151 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Les Aiglons ont les serres longues



Presse :

Les Aiglons ont les serres longues
Stopinfos.com, le 25/07/2005 à 22h05

L’ambition sera le maître mot de l’OGC Nice pour la saison à venir. Las de batailler chaque année dans le ventre mou du championnat, le club azuréen entend retrouver son lustre d’antan.

Le technicien allemand Gernot Rohr - remercié l’an passé à l’orée de la 35e journée - a su pérenniser le Gym au sein de l’élite suite à la promotion acquise en 2002. Dixième en 2003, onzième en 2004 et douzième en 2005, l’OGC Nice s’est forgé une solide réputation d’équipe rugueuse, particulièrement difficile à négocier dans son antre du Ray. Seulement pour Maurice Cohen, la phase de transition et d’adaptation à la L1 est arrivée à expiration, le sempiternel objectif du maintien ne suffit plus. Le président niçois voit grand et aspire à un bilan autrement plus flatteur pour sa formation : "Notre but est de construire une équipe qui soit capable d’entrer dans le top 8 et de jouer l’Europe d’ici à trois ans". Pour ce faire, les rênes du club ont été confiées à Frédéric Antonetti, l’homme de la situation selon le patron des Aiglons : "Il correspond totalement à l'identité et au projet de notre club. Gernot Rohr était un guerrier, Frédéric est un bâtisseur". Bel hommage pour l’ancien entraîneur de Bastia et Saint-Etienne.

Un recrutement cohérent

Fidèle à ses convictions, Frédéric Antonetti devrait apporter dans sa mallette de fin stratège son traditionnel 4-2-1-3 orienté vers l’offensive et le jeu en profondeur. Aussi le recrutement a-t-il été axé en conséquence. En dépit d’une enveloppe allouée aux transferts relativement limitée (environ cinq millions d’euros), le Gym s’est employé à étoffer son effectif aussi bien quantitativement que qualitativement. Des jeunes à fort potentiel à l’image de Bakary Koné - transfuge de Lorient et meilleur buteur de L2 en titre -, Mamadou Bagayoko - prêté par Nantes - ou Anther Yahia - arrivé en provenance de Bastia - aux joueurs aguerris et revanchards que sont les Cyril Rool (ex Bordeaux), Rod Fanni (ex Lens) ou Bill Tchato (ex Kaiserslautern) , la côte d’Azur n’a manifestement rien perdu de son pouvoir d’attraction.
Peu de départs étant à déplorer, l’OGCN pourra en outre s’appuyer sur la plupart des cadres présents la saison dernière. Vahirua, Gregorini, Balmont et Echouafni seront de la partie ainsi que Traoré et Varrault qui, bien que courtisés, ont tenu à prolonger leurs contrats.
Seule ombre au tableau, les retraites de deux figures emblématiques du club. José Cobos et Bruno Valencony ne plient pas bagages pour autant et intègrent l’équipe dirigeante au même titre qu’Eric Roy, autre ancienne gloire niçoise désormais directeur marketing.

Un cocktail efficace

Une ossature fiable conservée, des renforts de choix, la reconversion des icônes locales, un stade de 30 000 places à venir, Nice semble enfin s’être donné les moyens de ses ambitions. Sur le terrain, les premiers résultats sont des plus encourageants. Invaincus en match amical, les Aiglons ont fait preuve de rigueur pour tenir en échec les Suisses de Thoune (2-2), Toulouse (0-0) ou encore les Tunisiens de La Marsa (0-0) tout en marquant les esprits face au Gazelec d’Ajaccio (5-0), aux Belges de La Louvière (2-0) et surtout face au PSG (3-1). L’ultime sortie des rouges et noirs s’est soldée par une nouvelle victoire, samedi, devant Chateauroux (2-0). De quoi aborder sereinement le lancement des hostilités dès le week-end prochain. Ce sera à domicile contre Troyes

Yannick Sagorin
Stopinfos.com







- Retour -







25e journee de Ligue 1
sam. 15/02/2020 à 20h


Toulouse - Nice : 0-2

Résumé » Vidéo »



  26e journee de Ligue 1
ven. 21/02/2020 à 19h



Pts J V N D Diff
 7.    Strasbourg 37 25 11 4 10 +3
 8.    Reims 36 25 9 9 7 +4
 9.    Nice 36 25 10 6 9 +2
 10.    Bordeaux 35 25 9 8 8 +7
 11.    Lyon 34 25 9 7 9 +12



   22e  dim. 02/02 (15h) Nice - Lyon : 2 - 1
   23e  mer. 05/02 (19h) Reims - Nice : 1 - 1
   24e  sam. 08/02 (20h) Nice - Nimes : 1 - 3
   25e  sam. 15/02 (20h) Toulouse - Nice : 0 - 2
   26e  ven. 21/02 (19h) Nice - Brest
   27e  dim. 01/03 (17h) Bordeaux - Nice
   28e  sam. 07/03 (20h) Nice - Monaco



Presse :  Nîmes enchaine