117 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Maurice Cohen : « Rémy restera niçois ! »


Interviews :

Maurice Cohen : « Rémy restera niçois ! »
Ogcnissa.com, le 15/07/2009 à 22h25

Le président Maurice Cohen s'est exprimé ce soir sur le transfert de Loïc Rémy. Il coupe court à toutes discussions avec l'Olympique Lyonnais et affirme sans équivoque que Loïc Rémy sera bien niçois la saison prochaine !

- Président, Loïc Rémy va t-il être transféré à Lyon ?

Le transfert ne s'est pas fait. Entre temps, les joueurs que nous voulions recruter ont été engagés par ailleurs, et aujourd'hui Lyon n'a pas fait les efforts nécessaires, donc on a décidé avec le conseil d'administration de couper court les négociations avec l'Olympique Lyonnais, qui nous mène en bateau depuis trop longtemps.

- La dernière proposition de Lyon est de 13,5 M€ + Mounier ?

C'est 13,5 avec Anthony Mounier, qui a été valorisé par Lyon à 4 ou 5 M€, ce que nous considérons trop élevé en fonction de la durée restante de son contrat. Donc aujourd'hui, Loïc Rémy restera niçois et nous ne rentrerons plus en discussion avec l'Olympique Lyonnais. C'est terminé.

- Et si Jean-Michel Aulas vous appelle dans un quart d'heure ?

Je le remercirais de m'appeler, car nous avons de bons rapports, mais nous en resterons là. C'est une décision qui a été prise et nous ne bougerons plus de cette décision. C'est clair, c'est net, c'est précis !

- Vous avez tenu le même discours la semaine dernière...

Non, je n'ai pas tenu le même discours. Il y a une semaine, j'ai dis qu'on ne souhaitait pas que Loïc Rémy s'en aille, sauf s'il y avait une proposition qu'on ne pouvait pas refuser. Ça a toujours été mon discours. Donc aujourd'hui, les propositions qui ont été faites ne sont pas des propositions qui nous intéressent. Nous considérons donc que Loïc Rémy, cette année, restera niçois.

- Si 13,5 M€ ce n'est pas suffisant, quel est le prix de Loïc Rémy ?

Il n'y a pas à rentrer dans une discussion de tarif. Lyon connaissait nos conditions, ils n'ont pas accepté, maintenant c'est terminé. Lorsqu'on a acheté Loïc Rémy l'année dernière pour 8M€, c'est comme si on avait acheté un joueur, pour Lyon, à 40 ou 50 M€, ce n'est pas rien. Aujourd'hui, on considère que Loïc Rémy doit rester à Nice et nous doit une année de plus, compte tenu que grâce à Nice, il a eu du temps de jeu, grâce à Nice, il a été en sélection Nationale. Donc, compte tenu de la situation, on en reste là et je peux vous garantir qu'on ne bougera plus.

- Pensez vous que la priorité de Lyon est Pierre-André Gignac, et que Loïc Remy serait un deuxième choix ?

C'est peut être le choix de M. Aulas. Il a le droit d'avoir éventuellement ce choix. Je ne conteste pas ça. Nous, on avait ouvert une porte à un moment donné, on n'avait pas eu le même discours que Toulouse, ils n'ont pas su saisir l'opportunité, aujourd'hui c'est trop tard.

- N'est ce pas préjudiciable pour votre nouvel entraîneur et pour les autres joueurs d'attendre, d'être dans l'expectative...

C'est bien pour cela qu'on cesse toutes discussions avec l'Olympique Lyonnais, pour donner de la cohésion et pour travailler tranquillement. C'est vrai que cette histoire nous a déstabilisé, ça a déstabilisé Loïc, ça a déstabilisé le coach, ça a déstabilisé l'équipe, et donc aujourd'hui on dit stop. Ca suffit, on est le 15 juillet, le championnat démarre le 8 août et nous devons travailler et avoir une équipe compétitive.

- Il n'y a donc plus de discussions pour Loïc Rémy, mais y en a-t-il encore pour Anthony Mounier ?

Anthony Mounier a été valorisé par Lyon a un montant qu'on considère excessif, entre 4 et 5 M€. Nous, on a fait une proposition pour Anthony Mounier, et on reste sur notre proposition...

- Votre proposition, c'est 1,5 M€ ?

Oui, dans ces eaux là. A partir de là, s'ils veulent, c'est bien, s'ils ne veulent pas, ils le gardent. Il n'y a pas de problème.

- Et Loïc Rémy, il pense quoi de tout ça ?

Loïc Rémy a été exemplaire jusqu'à présent. Il nous avait dit que si les deux clubs trouvaient une entente, ça ne le dérangerait pas d'aller à Lyon, mais qu'il était aussi très bien à Nice, car il était garanti d'avoir du temps de jeu et que son objectif est la Coupe du Monde. Et il sait qu'il a sans doute plus de chance d'être sélectionné en étant à Nice qu'ailleurs. Loïc Rémy, c'est notre vedette, c'est notre joueur emblématique aujourd'hui, donc Loïc Rémy sera dans de bonnes dispositions pour atteindre son objectif chez nous. Nous sommes donc content de conserver Loïc, même s'il y avait des intérêts économiques, mais aujourd'hui la décision est prise et sera irréversible.

- Vous allez chercher un autre attaquant ?

Si on ne peut pas signer Mounier, on verra si on aura une autre opportunité. On a 6 attaquants, je pense que c'est pas mal quand même, on a pratiquement doublé tous les postes devant.






- Retour -







28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h


Nice - Nimes : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  16e de finale de CDF
lun. 08/03/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 9.    Rennes 39 28 10 9 9 +2
 10.    Angers 39 28 11 6 11 -9
 11.    Nice 35 28 10 5 13 -5
 12.    Reims 34 28 8 10 10 -1
 13.    Brest 34 28 10 4 14 -8



   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes : 2 - 1
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice
   30e  dim. 21/03 (20h) Nice - Marseille



Coupe de France :  Nice - Monaco : le groupe...
Coupe de France :  Nice - Monaco : les échos