74 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Du divorce dans l'air


Presse :

Du divorce dans l'air
L'Equipe, le 24/05/2022 à 13h17

La dégradation de ses relations avec Christophe Galtier et la décevante phase retour de Nice fragilisent Julien Fournier, le directeur du football.

Le mélange des émotions expérimenté samedi par les Niçois à Reims (3-2), où ils ont cru arracher la quatrième place avant de retomber à la cinquième quand Rennes a égalisé in extremis à Lille (2-2), se retrouve aussi au sommet du club : il y a d’un côté la consolation apportée par la qualification pour les barrages de la Ligue Europa Conférence, et de l’autre les crispations charriées par une phase retour décevante, assombrie par la défaite en finale de Coupe de France contre Nantes (0-1, le 7 mai).

Si le Gym avait soulevé le trophée ce soir-là, tout aurait été adouci car les frustrations de Christophe Galtier vis-à-vis de son effectif ne seraient pas remontées aussi fort, et n’auraient pas autant heurté Julien Fournier, le directeur du football. Les relations entre les deux acteurs principaux du secteur sportif se sont sévèrement dégradées, et il suffit de regarder ce que tout le monde peut voir pour le remarquer. Patron d’Ineos et propriétaire du club depuis août 2019, Jim Ratcliffe était jeudi au centre d’entraînement avec Dave Brailsford, directeur du sport chez Ineos. Galtier est resté plus d’une heure à leurs côtés mais Fournier n’est pas venu les rejoindre et il n’apparaît donc pas sur les photos. Il n’est déjà pas mentionné dans les communiqués récents d’Ineos qui se contentent de citer l’entraîneur.

Des désaccords sur le recrutement

Et la fin du match à Reims a été animée par une autre scène : alors que Galtier, fou de joie en croyant arracher la quatrième place, enlaçait tous les Niçois qu’il croisait, il est passé à proximité de Fournier, posté derrière le banc lors des ultimes minutes, et aucun des deux n’a esquissé le moindre geste vers l’autre. Le malaise doit être pondéré car ils échangent quotidiennement, ont partagé la même table en mise au vert, mais la pression mise par Ineos trouble Fournier.

Installé dans le fauteuil de Bob Ratcliffe, qui ne sera bientôt plus président d’Ineos football, Brailsford mène un audit qui s’intéresse notamment aux sommes dépensées pour recruter. Depuis 2019, le club a lâché plus de 115 M€ (20 pour Kasper Dolberg, plus de 10 pour Calvin Stengs, 8 pour Robson Bambu, 12,5 pour Stanley N’Soki…) et ces échecs sont autant de pierres dans le jardin de Fournier, qui aime miser sur de jeunes talents alors que Galtier n’a pas rejoint Nice pour faire du trading. Il rêve d’éléments d’expérience, rompus aux compétitions européennes, pour mieux aller plus haut. Cette divergence s’étend jusqu’à la tactique car Fournier a construit l’image moderne du Gym sur la base d’un jeu attrayant, sous Claude Puel (2012-2016) et Lucien Favre (2016-2018). C’était moins vrai avec Patrick Vieira (2018-déc. 2020) mais le discours était identique, tandis que Galtier déploie un 4-4-2 qui se veut avant tout efficace.

L’entraîneur et la cellule de recrutement ne sont pas sur la même longueur d’onde, et Ineos entend remodeler ce domaine. Jusqu’où ? Les conclusions de l’audit le diront mais à ce stade, il apparaît clairement que Fournier devra au moins collaborer avec de nouveaux décideurs qui vont enrichir l’organigramme. Il peut l’accepter ou pas, être licencié ou pas, et Galtier est aussi à la merci de l’arrivée d’un nouveau directeur sportif. Il n’est pas non plus épargné par les critiques car Ratcliffe a très mal vécu le fiasco en Coupe de France, face à un adversaire qui ne fait pas partie du gratin national. Mais le technicien reste apprécié par les Britanniques et il incarne le projet depuis qu’il a signé en juin 2021. S’il n’en reste qu’un pour accompagner Jean-Pierre Rivère, le président qui n’est pas menacé, ce sera donc Galtier et pas Fournier.






- Retour -






Aucun match joué cette saison 2022/2023




  Match Amical
sam. 02/07/2022 à 10h



Pts J V N D Diff
 12.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 13.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 14.    Nice 0 0 0 0 0 0
 15.    PSG 0 0 0 0 0 0
 16.    Reims 0 0 0 0 0 0



  sam. 02/07 (10h) Nice - Lausanne
  sam. 09/07 (10h30) Nice - Bruges
  ven. 15/07 (22h) Benfica - Nice
  sam. 16/07 (21h15) Nice - Fulham
   1re dim. 07/08 (20h) Toulouse - Nice
   2e  dim. 14/08 (20h) Nice - Strasbourg
   3e  dim. 21/08 (20h) Clermont - Nice


Actu Foot  | Ligue 1  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2022 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact