute (1-1)
Nice se rue à l’attaque et obtient un coup-franc suite à une faute de Ibarra sur Meslin. Pitau le tire au point de penalty à destination de ses attaquants. Squillaci saute plus haut que tout le monde et, à la surprise générale, volleye le ballon de la main droite. Penalty pour Nice que Meslin transforme en prenant Roma à contre-pied.

Jeu et joueurs
Le jeu
Derby entre sudistes oblige, ce Monaco-Nice a plus ressemblé à un match de coupe qu’à un duel de championnat. Très nombreux durant cette partie, les duels ont été plutôt agressifs et la rencontre, très tendue, s’est achevée dans un climat houleux. Huit joueurs ont été avertis, deux exclus.

Les Monégasques
ROMA a sauvé son camp sur la demi-volée somptueuse d’Everson. L’Italien ne pouvait en revanche rien sur le penalty de Plasil consécutif à une faute de SQUILLACI. Le défenseur central de Monaco a réalisé un bon match, mais on ne retiendra de sa prestation que cette main qui coûte deux points précieux à l’ASM. Expulsé, EVRA avait réussi auparavant un bon petit match sur son côté gauche. IBARRA, côté opposé, à beaucoup donné tandis que BERNARDI a pris beaucoup d’initiatives offensives. Moins tranchants que d’habitude, ROTHEN et GIULY ont semblé un ton en dessous de MORIENTES, auteur d’un but et d’une partie de classe.

Les Niçois
Agressive à souhait, mais, le plus souvent, dans le bon sens du terme, la formation niçoise mérite son égalisation de dernière seconde. Devant un GREGORINI pas vraiment inquiété, ABARDONADO et PAMAROT, qui a posé pas mal de problèmes à Giuly dans ce duel d’homme à homme, n’ont rien lâché dans l’engagement. De même qu’EVERSON, dont le jeu viril a beaucoup énervé ses adversaires. ECHOUAFNI, notamment en début de match, a beaucoup tenté sa chance (avec un manque flagrant de réussite) et a très souvent eu la possession du ballon. En pointe, MESLIN, entré en jeu à la mi-temps, n’a pas eu beaucoup de mal à être plus dangereux que SIMONE, fantomatique.

Aurélien CANOT
Football365







- Retour -







16e journee de Ligue 1
mer. 04/12/2019 à 19h


St-Etienne - Nice : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 12.    Brest 21 16 5 6 5 +2
 13.    Monaco 21 15 6 3 6 -2
 14.    Nice 20 16 6 2 8 -5
 15.    Strasbourg 18 16 5 3 8 -5
 16.    Dijon 16 16 4 4 8 -7



   13e  ven. 08/11 (20h45) Nice - Bordeaux : 1 - 1
   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse