123 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Le printemps des ambitions



Presse :

Le printemps des ambitions
Nice-Matin, le 12/04/2003 à 08h20

Niçois et Auxerrois ne visent qu'une chose. La victoire qui les rapprocherait de l'Europe. Drôle de choc entre des défenses de fer et des attaques qui rêvent de mettre le feu

La série de six matchs sans victoire avait réveillé les éternels pessimistes et les incorrigibles pisse-froid qui n'attendaient que ça pour annoncer l'éparpillement des espoirs niçois. Ils voyaient le Gym rentrer dans le rang. Glisser inexorablement dans ce qui est convenu d'appeler, sans élégance, le ventre mou du classement.

Les indécrottables grincheux avaient juste oublié que les ''rouge et noir'', version 2002-2003, ont de vraies valeurs. Solides quelle que soit la violence du vent mauvais. Pas des vertus de passage. Non, des qualités de cœur et un supplément d'âme que peuvent envier bien des clubs de L1.

Ces hommes d'honneur ne nous surprennent plus. Ils nous enchantent. Comme à Monaco, dimanche, où ils ont signé une victoire qui leur ressemble. Pleine d'abnégation, de courage, de rigueur, de lucidité et de réalisme. Tout ce qu'était le Didier Deschamps joueur et que n'a pas apprécié le Didier Deschamps entraineur...

Gernot Rohr, lui, s'est régalé. Voir ses joueurs voyager en solidaire le transporte de plaisir.

Contrairement à ce que pouvaient clamer les sceptiques ronchons, l'OGCN a de la suite dans les désirs et pas de fuite dans les idées.

Si en février et en mars, les Aiglons n'ont guère avancé (quatre points sur vingt-quatre possibles), ils n'ont jamais reculé dans l'estime des supporters subjectifs comme dans celle des observateurs neutres.

Résultat, à six étapes de la fin, le rêve européen est toujours en vie. Ce qui est déjà un petit exploit. Et donne à l'affiche du soir un éclat qui fait briller les yeux des passionnés.

Car ce Nice-Auxerre est drôlement excitant. Comme un rendez-vous avec une belle à la jupe de printemps.

Guy Roux qui aime aussi les femmes a du préparer ce samedi avec l'application du galant qui marche vers la tentation.

« Un match contre Auxerre n'est jamais simple. Et toujours intense... », souligne Gernot Rohr qui juge son vis-à-vis comme l'entraineur le plus malin de France.

Ce qui ne l'empêche pas de songer à jouer un second vilain tour à monsieur Roux.

A Nice, tout le monde a encore en mémoire le scénario d'un match aller (0-2) parfaitement maitrisé. Avec des buteurs tardifs nommés Olufade et Traoré.

« Là, ça ne devrait pas être la même musique », note Gernot Rohr qui se verrait, tout de même, mal avaler la trompette sur un contre meurtrier.

« Mais on ne pourra pas rester attentiste avant de frapper comme à l'Abbé Deschamps ou au Louis-II. Il faudra sortir, oser, jouer. Se montrer offensif tout en restant prudent. Bref, être vigilant et conquérant », explique encore l'inspirateur du jeu à la niçoise.

Rohr qui n'est pas un copiste ne calquera pas son onze de départ sur celui qui fouetta l'orgueil et les illusions monégasques.

Il dessinera plutôt un 3-5-2 chargé d'emballer la rencontre et les spectateurs.

Diawara sur le pré, Cissé sur le banc...
Si Pamarot, blessé, manque à l'appel, Diawara, remplaçant en or en Principauté, retrouvera sa place sur le front de l'attaque aux côtés d'un Cherrad affamé.

Derrière, le trio axial Cobos-Abardonado-Traoré sera reconduit avec la mission de barrer la route aux flèches blanches.

Une tâche délicate face aux Kapo, Fadiga, Benjani (étincelant face à Sedan mardi) et compagnie...

Parce qu'aux dernières nouvelles, Cissé (qui a remis son cou à l'endroit) commencerait par s'asseoir sur le banc des impatients avant de mêler sa puissance et son audace aux débats.

En revanche, Boumsong est resté à Auxerre pour soigner une cuisse lézardée par une élongation. Mexès fera donc équipe avec le suisse Grichting au cœur de la défense de l'AJA.

« Auxerre est un bloc. Efficace. Avec un jeu de contre redoutable. Avec deux supers manieurs de ballons que sont Lachuer et Tainio. Avec une vitesse de course et d'exécution impressionnantes devant. Et en plus, Cool ne prend que très peu de buts ».

Gernot Rohr a raison.

Les combattants de Guy Roux n'ont encaissé que 27 pions. Soit trois de plus que l'OGCN qui possède la meilleure défense du championnat.

Quant à l'attaque canon des blancs de Bourgogne, elle a claqué deux buts de moins que celle du Gym (32, 34)...

Si deux points séparent Nice (49) d'Auxerre (51), Gernot Rohr refuse de tomber dans le jeu des similitudes. « On a la même humilité. Pour le reste, on ne peut guère comparer les deux groupes. Nice n'a pas Cissé, Benjani, Kapo, Fadiga, Mexès, Lachuer, Boumsong... »

Mais Nice a du cœur.

Et le même objectif que les Auxerrois. La victoire.

« Avec trois points en plus, on ferait un bond sensationnel... », s'enthousiasme Gernot Rohr qui rêve de sauter sur l'occasion.

Une dernière chose : c'est Leif Eriksson qui donnera le coup d'envoi. Ceux qui montaient au Ray dans les années soixante-dix se souviennent encore de son panache blond, de sa générosité, de sa classe, de son sens de la passe ciblée. Pour tout ce passé doré, l'ancien milieu de terrain suédois mérite une ovation frissonnante.

Le présent, les missionnaires de Gernot Rohr s'en occupent. Avec l'aide d'un public niçois formidable de ferveur, de couleur et d'ardeur.

Bref, ce soir encore, Nice va jouer à douze. Contre onze. C'est Guy Roux qui ne va pas être content...

Philippe CAMPS.
Samedi 12 Avril 2003
Tous droits réservés - © Nice-Matin






- Retour -







10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45


Nice - PSG : 1-4





  11e journee de Ligue 1
sam. 26/10/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 7.    Montpellier 14 9 4 2 3 +2
 8.    Marseille 13 9 3 4 2 -1
 9.    Nice 13 10 4 1 5 -4
 10.    Rennes 12 9 3 3 3 +1
 11.    Amiens 11 9 3 2 4 -2



   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG : 1 - 4
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice
   12e  dim. 03/11 (17h) Nice - Reims