125 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Stellardo : « Dès que les supporteurs sont en bande, on a du mal à les maitriser »



Interviews :

Stellardo : « Dès que les supporteurs sont en bande, on a du mal à les maitriser »
Le Monde, le 31/01/2010 à 00h14

Le président de Nice, Gilbert Stellardo, estime que son équipe aurait mérité le match nul face à Monaco (2-3), samedi soir lors de la 22e journée de L1, et s'en prend surtout aux supporteurs de son club, coupables, à ses yeux, de chercher la bagarre.

- Quel est votre sentiment concernant la défaite de Nice ?
C'est une déception car on aurait pu faire mieux. On a joué, on s'est retrouvé. On fait quelques erreurs de défense, suivies de punitions immédiates. L'équipe s'est donnée. On n'a pas grand chose à lui reprocher. Le problème, c'est que l'on sort avec deux blessés (Paisley et Rémy, ndlr) et une expulsion, délicate pour nous. Aujourd'hui, on s'est quand même créé des occasions et fait du jeu. La réussite n'était pas de notre côté. Cela fait un moment que cela dure.

- Quelle est votre réaction sur les incidents concernant les supporteurs niçois ?
Je n'ai rien vu. Lorsque je suis passé, il n'y avait pas de problème, outre le fait qu'ils demandaient ma démission. S'il y a eu des problèmes avec les forces de l'ordre, j'espère qu'ils auront pris quelques coups sur la tête.

- Qu'est-ce que vous voulez y faire ?
On ne peut pas les maîtriser. Je rêve d'avoir un public à l'anglaise. Je préfèrerais avoir des supporteurs d'une autre qualité que ceux que l'on a. J'en subis moi-même les conséquences. Ce n'est pas marrant. Quand on voit ce qu'on fait depuis des années pour le club, s'entendre dire par quelques rigolos: +Démission+ ou autres, ce ne sont pas des attitudes que l'on apprécie. Ils se prennent tous pour des entraîneurs, des connaisseurs en football. Ils n'y connaissent pas grand chose. La seule chose dont ils aient envie, c'est finalement la bagarre. Et quand ils la trouvent, ils la font. Que voulez-vous que je fasse ? S'il y a des incidents, qu'on est responsable, on déposera plainte. Malheureusement, ce n'est pas le problème. Le problème, c'est la qualité de ces gens-là. On n'est pas responsable de ces énergumènes. Naturellement, on ne les couvrent pas. C'est insupportable. Quelles actions peut-on mener? On essaie de les recevoir. On parle avec eux. Individuellement, on y arrive. Dès qu'ils sont en bande, on n'arrive pas à les maîtriser. C'est fini. On a l'impression de sauvages qui ne savent pas se maîtriser et qui cassent pour casser. Ce ne sont ni mes parents, ni mes enfants. Malheureusement, je n'ai pas de pouvoir sur eux."

- Pour en revenir au sport, la question de l'entraîneur se pose-t-elle ?

Non, elle ne se pose pas. J'ai vu une équipe qui joue, malgré des erreurs défensives. Quand les joueurs font leur boulot et que l'entraîneur a la confiance des joueurs, ce n'est pas en changeant d'entraîneur que vous rétablissez la situation. On est dans un passe négative. Cela fait partie de la vie. Il faut s'en sortir. Ce soir, les joueurs méritaient un match nul face à une équipe de Monaco de grande qualité. On n'a pas été ridicule.






- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1





  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 10.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 11.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 12.    Nantes 23 16 7 2 7 -2
 13.    Reims 21 15 5 6 4 +3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1