111 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > L’OM prend la tête



Presse :

L’OM prend la tête
Sport24, le 27/04/2011 à 21h09

Malgré une prestation d’ensemble assez moyenne, les Marseillais sont parvenus à battre Nice au Vélodrome (4-2). Cette victoire permet à l’OM de prendre les commandes de la Ligue 1 avec une longueur d’avance sur Lille.
par Cédric Granel, le 27-04-2011

Marseille - Nice : 4-2
Marseille : A. Ayew (30e, 60e et 90e), J. Ayew (78e)
Nice : Traoré (42e), Civelli (90e+2)


Mission accomplie pour l’OM qui s’empare de la place de leader du championnat. Bien que très brouillons, les joueurs de Didier Deschamps sont venus à bout de Nice (4-2) en match en retard de la 32ème journée de Ligue 1. Quatre jours après la victoire en finale de la Coupe de la Ligue devant Montpellier (1-0), Marseille peinait dès le coup d’envoi pour prendre le match à son compte. Les Niçois, bien organisés, pouvaient placer quelques contres rapides mais étaient trop maladroits aux abords de la surface. Les Olympiens trouvaient finalement la faille sur un corner anodin. Le malheureux Ospina manquait sa sortie aérienne et relâchait le ballon dans les pieds d’Ayew qui n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide (1-0, 30e). Un avantage de courte durée puisque Traoré égalisait juste avant la pause en reprenant le ballon du droit dans les six mètres sur un corner (1-1, 42e).

Au retour des vestiaires, les Phocéens, un peu plus entreprenants, montraient un autre visage. Les Niçois reculaient mais tenaient bon. Jusqu’à l’entrée en jeu de Jordan Ayew. Sur un de ses premiers ballons, il centrait au premier poteau pour son frère qui redonnait l’avantage à son équipe (2-1, 60e). Dès lors, les Marseillais, en patron, contrôlaient la partie pour conserver cet avantage. Les Niçois, bien trop modestes offensivement, ne pouvaient rien faire. A l’inverse, ils permettaient même à Jordan Ayew d’aggraver le score. Seul au point de pénalty suite à un centre de Fanni, il avait tout le temps de contrôler le ballon pour l’envoyer dans la lucarne d’Ospina (3-1, 78e). Dès lors, la partie s’enflammait. Nice manquait par deux fois la réduction du score. Mandanda repoussait un pénalty de Bamogo (85e) alors qu’Hellebuyck envoyait le ballon sur la transversale (88e). Dans la foulée, sur un nouveau centre de Fanni, André Ayew s’offrait son premier triplé en Ligue 1 de la tête (4-1, 90e). Civelli clôturait ensuite la marque en reprenant du crâne un coup excentré d’Hellebuyck (90e+2). Une réaction insuffisante pour empêcher les Phocéens de glaner trois nouveaux points précieux dans la course au titre.

Le joueur du match
Le Marseillais André Ayew a une nouvelle fois été le joueur olympien le plus en vue sur la pelouse. Titularisé en pointe de l’attaque, il s’est montré le plus volontaire et le plus remuant. Sa vivacité a même conduit Civelli à le faucher dans la surface. Une faute non signalée par M. Duhamel. Sans surprise, le Ghanéen s’est offert le premier triplé en Ligue 1 de sa carrière.

On n’a pas aimé
Déjà handicapé par l’absence de huit joueurs blessés, Nice a perdu au cours de la rencontre à un nouvel élément. Touché en première période, le capitaine Julien Sablé a dû quitter ses partenaires à la pause pour laisser entrer Kevin Malaga.






- Retour -







Match Amical
ven. 11/10/2019 à 15h


Nice - Lausanne : 0-0





  10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45



Pts J V N D Diff
 6.    Reims 14 9 4 2 3 +4
 7.    Montpellier 14 9 4 2 3 +2
 8.    Nice 13 9 4 1 4 -1
 9.    Marseille 13 9 3 4 2 -1
 10.    Rennes 12 9 3 3 3 +1



   7e  mar. 24/09 (21h) Monaco - Nice : 3 - 1
   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice