245 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Les aiglons jouent les vautours



Presse :

Les aiglons jouent les vautours
Football365, le 07/02/2004 à 23h22

Auteurs d’une remarquable prestation, les Niçois n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires lensois. Hyper-réalistes et toujours aussi solides derrière, les hommes de Gernot Rohr ont remporté leur premier succès de l’année 2004. De quoi leur redonner des idées pour cette fin de saison.

Dans les coulisses du Stade du Ray

- Cette fois, il est vraiment de retour. Trois ans après avoir quitté le Racing Club de Lens, Wagneau Eloi a obtenu sa lettre de sortie et se trouve sur la feuille de match. Il débute sur le banc avant de rentrer en jeu à la 68ème minute de jeu à la place de Daniel Moreira.

- Le coup d’envoi de la rencontre a été donné par une figure du football niçois, et même plus, du football français : Antoine Bonifaci a joué dans le club azuréen dans les années 50 avant d’être transféré pour l’Inter Milan et ainsi devenir le premier Français à évoluer en Italie.

- Avant cette rencontre, les Lensois étaient très largement distancés en queue du classement du fair play. Aux 57 cartons jaunes sont venus s’ajouter ceux d’Ekani, Sikora et Bakari. Ce dernier est même devenu la 8ème joueur artésien expulsé cette saison.

Les faits du match
8eme minute (1-0)
En milieu de terrain, Lilian Laslandes récupère le ballon. Dos au jeu, il se retourne et envoie une superbe balle vers Meslin dans le dos de la défense. « Poussin » s’infiltre dans la surface et croise une frappe qu’Itandje ne peut toucher.

16eme minute (2-0)
Les Aiglons obtiennent un coup-franc à l’entrée de la surface plein axe. Philippe Léonard, recrue du mercato, décale Noé Pamarot. Le défenseur décoche un missile tendu qui transperce le mur et passe tout près de la main droite d’Itandje.

31eme minute (3-0)
Laslandes, à 35 mètres des cages lensoises, passe le ballon à l’aveugle par-dessus la défense Sang et Or. Everson récupère ce caviar et gagne son face à face avec Itandje d’un petit extérieur du pied gauche.

41eme minute
Au point de corner, Bakari se fait prendre le ballon par Varrault. L’Ivoirien veut se rattraper mais il blesse son homologue en taclant. Une échauffourée éclate sur la pelouse. Après avoir averti le Lensois dans un premier temps, l’arbitre M. Fraise l’expulse finalement.

77eme minute (4-0)

Olivier Thomert perd un ballon bêtement à 40 mètres de sa cage. Yohan Bigné le récupère et s’échappe sur le côté droit. Son superbe centre atterrit sur la tête de Bakary Diakité qui trompe une dernière fois un Charles Itandje désabusé.

Jeu et joueurs

Le jeu
Au cours d’une première mi-temps agréable à suivre, les deux équipes se tenaient roue dans roue. Mais une chose a fait la différence. Sur leurs trois premières occasions, les Niçois ont fait trembler autant de fois les filets et ont assommé leur adversaire. Développant un football de contre aussi efficace que rapide, les Azuréens ont également su étouffer leur adversaire en milieu de terrain. Les Nordistes ont tout de même su se montrer dangereux, mais leurs imprécisions chroniques à l’approche du but leur ont été fatales.

Les Niçois
Recruté lors du mercato d’hiver, Philippe LEONARD a réalisé un match plein. Autoritaire en défense, il a aussi apporté un réel soutien en milieu de terrain. Sur le côté gauche de la défense, l’impact physique de Noé PAMAROT, buteur, s’est révélé décisif derrière comme devant. Mais deux joueurs ont éclaboussé ce match de leur entente quasi-idyllique : Lilian LASLANDES, auteur de deux passes décisives, et Christophe « Poussin » MESLIN, incontrôlable feu-follet, ont fait chavirer de bonheur le stade du Ray. Ce dernier a même touché deux fois les montants.

Les Lensois
Joël Muller espérait que la victoire de la dernière journée sur Strasbourg (2-1) allait redonner de l’élan à ses troupes. Leur début de partie a été très bon mais les erreurs de marquage ou de placement ont coûté trois buts en 31 minutes. La défense à trois n’a pas fonctionné et le jeune Martin EKANI était souvent perdu au marquage de Meslin. Le RCL perdait en agressivité et en engagement avec la sortie prématurée de Cyril ROOL, blessé à l’épaule. Malgré un Charles-Edouard CORIDON bon manieur de ballon, Lens n’a pu trouvé ses attaquants, BAKARI se faisant expulser, MOREIRA étant totalement hors du coup.

Alexandre CARLIER
Football365







- Retour -







27e journee de Ligue 1
ven. 26/02/2021 à 21h


Rennes - Nice : 1-2

Résumé » Vidéo »



  28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h



Pts J V N D Diff
 10.    Angers 36 27 10 6 11 -10
 11.    Bordeaux 33 27 9 6 12 -5
 12.    Nice 32 27 9 5 13 -6
 13.    Reims 31 27 7 10 10 -2
 14.    Brest 31 27 9 4 14 -10



   25e  sam. 13/02 (17h) PSG - Nice : 2 - 1
   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice



Coupe de France :  Nice - Monaco en 16e de C...
Presse :  Metz enfonce Nice
Ligue 1 :  Nice - Metz : 1 - 2