123 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice s'incruste dans le haut du classement



Presse :

Nice s'incruste dans le haut du classement
AFP, le 06/10/2002 à 12h49

NICE, 6 oct (AFP) - Une cinquième victoire d'affilée au stade du Ray, une défense toujours aussi imperméable et une attaque renaissante: Nice a repris samedi son second souffle, après avoir peiné lors des trois dernières journées, pour s'incruster dans le haut du classement de la Ligue 1 de football.

Leur entraîneur-manageur Gernot Rohr a apprécié la lucidité, la patience et l'esprit conquérant de ses joueurs devant des Bastiais timorés et surclassés (2-0) en fin de cette rencontre comptant pour la 10e journée.

Les Aiglons, à la cage inviolée à domicile depuis la 4e journée (Montpellier 2-1), ont visiblement digéré le coup d'arrêt enregistré à Sochaux (1-0, 9e journée), une défaite concédée en infériorité numérique qui n'avait pas affecté leur moral.

"J'étais sûr qu'à partir du moment où nous récupérions quatre hommes frais dépositaires du jeu à savoir José Cobos, Noé Pamarot, Yoann Bigné et Romain Pitau (...) cela repartirait. A Sochaux, nous n'avions pas démérité. Avec nos renforts et la volonté d'aller de nouveau de l'avant, nous avons livré un bon match devant Bastia. Nous avons joué plus haut avec un bon pressing", souligne Rohr.

"Cette victoire nous amène à 20 points, soit pratiquement la moitié du capital nécessaire au maintien", a ajouté l'entraîneur niçois.

Nombreux sujets de satisfaction

Le technicien azuréen a noté de nombreux sujets de satisfaction à la production des Aiglons et une unique note discordante avec la sortie sur blessure au genou droit à la 17e minute de l'attaquant Christophe Meslin. Ce dernier souffrirait d'un petit pincement méniscal.

Si la défense niçoise, la meilleure du championnat, a donné de nouveaux gages d'étanchéité, les attaquants ont eu les ballons pour s'exprimer et marquer.

"Je n'avais plus marqué depuis cinq matches. Cela fait du bien d'avoir mis fin à cette stérilité. Mais toute l'équipe avait décidé d'attaquer plus", a souligné Kaba Diawara, auteur de son sixième but de la saison, tandis que son jeune compagnon en pointe, Malek Cherrad, 21 ans, a ouvert son compteur but en L1.

Côté Bastia, Gérard Gili a déploré la disparition de l'équipe qui avait fait bonne impression au Parc des Princes devant le PSG (1-1) et qui avait battu Bordeaux (2-1). Déjà transparents dans le derby corse contre Ajaccio, les Bastiais ont de nouveau raté le rendez-vous et l'on comprend mieux qu'ils courent toujours après leur premier succès en déplacement.

Déçu par le résultat et surtout par le contenu de la production de ses hommes, l'entraîneur de Bastia a déploré "la domination dans tous les duels" des Niçois.






- Retour -







28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h


Nice - Nimes : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  16e de finale de CDF
lun. 08/03/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 9.    Rennes 39 28 10 9 9 +2
 10.    Angers 39 28 11 6 11 -9
 11.    Nice 35 28 10 5 13 -5
 12.    Reims 34 28 8 10 10 -1
 13.    Brest 34 28 10 4 14 -8



   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes : 2 - 1
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice
   30e  dim. 21/03 (20h) Nice - Marseille



Coupe de France :  Nice - Monaco : le groupe...
Coupe de France :  Nice - Monaco : les échos