156 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nancy sur le fil



Presse :

Nancy sur le fil
Eurosport, le 06/03/2010 à 23h02

Nancy a plongé un peu plus Nice dans le doute samedi au Ray dans le match de la peur de la 27e journée de L1 grâce à un succès arraché sur le fil dans le temps additionnel (3-2). Les Niçois ne comptent que six longueurs d'avance sur Le Mans.

NICE - NANCY : 2-3
Buts : Civelli (7e), Ben Saada (36e) pour Nice et Bakar (5e), Brison (27e), Dia (90+3) pour Nancy


A l'issue d'un match riche en buts et en rebondissements, les Lorrains l'ont emporté in extremis grâce à un but de Dia dans les arrêts de jeu. Grace à cette victoire précieuse à l'extérieur, les hommes de Pablo Correa remontent à la douzième place du classement à hauteur de Sochaux qui compte un match en retard, avec 35 points. Les Niçois, eux, sont 17emes, à six points du premier relégable Le Mans qui compte deux matchs en moins.

Ce match entre deux équipes en besoin vital de points s'annonçait donc important pour les deux formations, et celles-ci ont affiché dès leur entrée sur la pelouse leur motivation. Dès les premières minutes du match, les défenses sont en effet bousculées et, des deux côtés, les offensives fusent. Et c'est à la cinquième minute que Nancy ouvre le score grâce à Bakar qui, profitant d'une grossière erreur d'Apam, trompe Ospina d'une frappe à ras de terre qui permet aux Lorrains de vite mener au score.

Un festival en première période

Mais pas pour longtemps. Dans la foulée, les Niçois réagissent de la meilleure des façons et égalisent à la 7e minute grâce à leur défenseur Civelli, qui suite à une excellente remise de Faé, effectue une tête plongeante qui vient mourir dans les filets de Bracigliano. Avec deux buts en moins de dix minutes, le spectacle est au rendez-vous et les deux équipes ne s'arrêtent pas là. Les occasions se présentent de part et d'autre mais ni les Lorrains, ni les Niçois n'arrivent encore à aggraver le score en leur faveur. Il faudra attendre la 27e minute pour voir Brison trouver la faille et permettre à Nancy de prendre l'avantage. Suite à un long dégagement de Bracigliano, le milieu de terrain nancéien tente sa chance du droit, et sa frappe trompe le portier niçois, impuissant.

A partir de ce moment, les Nancéiens, en confiance, prennent des initiatives, à l'image de Féret, omniprésent pendant tout le match, qui à la 31e minute, récupère un ballon à 40 mètres des buts d'Ospina et, voyant le gardien avancé, tente le lob. Face à la fébrilité de la défense niçoise, les hommes de Pablo Correa auraient pu aggraver le score, mais le match change de visage lorsqu'à la 36e minute, les Niçois parviennent à égaliser. Ben Saada glisse le ballon du plat du pied dans les buts de Bracigliano, sur une superbe remise de Loïc Rémy. Il y déjà deux buts partout après seulement 36 minutes de jeu, en raison notamment des errements défensifs des deux formations. En fin de première période, les débats s'équilibrent et les deux équipes entrent aux vestiaires sur ce score de parité.

Nancy à l'arraché

En seconde période, les deux formations semblent revenir avec les mêmes intentions. Les occasions de buts ne manquent pas de part et d'autre, et le score aurait ou s'aggraver, notamment à la 49e minute, sur une frappe de N'Diaye, ou encore à la 56e, lorsque la demie volée tentée par Hellebuyck passe au dessus des cages de Bracigliano. Mais ce sont les Niçois qui poussent le plus, peut être animés par l'envie d'engranger une victoire devant leur public. Les Lorrains, eux, peuvent aussi compter sur leur gardien de but, qui sauve son équipe à la 80e minute, en captant parfaitement la frappe d'un Ben Saada très en forme.

Lors des dix dernières minutes, les équipes sont fatiguées et on semble se diriger vers le match nul, jusqu'à la 93e minute. Sur une ultime incursion dans la surface niçoise, Traoré tente une frappe, celle-ci est déviée par Ospina, et Dia, qui se trouve seul face au but, n'a plus qu'à glisser le ballon au fond des filets du portier niçois, pour offrir la victoire à l'équipe nancéienne. Un scénario fou, pour une victoire à l'arraché des Lorrains qui pourront aborder avec sérénité la venue de Boulogne samedi prochain à Marcel Picot. Les Niçois, qui n'ont pourtant pas démérité, sont en position délicate et devront absolument gagner au Mans la semaine prochaine, s'ils veulent s'éloigner définitivement de la zone de relégation.

LA DECLA : Pablo Correa (entraîneur de Nancy)

"Cela n'a pas été si facile d'autant que nous avons eu deux visages. En première période, nous avons eu la maîtrise du jeu et des occasions. Ensuite, nous avons laissé le ballon et des espaces à Nice. On est toujours partagé entre ces deux formules. La solution se trouve entre les deux. Nous avons eu une très bonne discussion avec les joueurs à Nice avant d'arriver au Ray. Ils ont apporté la meilleure réponse sur le terrain ensuite. Avec le résultat mais également avec leur envie et leur courage. Nous n'avons jamais fermé le jeu".






- Retour -







28e journee de Ligue 1
sam. 07/03/2020 à 20h


Nice - Monaco : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2020/2021



Pts J V N D Diff
 4.    Lille 49 28 15 4 9 +8
 5.    Reims 41 28 10 11 7 +5
 6.    Nice 41 28 11 8 9 +3
 7.    Lyon 40 28 11 7 10 +15
 8.    Montpellier 40 28 11 7 10 +1



   25e  sam. 15/02 (20h) Toulouse - Nice : 0 - 2
   26e  ven. 21/02 (19h) Nice - Brest : 2 - 2
   27e  dim. 01/03 (17h) Bordeaux - Nice : 1 - 1
   28e  sam. 07/03 (20h) Nice - Monaco : 2 - 1
   29e  dim. 15/03 (21h) PSG - Nice
   30e  sam. 21/03 (20h) Nice - Montpellier
   31e  dim. 05/04 (17h) Dijon - Nice



Actualité :  Les abonnés remboursés
Transferts :  Un mercato d'été actif
Actualité :  Nice 5e et européen ?
Actualité :  Nice en Europa League ?