117 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice rate le coche



Presse :

Nice rate le coche
L'Equipe, le 11/09/2005 à 12h38

Largement dominateurs, les Aiglons se sont pourtant inclinés une nouvelle fois à domicile face à des Stéphanois solides et réalistes.

Après quatre matches à domicile, les Niçois sont toujours à la recherche de leur premier succès au Ray cette saison. Hier, ils ont eu droit exactement au même scénario que lors des rencontres précédentes devant leur chaud public. Ils ont dominé l’intégralité de la rencontre, ils ont parfois pratiqué une véritable attaque-défense, il se sont créé une dizaine d’occasions parfois très nettes, mais ils n’ont jamais pu mettre à la raison des Verts coriaces et solidaires.

Pire, ils se sontmême inclinés pour la deuxième fois de la saison, donnant à leur bilan à domicile un aspect catastrophique : quatre matches, deux nuls, deux défaites. Pour cela, il a suffi une nouvelle fois que le duo P.Feindouno-Piquionne se mette en action. Une action lumineuse, le Guinéen décalant l’Antillais au coeur de la défense centrale niçoise et celui-ci venant exécuter Grégorini livré à lui-même.

Les Verts toujours invaincus

On jouait depuis huit minutes seulement et les Azuréens allaient courir après ce score en vain jusqu’au coup desifflet final. « Ce but dès l’entame, c’est la pire chose qui pouvait nous arriver, glisse Antonetti. Ensuite, on a joué contre un adversaire qui a défendu à onze et qui n’a pas lésiné sur les moyens. » Invité à répondre à quelqu’un avec qui il n’entretient pas les meilleures relations, Elie Baup s’est « refusé à polémiquer. » . « J’ai beaucoup apprécié la solidité et la combativité de mon équipe. On n’a jamais lâché l’affaire face à une équipe niçoise qui a tout donné pour revenir. »

L’enthousiasme, la volonté, l’envie des Aiglons étaient palpables hier soir et comme le talent n’était pas absent de chacune de leurs initiatives, la défense verte a été mise sur des charbons ardents. Coup franc de Balmont détourné (12e), main peutêtre involontaire de Zoumana Camara dans sa surface non sifflée (37e), reprise de Vahirua à bout portant détournée par Janot (45e + 2), tête de An. Yahia repoussée par Sablé (57e), tir de Roudet bloqué par Janot (67e), tête de So. Camara sorti par Janot (88e), frappe de Roudet à coté (90e + 1).

« On a fait ce qu’il fallait, reprend Antonetti. On a notamment gagné tous les duels. Mais il y a toujours eu quelque chose pour nous empêcher demarquer eten particulier unexcellent Janot. » Un gardien stéphanois encore une fois remarquable et qui préférait mettre l’accent sur les efforts de l’équipe. « Je m’attendais àêtre sollicité et j’ai tenu le choc avec une belle part de réussite. Mais cette victoire est collective. Tout le monde a fait beaucoup d’efforts pour l’arracher. Après, on savait qu’on aurait une ou deux opportunités et il suffisait d’en profiter. » Chose que les Verts ont faite avec autant de qualités que de courage et de chance. Du coup, les voilà toujours invaincus après six rencontres de Championnat.

Jean-Pierre RIVAIS
L'Equipe







- Retour -







Match Amical
ven. 11/10/2019 à 15h


Nice - Lausanne : 0-0





  10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45



Pts J V N D Diff
 6.    Reims 14 9 4 2 3 +4
 7.    Montpellier 14 9 4 2 3 +2
 8.    Nice 13 9 4 1 4 -1
 9.    Marseille 13 9 3 4 2 -1
 10.    Rennes 12 9 3 3 3 +1



   7e  mar. 24/09 (21h) Monaco - Nice : 3 - 1
   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice