111 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Lloris tient la baraque



Presse :

Lloris tient la baraque
Football365, le 28/04/2007 à 23h51

Bonne opération pour les Niçois au vu de la physionomie du match. Sans un très grand Lloris, les Aiglons seraient dans une posture plus inconfortable tant les Auxerrois ont fait preuve de maîtrise.

Dans les coulisses du stade du Ray
- En pleine lutte pour éviter la relégation, l’OGCN doit aussi faire face à une nouvelle « affaire » qui secoue les coulisses du Gym. Vendredi, une plainte contre X pour escroquerie et abus de confiance a été déposée par Franck Giudicelli, actionnaire du club à hauteur de 27%. Il espère ainsi faire la lumière sur deux transferts douteux : ceux du milieu brésilien Ederson et de l'attaquant stéphanois Matt Moussilou. Une enquête préliminaire sera ouverte la semaine prochaine par le parquet de Nice.

- En l’honneur de Jean-Pierre Adams, ancien joueur du Gym et de l'Equipe de France, plongé dans le coma depuis 25 ans, ses deux fils Frédéric et Laurent ont donné le coup d’envoi de la rencontre. Les supporters avaient la possibilité d’apporter une aide financière à la famille grâce à des urnes disposées dans toutes les buvettes du stade.

- Malgré les sollicitions du club allemand de Wolfsburg qui avait déjà cherché à l'enrôler lors du mercato d'hiver, Marama Vahirua a écarté l’hypothèse d’un départ « Je suis sous contrat jusqu'en 2010 et je compte bien l'honorer. En fait, je ne quitterai Nice que si l'on ne veut plus de moi ». Le Tahitien est auteur de 2 buts en 27 matchs, dont 18 en tant que titulaire.

Les faits du match
12eme minute
Corner parfaitement enroulé d'Akalé qui retombe au point de penalty sur la tête de Thomas. Le ballon heurte la barre transversale.

38eme minute
Belle frappe enroulée de Jelen sur le côté gauche de Lloris, auteur d’une belle détente horizontale. Le ballon allait se loger dans le petit filet du gardien niçois, vigilant.

39eme minute
Sur un corner d’Akalé, Mignot coupe la trajectoire au premier poteau de la tête, nouvelle parade réflexe de Lloris sur sa ligne.

59eme minute
Sur une frappe écrasée d'Akalé, Lloris, masqué, se détend au dernier moment et touche in extremis le ballon fuyant de l'attaquant auxerrois.

61eme minute
Ouverture parfaite d'Echouafni dans la profondeur pour Koné, lancé à pleine vitesse, qui réalise un petit pont sur Kaboul avant d’être repris au dernier moment par Sagna.

63eme minute
Kahlenberg se retrouve face à Lloris, le crochète, mais n’arrive pas à redresser suffisamment son ballon pour trouver le chemin des filets.

65eme minute
Ballon en retrait de Kahlenberg pour Akalé au point de penalty. L’Auxerrois s’apprête à frapper quand Echouafni effectue un tacle à la limite de la régularité.

74eme minute
Coup-franc puissant de Kaboul repoussé par Lloris, Kahlenberg récupère le ballon côté droit et centre fort, Lloris est encore là pour écarter le danger.

Jeu, joueurs et arbitre
Le jeu
Obligés de l’emporter pour distancer la zone de relégation, les Niçois se sont positionnés très haut en début de partie pour étouffer l’équipe bourguignonne. Malgré cette bonne entame de match, les Aiglons ont peu à peu reculé et ont permis aux Auxerrois de procéder par contre, un domaine dans lequel ils excellent. La mi-temps s’est achevée sur un score nul et vierge, en grande partie grâce au jeune gardien niçois, exceptionnel sur sa ligne. Après la pause, Auxerre a eu la mainmise sur le jeu et s’est créé beaucoup d’occasions. Mais c’était le soir du portier niçois, infranchissable. Bonne opération pour Nice au vue de la physionomie du match.

Les Niçois
Une bonne demi-heure et puis plus rien. Après une entame de match prometteuse, les Aiglons sont peu à peu sortie de la rencontre. De retour de blessure, LASLANDES a été un remarquable point d’appui pour les attaques azuréennes avant de s’éteindre au fil du match. EDERSON a prouvé qu’il avait l’étoffe d’un titulaire par sa vision du jeu et ses dribbles intéressants. BELLION a été invisible, remplacé à la pause par VAHIRUA, trop brouillon pour inverser la tendance. La vivacité de KONE a fait des vagues mais il pêche encore trop dans la finition. Très souvent mise à contribution, la défense a lutté avec acharnement pour éviter le pire. KANTE et ABARDONADO ont souffert, mais LLORIS mériterait une statue près du stade après sa performance. Le gardien niçois a été impressionnant. Aussi bien sur sa ligne que dans les airs, il a constamment repoussé les assauts bourguignons.

Les Auxerrois
En panne de réalisme offensif depuis plusieurs matchs, l’équipe bourguignonne s’est rassurée ce soir et aurait du trouver le chemin des filets sans un grand gardien en face. Dans pratiquement tous les bons coups, AKALE et KAHLENBERG ont fait des misères sur les côtés. Les centres et les frappes ont été légion, JELEN pesant par ses appels dans la profondeur et créant les brèches pour ses deux ailiers. Be.CHEYROU a joué à merveille son rôle de régulateur, tout comme PEDRETTI, bon pied bon œil. F.THOMAS a bataillé dans l’entrejeu en plus d’être une bonne lance de rampement. Derrière, KABOUL a été solide et aurait même pu marquer sur-coup franc.

L’arbitre du match : M.Jaffredo
Bon arbitrage de M.Jaffredo, avant d’oublier un penalty pour une faute d’Echouafni sur Akalé.

Bruno POULARD
Football365







- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 11.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 12.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 13.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 14.    Brest 21 17 5 6 6 +1
 15.    Strasbourg 21 17 6 3 8 -3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Coupe de France :  Fréjus St Raphaël - Nic...
Actualité :  Le berger n'est plus
Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1