124 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Faut pas gâcher


Presse :

Faut pas gâcher
Ogcnissa.com, le 25/02/2006 à 18h04

Incapables de ramener un point de chez la lanterne rouge dimanche dernier (défaite 1-0 à Metz), les Marseillais se doivent de renouer avec la victoire ce week-end. Mais attention, car c’est Nice, en plein boum actuellement, qui se déplace au Vélodrome.

Les enjeux
Marseille est un peu le spécialiste des occasions ratées cette saison. Par deux fois, les Olympiens n’ont pas su profiter du faux-pas de leurs rivaux dans la course à l’Europe pour prendre un léger ascendant sur leurs adversaires. La première, c’était face à Toulouse (0-0) après un match somme toute maîtrisé mais sans réussite. La deuxième, plus inquiétante, c’était à Metz dimanche dernier. On croyait que l’avertissement d’Ajaccio (piteuse défaite 3-1) avait été bien reçu. Mais l’OM a de nouveau touché le fond en chutant chez la lanterne rouge qui n’avait remporté que deux victoires pendant toute la saison auparavant (1-0). Une nouvelle fois, les Phocéens ont eu les occasions pour se mettre à l’abri mais n’ont pas su concrétiser, à l’image d’un Mamadou Niang maladroit devant le but, comme on avait déjà pu l’observer face à Bolton, en Coupe UEFA, au match aller (0-0). Avant le retour face aux Anglais, les joueurs de l’OM n’avaient plus inscrit le moindre but depuis trois rencontres. Une insuffisance évidemment rédhibitoire dans l’objectif d’obtenir des bons résultats. Malgré tout, Marseille ne possède que quatre points de retard sur Lille, 3e. Un moindre mal. Mais il ne faudra pas gâcher à chaque fois les opportunités qui se présentent.

Après une première partie de saison mal récompensée, Nice, en revanche, saute sur tout ce qui bouge en ce moment. Les Aiglons viennent tout juste d’ajouter Monaco à leur tableau de chasse, après Paris, Lille et Saint-Etienne notamment, et ne concèdent qu’un point de retard sur Marseille. «J’ai été déçu quand, en début de saison, j’entendais dire «il y a le contenu mais pas les résultats». A force de persévérance et de ténacité, nous avons réussi à inverser la tendance», justifiait Frédéric Antonetti pour expliquer le nouvel envol des Aiglons. L’OGCN est ainsi l’équipe en forme du moment et aussi celle à éviter : quatre victoires lors des cinq derniers matches, une défaite sur ses 8 dernières rencontres, le bilan présenté par les Sudistes ressemble en tous points à celui d’un prétendant à l’Europe. Egalement qualifiés en finale de la Coupe de la Ligue, les Aiglons côtoient les nuages depuis 2006 et semblent suffisamment armés pour ne pas tomber dans l’excès de confiance. Gare toutefois à la malédiction du Vélodrome où Nice ne s’est imposé que trois fois en 37 rencontres.

Revue des effectifs
Victime d’une fracture spectaculaire de l’os frontal à Metz, le Slovène Cesar en a pour six semaines et sera donc absent dimanche. Blessés depuis une semaine, Lamouchi et Bonnissel sont toujours incertains. En revanche, Pagis et Maoulida, suspendus à Metz, sont de retour, tout comme sûrement Jean Fernandez, après un intérim de deux matches d’Albert Emon sur le banc olympien.

Difficile de faire plus réduit que l’effectif actuel de Nice. Dimanche à Marseille, l’OGC Nice devra en effet faire sans Bagayoko, Camara, Fanni, Fauconnier, Larbi, Rool, tous blessés, ainsi qu’un suspendu, Balmont.

Ils ont dit…
La défaite à Metz a mis en lumière les limites de l’équipe marseillaise cette saison, comme le confirmait José Anigo, sur le site de l’OM. «Je vois ce match comme un gros projecteur qui nous montre le chemin que nous avons encore à parcourir, pour jouer un jour la Ligue des Champions. Aujourd’hui, on en est loin. On affronte une équipe qui est condamnée mais durant ce match on peut penser que Metz joue une qualification en Coupe d’Europe. On n’a pas démarré le match dans un bon état d’esprit même si on a rectifié le tir en fin de première période. Pour participer à la Ligue des Champions, il faut jouer à un autre niveau. Maintenant, le résultat est là, on ne peut rien y faire».

Sur une pente ascendante, les Niçois pourraient tout doucement se laisser gagner par l’euphorie. Mais Frédéric Antonetti est là pour faire redescendre ses joueurs de leur petit nuage. «Aller à Marseille avec un excès de confiance, c'est le meilleur moyen de revenir bredouille à Nice ! Mes joueurs savent où ils vont, ils savent qu’il y aura de bons joueurs en face, ils savent que ça va être dur et que ce sera un match de haut niveau. Je ne me fais pas de souci sur leur état d'esprit».

L’arbitre de la rencontre
La rencontre sera arbitrée par M. Alain Hamer. Ce sera le 8e match en Ligue 1 cette saison pour le Luxembourgeois qui a officié lors de Nice-Troyes (1-1, 1ère j). Il n’a pas encore arbitré Marseille cette année.

Statistiques
Marseille domine largement l’historique des confrontations entre les deux équipes au Vélodrome avec 27 victoires, 7 nuls et seulement 3 défaites en 37 oppositions. L’OM a marqué trois fois plus de buts que l’OGCN (70 contre24) et reste même sur une série de 10 victoires consécutives. Nice n’a plus gagné à Marseille depuis la saison 1976-1977.

Leurs Face à Face en Ligue 1
1990-1991 Marseille - Nice 1-0
1996-1997 Marseille - Nice 1-0
2002-2003 Marseille - Nice 2-0
2003-2004 Marseille - Nice 2-1
2004-2005 Marseille - Nice 2-0

Leurs cinq derniers matches
Troyes - Marseille 0-1 (Ligue 1, 25e j)
Marseille - Toulouse 0-0 (Ligue 1, 26 j)
Bolton - Marseille 0-0 (Coupe UEFA, 16es de finale)
Metz - Marseille 1-0 (Ligue 1, 27e j)
Bolton - Marseille

Nice - Lille 2-0 (Ligue 1, 25e j)
Monaco - Nice 0-1 (Coupe de la Ligue, Demi-finale)
Le Mans - Nice 2-0 (Ligue 1, 26e j)
Saint-Etienne - Nice 0-1 (Ligue 1, Match en retard de la 19e j)
Nice - Monaco 2-0 (Ligue 1, 27e j)

Florian Egly
Sport24







- Retour -







16e journee de Ligue 1
mer. 04/12/2019 à 19h


St-Etienne - Nice : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 12.    Brest 21 16 5 6 5 +2
 13.    Monaco 21 15 6 3 6 -2
 14.    Nice 20 16 6 2 8 -5
 15.    Strasbourg 18 16 5 3 8 -5
 16.    Dijon 16 16 4 4 8 -7



   13e  ven. 08/11 (20h45) Nice - Bordeaux : 1 - 1
   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse