163 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Lyon à l'usure



Presse :

Lyon à l'usure
Football365, le 08/02/2009 à 19h28

Rapidement en tête au score, les Lyonnais ont mis KO en fin de match des Niçois qui ont terminé à neuf. Difficile semaine pour les Aiglons, battus à trois reprises. Les Rhodaniens, eux, renouent avec la victoire.

Dans les coulisses du stade du Ray
- Pour recevoir Lyon, Frédéric Antonetti avait opté pour une configuration plutôt défensive. Ainsi, les Niçois ne se sont présentés dimanche qu'avec un seul véritable attaquant au coup d'envoi : Loïc Rémy. L'entraîneur du GYM avait donc abandonné provisoirement son 4-3-3 pour un 4-2-3-1 avec Echouafni et Sablé positionnés juste devant la défense.

- Touché aux abdominaux dans un choc avec un joueur vannetais le mercredi précédent, Habib Bamogo, contraint de quitter la pelouse après une heure de jeu face aux Bretons, ne s'était pas entraîné de la semaine. Le meilleur buteur niçois, victime de saignements à la paroi abdominale, faisait toutefois partie du groupe retenu par Antonetti pour la venue des Lyonnais. Mais l'habituel titulaire n'a pas débuté la rencontre.

- Fabio Grosso suspendu, l'habituel titulaire sur le côté gauche de la défense lyonnaise ne faisait pas partie du groupe de Claude Puel pour ce déplacement à Nice. Le champion du monde italien était remplacé par Kim Källström au coup d'envoi.

- Titularisé lui côté lyonnais, Jean II Makoun pourrait quitter l'OL l'été prochain. Le milieu de terrain international camerounais intéresserait notamment beaucoup l'Inter Milan, qui songerait à l'ancien Lillois pour remplacer Patrick Vieira.

- Hugo Lloris retrouvait la pelouse du stade du Ray pour la première fois depuis son départ de Lyon en juillet dernier. Ederson, lui aussi passé de Nice à Lyon l'été dernier, effectuait également son grand retour au Ray.

Les faits du match
18eme minute (0-1)
Keita récupère un ballon sur le côté droit, il accélère, fixe Rool et trouve Ederson dans la surface. Après un contrôle de la poitrine, le Brésilien parvient à contourner Apam et à centrer devant le but pour Makoun qui trompe imparablement Ospina d'une reprise au premier poteau.

20eme minute
Sur un superbe service en profondeur de Makoun, Keita se présente seul face à Ospina mais le Colombien, bien sorti, parvient à lui enlever le ballon des pieds. La balle revient sur Ederson qui tente de lober le gardien niçois mais ce dernier repousse une nouvelle fois le ballon.

24eme minute
Déviation de la tête de Benzema sur un coup-franc lointain de Juninho, Ospina se couche bien.

27eme minute (0-2)
Contre-attaque lyonnaise menée par Ederson qui trouve Benzema à l'extérieur de la surface côté droit sur une superbe passe de l'extérieur du droit. Benzema après deux dribbles tente de servir Juninho, en position de hors-jeu, mais Apam est sur la trajectoire et freine ce ballon qui profite à ce même Benzema. L'attaquant lyonnais profite de la passivité des défenseurs niçois pour fusiller Ospina.

32eme minute
Coup-franc dans l'axe pour Lyon à une vingtaine de mètres de la cage niçoise. Le tir plongeant de Juninho surprend Ospina mais le poteau gauche sauve le gardien de Nice.

45+1eme minute (1-2)
Corner obtenu par Bamogo côté gauche. Sur le corner, Echouafni dévie le ballon de la tête au premier poteau derrière lui pour Apam qui inscrit son premier but en L1 d'une belle reprise de l'extérieur du droit au second poteau.

45+3eme minute
Keita efface Ben Saada sur l'aile droite et centre fort devant le but pour Ederson qui jaillit mais manque de peu le cadre. Sa reprise passe de peu à droite.

66eme minute
Sur un corner venu de la droite, la tête de Cris est repoussée calmement sur sa ligne par Rool, collé au poteau droit.

66eme minute
Ederson pousse son ballon dans la surface et est déséquilibré par Ospina. Penalty pour Nice. Le gardien colombien repousse la tentative à mi-hauteur de Benzema.

80eme minute (1-3)
Coup-franc de Källström au second poteau pour Benzema qui devance Ospina de la tête et sert parfaitement Makoun, seul au second poteau. Le Camerounais s'offre tranquillement le doublé en poussant le ballon au fond de la tête.

Jeu, joueurs et arbitre
Le jeu
Quel que soit le résultat du match de la soirée entre Marseille et Bordeaux au Vélodrome, Lyon est sûr de conserver sa place sur le fauteuil de leader. Sur un terrain très délicat et qui s'est désagrégé au fil du match, les Lyonnais ont fait preuve d'une grosse maîtrise collective pour venir à bout de Niçois éprouvant tout de suite les pires difficultés pour ressortir les ballons. Progressivement, Lyon s'est alors installé dans le camp niçois et a ouvert logiquement et rapidement le score grâce à Makoun. Ayant trop tendance à regarder jouer son adversaire du soir, Nice continuait de prendre le bouillon au milieu et Benzema profitait d'une erreur de la défense, trop attentiste, pour marquer le but du break peu avant la demi-heure de jeu. Grâce à un but dans les arrêts de jeu d'Apam sur l'une des seules occasions niçoises, les joueurs de Frédéric Antonetti gardaient espoirs. Mais Lyon repartait de plus belle face à une formation jouant beaucoup trop bas et après un penalty manqué de Benzema, Makoun, encore lui, mettait définitivement KO les Rouge et Noir. Une fin de match cruelle pour Nice, réduit à dix puis à neuf et qui encaisse sa troisième défaite en une semaine. De son côté , Lyon retrouve le goût des trois points après avoir été tenu en échec par les Verts dans le derby.

