113 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Un record égalé



Presse :

Un record égalé
Nice-Matin, le 12/10/2002 à 08h28

En n'encaissant que cinq buts lors des dix premières journées, les hommes de Gernot Rohr ont fait preuve d'une grande solidité. De toute l'histoirede l'OGC Nice, seule une équipe a fait aussi bien, celle de 67-68.

Deuxième de Ligue 1 après dix journées, avec 20 points, 16 buts marqués (deuxième attaque ex-aequo) et 5 buts encaissés (meilleure défense), l'OGC Nice, comme chacun sait, a réalisé un premier quart de championnat somptueux.

Alors que le calendrier marque une trêve, un plongeon dans le passé du club nous a permis de situer la performance des hommes de Gernot Rohr dans toute l'histoire du club.

Un élément fort se dégage depuis la création du championnat professionnel (1932), aucune équipe niçoise n'a fait mieux concernant le nombre de buts encaissés après dix journées de première division (y compris les glorieuses années cinquante, avec quatre titres à la clé).

En fait, une seule formation a fait aussi bien ! Il s'agit de celle de 1967-68, qui, après dix matches, présentait exactement le même ratio qu'aujourd'hui (16 buts marqués, 5 encaissés), mais un meilleur classement (1er). Malgré un hiver difficile, cette équipe 67-68 devait terminer deuxième de son championnat, onze points derrière Saint-Étienne, avec 49 buts marqués et 41 encaissés.

Autour du coach, un certain Pancho Gonzalez, on retrouvait les Aubour, Cauvin, Rodzik, Serrus, Isnard, Bruneton, Serra, Segarra, Issembé, Santos, Loubet, Fioroni, Robin, Moussu, Albert, Barthélémy, Suarez...

Précisions : sur une saison (38 matches), les Aiglons de 75/76 et ceux 88/89 partagent le record du plus petit nombre de buts encaissés en Dl (40). Au plan national, c'est l'OM de 91/92 qui détient le record historique (21 buts encaissés).

Redoutables à domicile

D'une façon générale, il est vrai que l'OGCN a souvent connu des passages délicats sous les frimas. A trois reprises, dans les années soixante-dix, le Gym était en tête après dix journées, avant de marquer le pas : lors de la saison 72-73 (classement final 2e), lors de la saison 74-75 (classement final 2e) et lors de la saison 77-78 (classement final 8e).

Mais que les superstitieux se rassurent : ce coup de froid hivernal n'est pas une fatalité. Lors du premier titre de champion de France (50-51), les Aiglons avaient pris un départ très timide, avant de réaliser une deuxième partie de saison tonitruante et de coiffer tout le monde sur le poteau...

José Cobos et les siens ont une autre particularité : ils sont redoutables à domicile. Depuis la première journée perdue contre Le Havre, les « Rouge et Noir » ont tout gagné au Ray, soit la bagatelle de cinq victoires consécutives.

A ce rythme, ils sont encore dans les temps (rêvons un peu !) du record absolu de l'OGC Nice sur son terrain, qui date de la saison 58-59 : les Aiglons d'alors, sacrés champions de France, avaient remporté dix-huit matches d'affilée à la maison avant d'échouer contre Angers (0-3) au stade Léo-Lagrange (ou Ray) lors de la dernière journée...

Avec nos remerciements, pour son aide, à Michel Oreggia, grand supporter de l'OGC Nice et archiviste avisé.

François PATURLE
Samedi 12 Octobre 2002
Tous droits réservés - © Nice-Matin






- Retour -







26e journee de Ligue 1
dim. 21/02/2021 à 15h


Nice - Metz : 1-2

Résumé » Vidéo »



  27e journee de Ligue 1
ven. 26/02/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 14.    St-Etienne 30 26 7 9 10 -11
 15.    Strasbourg 29 26 8 5 13 -6
 16.    Nice 29 26 8 5 13 -7
 17.    Lorient 23 24 6 5 13 -15
 18.    Nantes 23 26 4 11 11 -15



  mer. 10/02 (17h) Nimes - Nice : 1 - 3
   25e  sam. 13/02 (17h) PSG - Nice : 2 - 1
   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes
  dim. 07/03 (21h) Nice - Monaco



Coupe de France :  Nice - Monaco en 16e de C...
Presse :  Metz enfonce Nice
Ligue 1 :  Nice - Metz : 1 - 2
Actualité :  Nice - Metz : les échos