192 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice redémarre fort



Presse :

Nice redémarre fort
Football365, le 04/01/2006 à 23h39

L’OGC Nice démarre l’année 2006 par une prestation très convaincante face à des Toulousains bien pâles. Supérieurs dans tous les domaines et solides en défense, les Aiglons remportent fort logiquement une rencontre haute en intensité.

Dans les coulisses du stade du Ray
- Toulouse ne s’est plus imposé en Ligue 1 face à Nice au Stade du Ray depuis la saison 1986-1987. A l’époque, les Toulousains l’avaient emporté sur le score de 4 à 1. Depuis, ils ont subi trois défaites et fait trois matchs nuls.

- Durant les matchs aller, l’OGC Nice a démontré une grosse solidité au cours des 45 premières minutes avec seulement trois buts encaissés et neuf buts marqués. Toutefois, la deuxième période était rarement du même acabit avec un total impressionnant de quatorze buts encaissés et seulement quatre marqués. Il était temps que les matchs retour arrivent.

- Coup dur pour Erick Mombaerts, déjà privé de Congré et Batlles, qui a vu Mansaré et Santos filer à l’infirmerie après le dernier entraînement. Le coach a dû bâtir sans ces deux autres pièces maîtresses du dispositif.

- Le coup d’envoi de la rencontre a été donné par Nicolas Bernardi, le pilote champion de France des Rallyes sur 307 WRC.

Les faits du match
8eme minute (1-0)
Ouverture magnifique de Cyril Rool en profondeur des 40 mètres pour Baky Koné. L’attaquant écarte de l'épaule Ebondo et se retrouve seul face à Revault, excentré sur la gauche. Il trompe le gardien toulousain du pied gauche malgré le retour d’un défenseur qui dévie légèrement la balle.

15eme minute
Sirieix effectue une très belle ouverture pour Bergougnoux qui pénètre dans la surface depuis le coin gauche. Personne n’est là pour le stopper et l’attaquant se retrouve en tête à tête avec Gregorini. C’est le gardien des Aiglons qui remporte le duel.

22eme minute
Depuis la droite, Balmont effectue un superbe centre sur Koné qui remet de la tête pour Bagayoko tout seul aux 10 mètres. Le Malien tarde un peu a frapper et fini par se faire contrer.

25eme minute (2-0)
Suite à une longue action des Niçois, Koné récupère le ballon. Il joue avec Rool avant de centrer au premier poteau. Marama Vahirua est là et reprend le ballon d’un superbe retourner qui file droit dans la lucarne. Revault n’y peut absolument rien.

50eme minute
Suite à un coup franc tiré par lui-même depuis la droite, Cyril Rool récupère la balle. Il repique vers le centre et tente sa chance des 18 mètres en force. Le ballon est dévié par Bagayoko, Revault est pris à contre-pied mais le ballon passe à deux centimètres du poteau droit.

85eme minute (2-1)
Corner sur la gauche pour le TFC. Moreira s’en charge du droit et place la balle aux six mètres. Gregorini sort mais se troue complètement et laisse le champ libre à Dao qui place sa tête pour inscrire son tout premier but en Ligue 1.

Jeu et joueurs
Le jeu
Dès les premiers instants de la rencontre, les deux équipes se sont données à fond, ne ménageant aucun effort. Équilibré jusqu’au premier but niçois, le jeu a, par la suite, choisi son camp. Il a décidé d’être ce soir du côté des Aiglons. Le Gym domine alors outrageusement le reste de la première période, inscrivant logiquement un deuxième but. C’est avec cet avantage conséquent, aussi bien au score que psychologique, que l’OGC Nice rentre au vestiaire. La première demi-heure de la seconde période est un remake de la première, les buts en moins. Les hôtes décident ensuite d’attendre patiemment, laissant l’initiative du jeu à leurs adversaires, qui n’ont pas su quoi en faire. La réduction tardive du score n’y changera rien, ce soir le Gym était trop fort pour des Toulousains dépassés dans l’ensemble des domaines.

Les Niçois
Solides, conquérants et réalistes, les Niçois avaient tout ce soir pour réaliser un grand match. A commencer par un GREGORINI à créditer d’une belle bourde, mais dans l’ensemble satisfaisant. La défense à quatre a tenu le choc sans jamais se laisser dépasser. La paire centrale ABARDONADO-S.TRAORE a dominé le jeu aérien avec une facilité déconcertante. FANNI, à droite, et VARRAULT, à gauche, ont bloqué les couloirs comme il le fallait. Au milieu, ECHOUAFNI a fait son boulot correctement, tandis que BALMONT a, une nouvelle fois, démontré tout son talent dans la percussion et les passes en profondeur. ROOL est lui l’auteur d’un match de très grande qualité, présent partout où il le fallait, aussi bien défensivement qu’offensivement. Le trio d’attaque a, lui, donné satisfaction avec un BAGAYOKO en bonne forme, un KONE retrouvé dont le but a débloqué ses partenaires et un VAHIRUA dont le retourné restera comme une des plus belles réalisations de cette édition.

Les Toulousains
Incapables d’élever leur niveau de jeu lorsqu’ils étaient menés au score, les joueurs du TFC ont montré ce soir un bien pâle visage. REVAULT a défendu son but du mieux qu’il le pouvait. Ce qui n’est pas le cas de ses défenseurs, tous à la rue durant les offensives adverses. AUBEY et ARRIBAGE avaient toujours un temps de retard sur leur vis-à-vis. Quant à MATHIEU et EBONDO, ils se sont laissés avoir par leur apport offensif qui leur a fait délaisser leur poste à l’arrière. DIEUZE a été invisible durant 90 minutes. SIRIEIX avait envie, mais peut être un peu trop, auteur tout de même de belles passes. En attaque, MOREIRA s’est trouvé bien seul, encore une fois, pour espérer apporter quelque chose. Le trio chargé de l’épauler, BONNET, BERGOUGNOUX et EMANA, a été inexistant et maladroit dans toutes ses tentatives. Bien décevant.

Martin BAUMER
Football365







- Retour -







28e journee de Ligue 1
sam. 07/03/2020 à 20h


Nice - Monaco : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2020/2021



Pts J V N D Diff
 4.    Lille 49 28 15 4 9 +8
 5.    Reims 41 28 10 11 7 +5
 6.    Nice 41 28 11 8 9 +3
 7.    Lyon 40 28 11 7 10 +15
 8.    Montpellier 40 28 11 7 10 +1



   25e  sam. 15/02 (20h) Toulouse - Nice : 0 - 2
   26e  ven. 21/02 (19h) Nice - Brest : 2 - 2
   27e  dim. 01/03 (17h) Bordeaux - Nice : 1 - 1
   28e  sam. 07/03 (20h) Nice - Monaco : 2 - 1
   29e  dim. 15/03 (21h) PSG - Nice
   30e  sam. 21/03 (20h) Nice - Montpellier
   31e  dim. 05/04 (17h) Dijon - Nice



Actualité :  Les abonnés remboursés
Transferts :  Un mercato d'été actif
Actualité :  Nice 5e et européen ?
Actualité :  Nice en Europa League ?