89 connectés
Accueil > Actualité > OGC Nice et la méthode Farioli : pourquoi ils peuvent surprendre en Ligue 1 cette saison ?


Actualité :

OGC Nice et la méthode Farioli : pourquoi ils peuvent surprendre en Ligue 1 cette saison ?

Ogcnissa.com, le 12/09/2023 à 10h04

L’OGC Nice fait partie des clubs les plus réguliers en Ligue 1 avec l’habitude de terminer dans le premier tableau du classement. Parfois, la formation azuréenne accroche une place européenne. Avec une 9? place occupée en 2022-2023, le club réalise une saison moins convaincante. Ce qui conduit au départ de l’ancien technicien et de certains joueurs. Avec un nouvel entraîneur nommé, l’équipe ainsi que les supporters retrouvent l’optimisme et se montrent plus ambitieux. Quels sont les atouts de cette formation niçoise ?


Pourquoi l’OGC Nice est-elle considérée comme un « outsider » pour la saison 2023-2024 en Ligue 1 ?


Depuis quelques années, l’OGC Nice est l’une des rares formations qui affichent des performances constantes. On se souvient encore des saisons 2015-2016, 2016-2017 et 2021-2022 où le club termine respectivement 4?, 3? et 5?.

La saison 2022-2023 marque sans doute un coup d’arrêt. Après une saison décevante qui se solde par une 9? place, les dirigeants du club décident de faire le ménage. Ils remercient l’entraîneur Didier Digard qui assurait l’intérim après le limogeage de Lucien Favre en janvier 2023. Pour insuffler une nouvelle dynamique à l’équipe, les dirigeants misent sur un jeune entraîneur de 34 ans, Francesco Farioli et investissent également dans le mercato estival.

Le pari est risqué, mais l’équipe séduit déjà par le jeu proposé. Ce qui ravit les parieurs qui peuvent désormais miser sur la formation azuréenne. D’ailleurs, pour encourager les nouveaux amateurs de paris foot, tous les nouveaux inscrits bénéficient d’une offre de bienvenue Winamax pour un 1er dépôt.

Après 4 journées de championnat, les Niçois font partie des 5 équipes qui n’ont pas encore perdu le moindre match. Après trois nuls lors des trois premières confrontations, le club obtient son premier succès à la 4? journée face au Strasbourg (2-0) avec des réalisations signées Youcef Atal (45’ +2) et Terem Moffi (7?). Avec une assurance défensive et un jeu vertical et offensif, L’OGC Nice a de quoi faire mieux que la saison précédente.


Qui est Francesco Farioli et en quoi sa méthode pourrait-elle transformer l’OGC Nice ?


Ce nom n’est pas connu du grand public, encore moins du championnat français. Né le 10 avril 1989 à Barga, Francesco Farioli est diplômé en philosophie. On ne parle donc pas d’un ancien footballeur. Il commence sa jeune carrière en tant qu’entraîneur des gardiens au côté de Roberto De Zerbi, à Benevento puis à Sassuolo de 2017 à 2020. Après cette expérience qu’il juge enrichissante, il quitte l’Italie pour atterrir en Turquie où il est nommé entraîneur adjoint de Cagdas Atan à Alanyaspor entre 2020 et 2021.

À la suite de cette aventure, Francesco Farioli décide de voler de ses propres ailes. Il prend d’abord la tête de Karagümrük avant de revenir à Alanyaspor comme entraîneur principal entre 2021 et 2023. À la tête des orange et vert, le bilan n’est pas si glorieux.

En 47 matchs, le technicien italien n’a obtenu que 21 victoires, 10 matchs nuls et 16 défaites enregistrées. Cependant, ce qui attire le plus les attentions est le football pratiqué par son équipe.

Avec une philosophie au style moderne, ce jeune technicien de 34 ans prône un jeu de possession avec agressivité. Il adore la verticalité et aime créer le surnombre dans la surface adverse. Ce jeu convient parfaitement à son nouveau club. Il apporte l’intensité dont a besoin l’OGC Nice. Il ne cache pas son admiration pour les entraîneurs comme Mercelo Bielsa, Roberto De Zerbi, Gian Piero Gasperini ou encore Pep Guardiola dont il s’inspire. Pour rendre ses entraînements plus intenses, il utilise de la technologie.


Comment l’OGC Nice peut-elle déjouer les pronostics cette saison ?


Avec l’effectif actuel de l’équipe niçoise, les supporters attendent mieux que la performance de la saison 2022-2023. En dehors du jeune entraîneur nommé, des recrues importantes ont été enregistrées. On note des arrivées telles que Romain Perraud en retour de prêt de Southampton, Aliou Badara Baldé en provenance de Lausanne-Sport ou Jérémie Boga venant d’Atlanta pour 18 M€.

Avec 23 ans comme moyenne d’âge, Francesco Farioli dispose d’une équipe très jeune. Toutefois, le club n’abandonne pas sa tradition qui consiste à maintenir un noyau de joueurs expérimentés. De toute évidence, le nouvel entraîneur italien n’aura aucune difficulté à mettre en place sa philosophie de jeu.
Mieux, le calendrier est relativement favorable à son équipe. En dehors du mois de septembre où l’OGC Nice se déplace au parc des princes pour affronter le Paris-SG et au stade Louis II pour faire face à Monaco, le reste du programme est abordable. Du mois d’octobre jusqu’à la pause en décembre, les Niçois affronteront des équipes à leur portée.

En dehors du PSG, l’OGC Nice dispose d’un effectif au top pour faire face à n’importe quelle autre équipe en Ligue 1. Ce groupe est capable d’accrocher cette saison une place européenne, notamment la Ligue des Champions. Il suffit d’enchaîner les victoires et de rester constant.






- Retour -






Match Amical
mer. 10/07/2024 à 10h30


Nice - Lausanne : 2-2

Photos »



  Match Amical
ven. 19/07/2024 à 10h30



Pts J V N D Diff
 10.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 11.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 12.    Nice 0 0 0 0 0 0
 13.    PSG 0 0 0 0 0 0
 14.    Reims 0 0 0 0 0 0



  mer. 10/07 (10h30) Nice - Lausanne : 2 - 2
  ven. 19/07 (10h30) Nice - Leganes
   1re dim. 18/08 (20h) Auxerre - Nice
   2e  dim. 25/08 (20h) Nice - Toulouse
   3e  dim. 01/09 (20h) Angers - Nice
   4e  dim. 15/09 (20h) Marseille - Nice
   5e  dim. 22/09 (20h) Nice - St-Etienne


Actu Foot  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2025 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact