72 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Le second souffle de Diawara



Presse :

Le second souffle de Diawara
Football365, le 07/04/2003 à 22h34

Fatigué par une saison riche en émotions, Kaba Diawara avait du mal à retrouver le chemin des filets depuis la trêve. Heureusement, il y a eu ce match contre Monaco et surtout ce but victorieux qui a permis de faire taire certaines critiques parfois abusives.

Kaba Diawara a eu peur. Pendant quelques jours, il a bien cru que les vieux démons qui hantent depuis longtemps sa carrière allaient continuer à le poursuivre sur la Côte d’Azur. Depuis ses débuts professionnels avec Bordeaux le 18 mai 1996, il n’a jamais réussi à trouver une place de titulaire dans l’une des nombreuses équipes qui se sont attachés ses services. « Gernot Rohr m’avait prévenu, dès jeudi, confirme-t-il. Je savais que je n’allais pas être aligné d’entrée contre Monaco. Il m’a fait comprendre que je n’étais pas en forme ces derniers temps mais que, heureusement, cela ne remettait pas en cause mon rôle dans cette formation. J’ai tellement souffert de ne pas être aligné par mes anciens entraîneurs que j’ai vraiment pris cette non-titularisation à cœur. »

Pourtant, ce n’est pas le but décisif qu’il a inscrit au stade Louis II, moins d’un quart d’heure après son entrée en jeu, qui va l’inciter à parler de sursaut d’orgueil ou pire encore d’esprit de revanche. Bien au contraire. Il préfère louer le travail de ses partenaires et plus particulièrement celui de son remplaçant. « J’ai profité des efforts accomplis par mes copains et notamment ceux de Malek Cherrad, constate-t-il. Il a fatigué la défense adverse. Lorsque je l’ai remplacé, j’étais beaucoup plus frais que l’arrière-garde monégasque ce qui m’a permis d’avoir ce soupçon de lucidité nécessaire au moment de réaliser ma pichenette décisive. » D’ailleurs, c’est, sans aucun doute, dans cette dernière phrase que se trouve l’explication de cette méforme stigmatisée cette semaine par son coach.

La fatigue s’est accumulée

Dans une équipe qui s’arc-boute autant devant son but et dont tous les joueurs, y compris les attaquants, doivent fournir un gros travail défensif, il est difficile de faire preuve de clairvoyance lorsqu’une occasion de marquer se présente. « Ça fait longtemps que je le répète à ceux qui me dénigrent depuis deux mois, déclare sans langue de bois Kaba Diawara : jouer aux avant-postes à Nice, ce n’est pas du tout évident. On défend beaucoup et on presse énormément. Dans ces conditions, ça n’est pas facile d’être décisif face aux gardiens adverses, surtout après la trentaine de matchs que nous venons de faire. Personnellement, je n’ai jamais accompli de saison pleine au cours de ma carrière. Par conséquent, je pense qu’il est normal que je sois un peu KO debout après tous les efforts que j’ai fournis. »

De toute façon, que les vrais supporters niçois se rassurent, ces critiques n’ont aucunement remis en cause son attachement au Gym, ce club qui lui a enfin fait confiance et surtout qui l’a relancé au plus haut niveau. Une chose est sûre donc : il veut rester, son cœur continuant à battre au rythme des exploits de ses chers Aiglons. Le seul problème concerne, néanmoins, le montant du transfert que le PSG, la formation à laquelle il continue d’appartenir, compte demander. En espérant que, pour une fois, les différents décideurs ne briseront pas l’élan d’un joueur qui a suffisamment attendu que la roue tourne.

Georges GHIKA
Lundi 07 avril 2003
© Football365






- Retour -







10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45


Nice - PSG : 1-4

Résumé » Photos » Vidéo »



  11e journee de Ligue 1
sam. 26/10/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Brest 14 10 3 5 2 -2
 10.    St-Etienne 14 10 4 2 4 -4
 11.    Nice 13 10 4 1 5 -4
 12.    Rennes 12 10 3 3 4 0
 13.    Amiens 12 10 3 3 4 -2



   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG : 1 - 4
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice
   12e  dim. 03/11 (17h) Nice - Reims