65 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > L'OGC Nice à sa place



Presse :

L'OGC Nice à sa place
Sport24, le 26/05/2008 à 19h15

Après avoir frôlé la relégation, l'OGC Nice a connu une saison plus tranquille, avec notamment un très bon passage qui aurait pu conduire le club azuréen en UEFA.

Bilan chiffré :
Classement : 8e
Points : 55
Victoires : 13
Nuls : 16
Défaites : 9
Attaque : 35 buts inscrits (15e attaque de Ligue 1)
Défense : 30 encaissés (1re défense avec Nancy)
Cartons jaunes : 72
Cartons rouges : 2
Meilleurs buteurs : Baky koné (14 buts), Ederson (7)
Meilleurs passeurs : Hellebuyck (6 passes), Laslandes (4)

Après avoir flirté avec la relégation en 2006-2007, l'OGC Nice a réalisé une belle saison. Elle aurait pu être meilleure et même se terminer par une qualification en UEFA. Malheureusement, les Azuréens ont stagné à domicile avec une série de 7 matches sans victoire, ce qui est rare au Ray. Il y aura donc certainement des regrets pour le Gym, mais la 8e place est déjà belle.

Le match référence : Marseille-OGC Nice 0-2 (6e j)
Une première depuis 1976. L'OGC Nice s'est imposé au Vélodrome contre Marseille (0-2), sur des réalisations de Hognon (51e) et Hellebuyck (87e). Cette première victoire depuis 31 ans dans la cité phocéenne a lancé magnifiquement la saison des Niçois.

Il a brillé : Baky Koné
14 buts sur les 35 inscrits par son équipe, Baky Koné était l'homme providentiel de l'attaque niçoise. Plus que ses buts, le petit attaquant a surtout pesé sur les défenses et embêté beaucoup d'équipes par ses dribbles, sa rapidité et sa petite taille. Mais à Nice, on aurait pu aussi citer Lloris, Balmont, Rool ou encore Hellebuyck pour leur grosse saison.

Le flop : Joseph-Désiré Job
Difficile de trouver un flop dans cette équipe niçoise. Mais Joseph-Désiré Job pensait certainement en signant à Nice avoir un temps de jeu supérieur. Seulement 9 matches joués (3 en tant que titulaire et 6 comme remplaçant) pour 266 minutes passées sur le terrain. Trop peu pour l'ancien Sedanais.

Le chiffre : 30
Avec Nancy, l'OGC Nice est la meilleure défense du championnat. Plus qu'une défense solide, c'est tout un bloc qui s'est montré solidaire cette année. Les Niçois n'auront perdu qu'à seulement 9 reprises cette année. Malheureusement, les matches nuls ne rapportent que peu de points. Par 16 fois, les Niçois n'ont pas réussi à se départager. Nice restera cette saison comme une équipe difficile à battre.

Vu de l’intérieur
Fred Antonetti (entraîneur) : «Concernant le bilan de la saison, on peut avoir des regrets. Mais quand on a démarré ce championnat, si on nous avait dit qu’on terminerait 8e avec 55 points, je pense qu’on aurait signé. Dans le courant de la saison, c’est vrai qu’on a montré de très belles choses. Il y a eu de très belles périodes. On a montré du jeu, avec des joueurs de qualité. Il y a le regret de ne pas valoriser cette saison avec 3 ou 4 points de plus. Mais bon, je pense que tous les clubs peuvent faire cette analyse-là. J’ai d’ailleurs une pensée pour Lens, qui descend et peut se dire la même chose. En conclusion, on finit 8e : c’est notre place. Je pense simplement que chacun a la place qu’il mérite.»

Ederson (milieu de terrain) : «C'est la fin d'une belle saison. La saison passée nous avions acquis le maintien à l'avant-dernière journée, cette année, nous étions tranquille très tôt, je pense que pour les supporters également cette saison a du être beaucoup plus agréable.»

A venir
Si les Niçois ont réalisé une bonne saison, un autre championnat débute aujourd'hui pour les dirigeants azuréens qui vont devoir bâtir un groupe pour la saison prochaine. Pour l'instant, seul Ederson a signé à Lyon, mais samedi soir contre Caen, on sentait beaucoup d'adieux... En effet, si les dirigeants vont se battre pour retenir un maximum de joueurs, ils risquent fort de perdre leur ange-gardien, Lloris, très courtisé. Ce dernier aurait été aperçu à Milan. Arsenal était aussi intéressé. Et on sait que Lyon apprécierait bien le portier niçois. Koné et Balmont sont aussi courtisés et pourraient faire leurs valises. Evidemment, tous ces joueurs ne sont pas gratuits. Et Nice pourrait toucher une belle somme afin d'investir dans de nouveaux joueurs : un attaquant (Fauvergue, Fortuné), un gardien (Carasso, Janot).

Mouvements possibles :
Arrivées : Carasso(Marseille), Janot (Saint-Etienne), Fauvergue (Lille), Fortuné (Nancy)

Départs : Ederson (Lyon), Lloris (Milan AC, Lyon, Arsenal), Balmont (Lille, Stade Rennais, Monaco), Koné (Marseille, Saint-Etienne), Job, Larbi.

Vincent Bellanger
Sport24







- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 11.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 12.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 13.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 14.    Brest 21 17 5 6 6 +1
 15.    Strasbourg 21 17 6 3 8 -3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Coupe de France :  Fréjus St Raphaël - Nic...
Actualité :  Le berger n'est plus
Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1