73 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice sur ses gardes



Presse :

Nice sur ses gardes
Nice-Matin, le 19/04/2003 à 08h30

Après avoir tombé Monaco et Auxerre, le Gym en embuscade pour l'Europe s'attaque à Rennes ce soir au stade de la route de Lorient. Avec beaucoup d'ambition mais fidèle à un schéma réaliste et prudent face à une équipe bien outillée qui lutte pour son maintien...

Tout en jaune, les Aiglons ce soir ! Face à un Stade Rennais en rouge et noir, le Gym va adopter ce soir une nouvelle tenue canari, comme pour un derby de feu Rennes-Nantes. En réalité, du côté du stade de la route de Lorient, l'heure est moins à la fête qu'à l'urgence de sauver les meubles. Les rêves de grandeur ont pris du vieux en même temps que le carnet de chèque de M. Pinault s'est fait moins dispendieux. Acheté plus de 100 MF la saison dernière, le Brésilien Lucas est retourné discrètement au pays. Ivanov, l'international du Levski Sofia, a encore moins convaincu...

Aujourd'hui, le Stade en est à lutter pour son maintien et sous la houlette de « coach Vahid », Arribage et les siens ont accompli un grand pas en empochant les trois points (1-0) samedi dernier au Havre. Sous le déluge, à l'aller au Ray, Rennes avait signé un nul (0-0) qui marquait le début d'un redressement. Aujourd'hui, Rennes a 35 points, et Nice 52. Alors, après Monaco et Auxerre, des Aiglons favoris pour une passe de trois qui ferait du bruit ?

Kaba Diawara (Rennais durant la saison 97/98) appelle à la vigilance. « Il y a quantité d'internationaux espoirs (Escudé, Delaye, Maoulida) ou A' (Monterrubio) dans cette équipe rennaise. Ils ne sont pas à leur place mais la qualité n'est pas remise en cause. Il ne faut pas se leurrer, si on veut obtenir un résultat, ça passera d'abord par une grosse prestation défensive. »

Si c'est le buteur qui le dit...

A une ou deux pointes ?
La question est justement de savoir si Gernot Rohr va retenter le coup de Monaco (une seule pointe, Cherrad puis Diawara), ou reconduire sa doublette offensive. Le coach a gardé le mystère, tout comme Halilhodzic joue les cachottiers sur la façon d'en découdre face à la meilleure défense de l'hexagone.

Une certitude : le Gym (toujours privé de Pamarot, déchirure à la cuisse) va surveiller de près Piquionne (neuf buts), le Néo-Calédonien en forme. Gernot Rohr : « Après Auxerre, mon effectif est resté sous pression toute la semaine. La confiance est palpable. On a envie de mettre le paquet, mais il en va de même côté rennais. Ce ne sera pas à nous de faire le jeu. A Sedan ou à Troyes, on était tombé dans le piège de l'équipe à battre. Notre objectif est d'abord de ne pas revenir battus ».

Le Gym ne se prend pas pour un autre mais sait parfaitement qu'un résultat positif ce soir équivaudrait à un mois de mai passionnant voire détonnant. C'est tout un club qui y pense et espère offrir ce finish de rêve à son public sur un plateau. Pourvu que le menhir breton ne soit pas trop lourd à déplacer ce soir...

François PATURLE
Samedi 19 Avril 2003
Tous droits réservés - © Nice-Matin






- Retour -







10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45


Nice - PSG : 1-4





  11e journee de Ligue 1
sam. 26/10/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 7.    Montpellier 14 9 4 2 3 +2
 8.    Marseille 13 9 3 4 2 -1
 9.    Nice 13 10 4 1 5 -4
 10.    Rennes 12 9 3 3 3 +1
 11.    Amiens 11 9 3 2 4 -2



   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG : 1 - 4
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice
   12e  dim. 03/11 (17h) Nice - Reims