147 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Les Verts à fleur de peau



Presse :

Les Verts à fleur de peau
L'Equipe, le 28/01/2006 à 12h43

Les Stéphanois ont écopé de leurs trois premières expulsions lors de leurs quatre derniers matches de Ligue 1.

LES VERTS ont viré au rouge. Alors qu’ils n’avaient connu aucune expulsion en Championnat jusqu’en décembre (*), ils viennent d’en subir trois lors de leurs quatre dernières sorties en L 1. Après Ilunga, expulsé à Rennes (1-0, le 17 décembre), ce fut au tour de Camara de l’être devant Troyes (1-1, le 4 janvier), puis de Yahia, à Sochaux (0-4, le 21 janvier). Pour leur entraîneur, ce constat netrahit pas une nervosité générale. « Prenez le cas de Yahia, dit Baup. Il a fait preuve d’un petit manque de self-control sur une situation particulière et individuelle, pas collective. » Ses joueurs se sont toutefois aussi retrouvés impliqués dans trois débuts de bagarre générale (chez les Rennais, face aux Troyens et aux Sochaliens).
Ces gestes d’énervement ne se sont pas, non plus, cantonnés au terrain. Piquionne a craqué face à un supporter. Un membre du staff technique a également violemment menacé un journaliste local, coupable, à ses yeux, d’avoir parlé des blessés (Diawara, Perrin, Sablé, etc.).
Comment expliquer que les Stéphanois, qui faisaient jusque-là preuve d’un réel état d’esprit fair-play, se soient laissé aller à de tels débordements ? « Tout ce qui nous est tombé sur la tête, les blessures, les départs à la CAN et les incidents parallèles (affaire Piquionne, non départ de Yahia à la CAN), n’est pas de nature à rassurer tout le monde, répond Baup. Mais c’est dans ce cas-là qu’il faut se montrer costaud. » Et unis. Ce fut le mot d’ordre cette semaine.

Baup : « Mal dans notre peau »
« On a effectivement resserré les boulons, confie Baup. Tiens, j’en ai gardé un dans ma poche. » C’est donc avec un écrou dans la main que le malin technicien forézien finit par avouer : « On est mal dans notre peau. Mon équipe vient de recevoir une gifle importante à Sochaux (0-4). On a vécu cette défaite comme une humiliation. Les joueurs ont envie de laver cet affront. »
Pour cela, ils pourront compter sur le renfort de l’ancien Bordelais Basto, troisième recrue stéphanoise du mercato (après le Portugais Helder et l’Argentin Piatti), ainsi que sur un Piquionne avide de grand pardon. « Il faut que le vestiaire discute et se ressoude avant ce match, prévient toutefois le buteur des Verts. Car c’est maintenant qu’il faut donner un dernier coup de collier. »
Baup en croit son équipe capable :« Si je me réfère à tout ce que je lis, on a inversé les couleurs. Tous les feux sont au rouge à Saint-Étienne et au vert à Nice. Pour moi, ils sont à l’orange. On verra qui passera, ce soir . »

Bernard LIONS
L'Equipe



(*) Camara avait été expulsé à Genève, lors de Neuchâtel Xamax - Saint-Étienne (1-2, en juillet). Mais il s’agissait de la Coupe Intertoto.






- Retour -







28e journee de Ligue 1
sam. 07/03/2020 à 20h


Nice - Monaco : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2020/2021



Pts J V N D Diff
 4.    Lille 49 28 15 4 9 +8
 5.    Reims 41 28 10 11 7 +5
 6.    Nice 41 28 11 8 9 +3
 7.    Lyon 40 28 11 7 10 +15
 8.    Montpellier 40 28 11 7 10 +1



   25e  sam. 15/02 (20h) Toulouse - Nice : 0 - 2
   26e  ven. 21/02 (19h) Nice - Brest : 2 - 2
   27e  dim. 01/03 (17h) Bordeaux - Nice : 1 - 1
   28e  sam. 07/03 (20h) Nice - Monaco : 2 - 1
   29e  dim. 15/03 (21h) PSG - Nice
   30e  sam. 21/03 (20h) Nice - Montpellier
   31e  dim. 05/04 (17h) Dijon - Nice



Actualité :  Les abonnés remboursés
Transferts :  Un mercato d'été actif
Actualité :  Nice 5e et européen ?
Actualité :  Nice en Europa League ?