Les Niçois
OSPINA : Tout de suite en action sur un centre en retrait de Benzema, il a pris trois buts mais a réussi également plusieurs arrêts et sorties décisifs et a repoussé un penalty de Benzema en fin de match.
DIAKITE Une grosse activité côté droit mais il a souffert face au pressing des attaquants lyonnais, ce qui l'a contraint notamment à manquer quelques relances.
APAM : Sur le premier but de l'OL, il est tombé dans la feinte d'Ederson. Il s'est bien racheté ensuite en marquant son premier but en L1 sur une belle reprise.
KANTE : Toujours bien placé, il a donné le sentiment de n'être jamais battu, à l'image de cette balle qu'il vient reprendre dans les pieds de Benzema.
ROOL : Malgré une blessure aux côtes, il s'est beaucoup livré, réussissant même à prendre plusieurs fois le dessus sur Benzema en début de match. Il a même sauvé sn camp sur une tête de Cris.
ECHOUAFNI : Bénéficiant de l'aide de Sablé à la récupération, il a été abandonné après l'heure de jeu par son coéquipier, expulsé. Heureusement pour les Niçois, il a réussi à combler cette absence imprévue. Remplacé par ADEILSON (70eme), expulsé un quart d'heure plus tard.
SABLE : Match très difficile pour l'ancien Lensois, qui a été souvent pris de vitesse dans l'entrejeu et a reçu beaucoup de coups. Il a en plus reçu un carton rouge direct pour un tacle en retard sur Ederson.
HELLEBUYCK : Pas dans un grand soir et rapidement touché, il a cédé sa place en première mi-temps à BAMOGO (36eme) qui a amené du rythme sur le côté gauche.
FAE : Gros match de l'Ivoirien, aligné sur le flanc droit. Ses accélérations ont fait à chaque fois exploser Källström. Il a en plus réussi quelques retours défensifs décisifs.
BEN SAADA : Régulièrement dépossédé du ballon par les Lyonnais, il n'a jamais réussi à faire la différence. JEUNECHAMP l'a remplacé en fin de match.
REMY : Totalement isolé en pointe, il n'a touché que très peu de ballons. Des ballons qu'il a généralement mal exploités et sur lesquels il s'est montré beaucoup trop attentiste. Il n'a jamais tenté sa chance.

Les Lyonnais
LLORIS : Après s'être rassuré tout de suite sur une sortie devant Rémy, il n'a plus eu beaucoup d'interventions à effectuer. Sur le but, il ne peut absolument rien.
FABIO SANTOS : En début de match, une incompréhension avec Lloris sur un centre venu de la droite aurait pu coûter cher aux Lyonnais.
CRIS : Très rigoureux défensivement, il a rarement été pris à défaut. En deuxième mi-temps, il a failli marquer de la tête le troisième but lyonnais.
BOUMSONG : Même s'il a connu davantage de difficultés après la pause, il a gagné la majorité de ses duels et a réussi un magnifique sauvetage devant Rémy dès le retour des vestiaires.
KÄLLSTRÖM : Titularisé au poste d'arrière gauche, il a énormément souffert face aux débordements à répétition de Faé.
MAKOUN : Enorme en milieu de terrain, il a ouvert le score sur un caviar d'Ederson d'entrée puis a confirmé sa belle vision du jeu en adressant à son tour un caviar pour Keita peu de temps après. Et comme le Camerounais était décidément très en forme, il a marqué son deuxième but de la soirée en fin de match sur une remise parfaite de Benzema. Remplacé par TAFER (91eme).
TOULALAN : Match propre de l'international français qui a souvent cherché à trouver ses attaquants en première intention.
JUNINHO : Avant de céder sa place à MENSAH en fin de match, il s'est montré très facile dans l'entrejeu où il a enchaîné les contrôles orientés et a mené le jeu lyonnais, remontant notamment beaucoup de ballons. En première mi-temps, il a envoyé son coup-franc plongeant sur le poteau.
EDERSON : Le Brésilien a réussi son retour au Ray. Passeur décisif après un beau travail dans la surface sur le premier but, il a été très bon dans l'animation offensive, obtenant même un penalty après avoir effacé Ospina. Remplacé par MOUNIER (89eme).
KEITA : A l'origine du but de Makoun, il a ensuite perdu son duel face à Ospina et fait preuve de beaucoup de maladresse dans le dernier geste malgré beaucoup d'envie.
BENZEMA : Après une entame de match mitigée, il a passé la vitesse supérieure. Résultat : le meilleur buteur lyonnais s'est montré souvent décisif et termine le match avec un but et une passe décisive. Seul point noir : ce penalty repoussé par Ospina.

L'arbitre du match : M.Layec
Comme Monsieur Cailleux à l'aller, l'arbitre breton s'est illustré essentiellement par ses décisions défavorables aux Niçois, ou favorables aux Lyonnais au choix. Deux expulsions, un penalty, l'arbitre n'a pas eu la main légère avec les joueurs de Frédéric Antonetti.






- Retour -







Match Amical
ven. 11/10/2019 à 15h


Nice - Lausanne : 0-0





  10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45



Pts J V N D Diff
 6.    Reims 14 9 4 2 3 +4
 7.    Montpellier 14 9 4 2 3 +2
 8.    Nice 13 9 4 1 4 -1
 9.    Marseille 13 9 3 4 2 -1
 10.    Rennes 12 9 3 3 3 +1



   7e  mar. 24/09 (21h) Monaco - Nice : 3 - 1
   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice