73 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Lyon perd gros à Nice



Presse :

Lyon perd gros à Nice
L'Equipe, le 03/04/2011 à 21h14

Lyon perd deux points très précieux dans la course au titre après avoir concédé le nul à Nice (2-2). L'OL est désormais à huit points de Lille.

Après avoir essuyé une lourde défaite (1-4) sur la Côte d'Azur la saison dernière et y avoir été éliminé en janvier de la Coupe de France (0-1 a.p.), Lyon a abordé ce déplacement à Nice comme un véritable défi. Il était même double. D'abord prendre sa revanche sur le Gym pour - deuxième challenge - rester au contact de Lille. A la 90e minute, la mission était accomplie pour les joueurs de Claude Puel, qui ont fini par s'écrouler dans le temps additionnel. Le Stade du Ray est une terre maudite pour des Lyonnais qui ont perdu deux points extrêmement précieux (2-2). Avant la visite de l'OM ce soir à Lens, Lyon pouvait s'emparer provisoirement de la deuxième place et revenir à six points du leader nordiste, qui a déroulé la veille devant Caen (3-1). Au lieu de cela, l'OL se trouve relégué à huit unités d'un LOSC qui file vers le titre.

Contrairement aux deux derniers matches au stade du Ray, les Gones se sont pourtant facilités la tâche en pliant pensaient-ils la partie avec deux buts inscrits avant le repos. Sans être flamboyants, les Lyonnais ont effectivement fait preuve d'une efficacité redoutable. Une première fois sur un coup franc direct de Källström, dont la frappe lumineuse du gauche n'a laissé aucune chance à Ospina (21e). Et ensuite, juste avant la mi-temps, Lisandro a doublé la mise et marqué son 13e but en Championnat (son 3e en quatre journées) après une perte de balle de Moulongui et un long raid de Gonalons (44e).

Et comme Lyon a un excellent gardien, cela lui a permis de retarder l'échéance à plusieurs reprises. Un premier penalty de Ljuboja a été stoppé par Lloris (50e) avant un deuxième transformé par Mouloungui pour une réduction du score (90e+1) qui n'aurait pu rester qu'anecdotique. Si Lloris avait par ailleurs sauvé les meubles à deux reprises devant Civelli (59e et 62e), il a finalement été bien impuissant à trois secondes du coup de sifflet final sur la rocambolesque et inespérée égalisation niçoise. Sur une frappe croisée de Pejcinovic, Civelli, encore lui, a dévié le ballon dans le but à l'aide de son... bras (90e+2). Cet incroyable retournement de situation a rendu Lloris frustré, Puel dégoûté et Aulas furieux. Deux minutes qui ont sans doute coûté le titre à Lyon, parti pour une nouvelle saison blanche.

David MICHEL
L'Equipe







- Retour -







10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45


Nice - PSG : 1-4

Résumé » Photos » Vidéo »



  11e journee de Ligue 1
sam. 26/10/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Brest 14 10 3 5 2 -2
 10.    St-Etienne 14 10 4 2 4 -4
 11.    Nice 13 10 4 1 5 -4
 12.    Rennes 12 10 3 3 4 0
 13.    Amiens 12 10 3 3 4 -2



   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG : 1 - 4
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice
   12e  dim. 03/11 (17h) Nice - Reims