133 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Monaco perd deux points



Presse :

Monaco perd deux points
Footpro.fr, le 21/01/2004 à 23h04

Pour la deuxième fois de la saison en Ligue 1, Monaco s'est contenté d'un match nul à domicile (1-1). Face à Nice, l'ASM semblait tenir les trois points de la victoire avant qu'un penalty ne change tout dans les dernières secondes du match.

Mercredi soir, Stade Louis-II. On joue les arrêts de jeu. Au tableau d'affichage, Monaco mène 1-0 et se dirige vers un nouveau succès à domicile. Dans quelques secondes, l'ASM écrasera le championnat et comptera dix points d'avance sur son dauphin, le PSG. Mais, à cet instant, Sébastien Squillaci, impeccable jusque là, est sanctionné pour une main volontaire dans la surface de réparation. Penalty. Entré en cours de jeu, Meslin ne se fait pas prier et trompe Roma. Certes, Monaco compte toujours huit points d'avance sur Paris mais les hommes de Didier Deschamps ont perdu deux points qui se révéleront peut-être précieux dans quelques semaines.

Echouafni touche le poteau

Avant ce dénouement incroyable, les deux équipes prédisaient un gros combat. Et en effet, dès les premières secondes, les vingt-deux protagonistes se jetaient sans retenue dans la bataille. A la 2e minute, l'ASM se procurait une grosse occasion. Après un débordement côté droit, Giuly lançait parfaitement Plasil dans la surface. Altruiste, le Tchèque donnait en retrait pour Bernardi, à qui il manquait deux centimètres pour reprendre victorieusement le ballon. Au deuxième poteau, Rothen tentait sa chance mais n'obtenait qu'un corner. Cinq minutes plus tard, le Gym répliquait par une tête d'Echouafni, qui s'écrasait sur le montant gauche de Roma. Le milieu de terrain azuréen s'illustrait à nouveau à la 16e minute par une frappe cadrée.

Morientes surgit

Dans la foulée, Giuly, bien décalé par Evra, alertait à son tour Grégorini. Pour sa première titularisation avec Nice, Léonard régalait le public d'une belle reprise de volée (28e). Au fil des minutes, Monaco prenait peu à peu l'ascendant, inquiétant notamment la défense adverse sur les coups de pied arrêtés. Conséquence : juste avant la pause, cette domination se traduisait au tableau d'affichage. Bien servi en retrait par Bernardi, Morientes devançait aux six mètres Cobos et Abardonado (1-0, 41e).

Evra expulsé

Au retour des vestiaires, Gernot Rohr lançait Meslin à la place de Simone, encore un peu juste physiquement. Dix minutes plus tard, l'attaquant niçois était déséquilibré par Evra alors qu'il filait seul devant Roma. Logiquement, Mr Bré expulsait le défenseur monégasque. Son équipe réduite à dix, Didier Deschamps choisissait de sortir Plasil pour lancer Givet. Dans ce contexte, Nice accentuait sa pression et il fallait tout le talent de Roma pour repousser une grosse frappe d'Everson (65e). Vingt minutes plus tard, Nice perdait une de ses meilleures armes, le Brésilien écopant d'un deuxième carton synonyme d'expulsion. Nice se dirigeait vers une troisième défaite d'affilée avant que la main de Squillaci ne change la donne…

footpro.fr







- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1





  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 10.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 11.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 12.    Nantes 23 16 7 2 7 -2
 13.    Reims 21 15 5 6 4 +3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1