134 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice joue avec le feu



Presse :

Nice joue avec le feu
Football365, le 06/05/2007 à 01h28

Sous une pluie battante, les Niçois ont pris l’eau face à des Nancéiens très efficaces. Tout s’est joué en deux minutes en première période. Les Aiglons vont devoir cravacher jusqu’au bout pour arracher le maintien.

Dans les coulisses du stade Marcel Picot
- Match particulier pour Damien Grégorini, le portier lorrain né et formé à Nice où il a effectué une partie de sa carrière. Il affrontait ses anciens coéquipiers avec un petit pincement au cœur.

- Les plus anciens adhérents parmi les supporters nancéiens étaient invités par le club à suivre la rencontre en espace VIP et à diner en compagnie des dirigeants lors de la soirée d’après-match. Il s’agit des titulaires des cartes n° 1.

- Gennaro Bracigliano voit le bout du tunnel. Le gardien numéro 1 de l’ASNL, victime d’une fracture de fatigue au coup de pied et d’une entorse acromioclaviculaire, devrait reprendre l’entraînement d’ici une quinzaine de jours selon Jean-Pierre Vaglio, le médecin du club.

- Fait assez rare, les Niçois ont changé de capitaine à la mi-temps. Echouafni a débuté la rencontre avec le brassard avant de le rendre au titulaire habituel, Abardonado entré en jeu à la pause.

Les faits du match
10eme minute
Coup-franc de Rool déposé sur la tête de Varrault qui parvient à smasher la balle malgré un déséquilibre arrière. Grégorini s'envole et dégage d’une main droite ferme.

13eme minute
Suite à un corner nancéien, les Niçois récupèrent et partent en contre par Koné qui fait 50 mètres avant de frapper fort du gauche. Grégorini doit plonger pour écarter le danger.

28eme minute (1-0)
Chrétien fait la différence sur la droite et sert Fortuné qui bat Lloris dans un angle impossible d'une frappe canon. Le portier niçois avait mal fermé son angle car il avait anticipé le centre.

30eme minute (2-0)
Dia percute et s'infiltre dans la surface, il gagne son duel avec Varrault mais se fait faucher. Penalty indiscutable. Gavanon s’en charge en frappant du plat du pied au milieu et à ras de terre. La balle passe sous le ventre de Lloris.

39eme minute (3-0)
Dia s’amuse sur le coté droit avant de centrer. N’Guémo rate le ballon mais pas Fortuné qui talonne parfaitement pour Kim. Le Brésilien ajuste Lloris du gauche.

56eme minute
Centre de Biancalani, Abardonado se loupe, la balle passe entre ses jambes. Kim en embuscade, frappe à bout portant et oblige Lloris à sortir le ballon d'un bel arrêt réflexe.

Jeu, joueurs et arbitre
Le jeu
Les Niçois sont les premiers à entrer en action grâce à une véritable toile d’araignée tissée au milieu. Les Nancéiens, eux, sont gênés par l’organisation niçoise et abusent du jeu long, sans succès. Petit à petit, les Lorrains gagnent du terrain et grâce à une belle efficacité font exploser la défense des Aiglons en une minute. Assommés, les Niçois ne parviennent pas à réagir et encaissent un troisième but avant la pause, une fois encore à cause de la faiblesse de leur jeu sur les cotés. Malgré deux changements effectués par Antonetti à la mi-temps, les Aiglons ne parviennent pas à bousculer des Lorrains bien en place. Après un ultime sursaut d’orgueil dans les dernières minutes, Nice ne parvient pas à sauver l’honneur.

Les Nancéiens
GREGORINI a su préserver l’essentiel lorsque le score était nul et vierge. Devant lui, l’axe DIAKHATE – ANDRE LUIZ a fait la loi avec des jaillissements justes et beaucoup de duels gagnés. Quant à CHRETIEN, il a apporté des solutions précieuses sur son coté. N’GUEMO a été le véritable métronome de son équipe, abattant un très gros boulot. Grand bonhomme du match, DIA s’est amusé avec les latéraux azuréens grâce à une belle technique et à une grande facilité à percuter. FORTUNE, lui, a fait basculer le match en marquant un magnifique but dans un angle impossible.

Les Niçois
LLORIS n’est pas exempt de tout reproche sur le premier but lorrain. Il n’a pas été vraiment aidé par sa défense et notamment par VARRAULT qui a complètement raté son match. Ce qui lui a valu d’être remplacé à la pause par ABARDONADO qui n’a pas apporté grand-chose. Toute la défense niçois a été en difficulté alors qu’ECHOUAFNI a tenté de colmater quelques brèches. ROOL a toujours sa rage mais on l’a connu plus précis dans ses passes. Devant LASLANDES a été transparent alors que KONE a bien tenté de planter quelques banderilles grâce à sa vivacité mais il était trop seul.

L’arbitre du match : M.Fautrel
Dans un match très correct, M.Fautrel a longtemps attendu avant de sortir ses cartons, il s’est rattrapé ensuite souvent à juste titre. Sur le penalty accordé à Nancy, il a pris la bonne décision. Match propre et sans fioriture à son crédit.

Franck GUIDICELLI
Football365







- Retour -







28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h


Nice - Nimes : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  16e de finale de CDF
lun. 08/03/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 9.    Rennes 39 28 10 9 9 +2
 10.    Angers 39 28 11 6 11 -9
 11.    Nice 35 28 10 5 13 -5
 12.    Reims 34 28 8 10 10 -1
 13.    Brest 34 28 10 4 14 -8



   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes : 2 - 1
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice
   30e  dim. 21/03 (20h) Nice - Marseille