86 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Ospina, la tentation des Aiglons



Presse :

Ospina, la tentation des Aiglons
Eurosport, le 25/10/2008 à 11h03

Le jeune Colombien David Ospina a étrenné ses galons de titulaire, avec brio, à Monaco (2-1) la semaine dernière. Une première réussie qui pourrait le propulser, plus vite que prévu, comme portier numéro 1 des Aiglons. Frédéric Antonetti, son coach, semble, en tout cas, sous le charme.

Nice couvait sa dernière perle. La gardait à l'abri des regards indiscrets. Les rumeurs annonçaient un futur grand. Le digne successeur d'Hugo Lloris. Le pedigree de David Ospina lui a construit une solide réputation bien avant qu'il enfile les gants de l'OGC Nice : une première sélection en sélection colombienne à 17 ans, un statut de taulier à l'Atlético Nacional (91 matchs) alors qu'il n'avait pas vingt ans. Son jeu aérien et son agilité ont attiré l'attention de nombreux recruteurs européens. Et c'est à Nice qu'a atterri le jeune prodige. La Ligue 1 a pu apercevoir samedi dernier les prémices de son talent. A Monaco (victoire 1-2 des Aiglons), pour sa première titularisation en championnat, il fut décisif. Déjà. Par trois fois, le portier niçois stoppait les tentatives monégasques.

"A Monaco, Ospina a montré toutes ses qualités. Son adaptation n'est pas terminée mais elle est presque réussie. Et il n'a que 20 ans ! Je ne voulais pas qu'on lui mette une grosse pression d'entrée au risque de le griller. Mais ses qualités sont là ", se félicite son coach Frédéric Antonetti qui veille sur son prodige. De là à ce qu'Ospina brigue une place dans le onze de départ, il n'y a qu'un pas.

Antonetti a choisi...

Le Colombien est en avance par rapport au temps d'adaptation prévu par le staff azuréen. La pression, il connaît. Habitué à jouer dans des stades de 75 000 places, il semble avoir les épaules assez solides pour assumer les responsabilités qu'engendre une place de titulaire. "Je suis content de jouer à Nice, de m'entraîner ici. Les joueurs ont facilité mon adaptation. Maintenant, il faut s'adapter au football français qui est plus rapide qu'en Colombie ", concède-t-il.

Relation de cause à effet ou non, Antonetti a indiqué jeudi qu'il avait fait son choix. Et comme Ospina semble promis à un bel avenir alors que Lionel Letizi entame sa 19e saison professionnelle à 37 ans.... L'ancien portier du PSG accepte d'ailleurs la situation sans sourciller : "Je n'ai pas encore parlé au coach, mais de toute façon, la décision lui appartient." Il sait, quoi qu'il en soit, qu'il n'est finalement qu'un intérimaire entre Lloris et Ospina. Antonetti ne le cache pas : "Nous avons fait un choix en début de saison de prendre un jeune gardien plutôt qu'un gardien confirmé, avec Lionel pour assurer la transition." "Si je ne joue pas samedi, j'irai sur le banc sans problème. La concurrence à Nice est saine", rétorque le Colombien de 20 ans qui sait que son heure finira par venir. Tout n'est désormais qu'une question de timing...

Martin MOSNIER
Eurosport







- Retour -







10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45


Nice - PSG : 1-4

Résumé » Photos » Vidéo »



  11e journee de Ligue 1
sam. 26/10/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Brest 14 10 3 5 2 -2
 10.    St-Etienne 14 10 4 2 4 -4
 11.    Nice 13 10 4 1 5 -4
 12.    Rennes 12 10 3 3 4 0
 13.    Amiens 12 10 3 3 4 -2



   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG : 1 - 4
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice
   12e  dim. 03/11 (17h) Nice - Reims