106 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice a encore faim



Presse :

Nice a encore faim
Football365, le 06/10/2002 à 03h09

L’OGC Nice, dominateur devant un Bastia apathique, a été récompensé de ses efforts grâce à des buts de Cherrad et Diawara dans le dernier quart d’heure. Et voilà les Niçois relancés en tête du championnat de L1, à égalité avec Auxerre.

Les Nice-Bastia traînent derrière eux une réputation sulfureuse, où l’ambiance, sur et en dehors du terrain, dépasse souvent la température ambiante. Pourtant, samedi soir, il a fallu attendre le dernier quart d’heure de jeu pour voir ce « derby » du Sud gagner en intensité. Auparavant, cette rencontre, disputée sur un rythme très inégal, n’avait que rarement décollé. Peut-être les effets d’une température presque estivale. Toujours est-il que l’OGC Nice s’est logiquement imposé pour retrouver – en attendant le match d’Auxerre – son fauteuil de leader perdu lors de la défaite à Sochaux (1-0) au cours de la dernière journée.

Dans un stade du Ray où il n’a concédé qu’une défaite pour cinq victoires, le promu azuréen a disposé d’une équipe bastiaise étrangement apathique. Gérard Gili avait pourtant aligné, avec Laslandes, Maurice et Ahamada, trois attaquants sur la pelouse. Mais l’absence de Gourvennec aura pesé sur l’animation offensive des Corses. Alors, peu importe si Nice a dû patienter pendant les trois quarts du match. Ce succès ne souffre aucune contestation. Supérieurs dans tous les domaines, les Niçois auraient pu s’épuiser et abdiquer.

Une seule frappe pour Bastia

Mais il est dit que les Aiglons n’ont pas fini de surprendre. Après un premier but refusé de Cherrad (53eme) pour une faute peu évidente sifflée par M.Bré, les Azuréens persévèrent et trouvent enfin la clé de la défense bastiaise. Sur une longue touche d’Everson, Roy récupère dans la surface avant de centrer. Diawara manque le ballon. Pas Cherrad, qui le pousse dans le but vide (76eme). Le jeune joueur inscrit son premier but en L1. La délivrance intervient quelques minutes plus tard lorsque Diawara, étouffé pendant toute la rencontre, reprend violemment un centre de Scotto (88eme).

L’attaquant débloque un compteur-buts (six réalisations désormais) arrêté à la quatrième journée. Au milieu des scènes de joie, les supporters bastiais quittent bruyamment la partie de tribune qui leur était réservée. Frustrés certainement d’avoir vu leur équipe développer un jeu poussif, basé sur de longs ballons vers l’avant. En fait, Grégorini n’aura pu se chauffer les gants qu’à une seule reprise sur une frappe en demi-volée de Maurice (49eme). Trop peu pour poursuivre la belle série entamée contre Paris (1-1) et Bordeaux (2-1). Nice, tout à sa joie, entame son tour d’honneur. Mérité pour un promu à nouveau leader de L1.

Eric CAMACHO
Samedi 05 octobre 2002
Football365






- Retour -







26e journee de Ligue 1
dim. 21/02/2021 à 15h


Nice - Metz : 1-2

Résumé » Vidéo »



  27e journee de Ligue 1
ven. 26/02/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 14.    St-Etienne 30 26 7 9 10 -11
 15.    Strasbourg 29 26 8 5 13 -6
 16.    Nice 29 26 8 5 13 -7
 17.    Lorient 23 24 6 5 13 -15
 18.    Nantes 23 26 4 11 11 -15



  mer. 10/02 (17h) Nimes - Nice : 1 - 3
   25e  sam. 13/02 (17h) PSG - Nice : 2 - 1
   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes
  dim. 07/03 (21h) Nice - Monaco



Coupe de France :  Nice - Monaco en 16e de C...
Presse :  Metz enfonce Nice
Ligue 1 :  Nice - Metz : 1 - 2
Actualité :  Nice - Metz : les échos