93 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Marseille bat Nice et continue sa bonne série



Presse :

Marseille bat Nice et continue sa bonne série
Football365, le 06/11/2011 à 20h01

Marseille continue sa bonne série de victoires en battant Nice (2-0) au Vélodrome. Après un début de match compliqué, Nice a eu plusieurs opportunités de mener. Pas en réussite, les Aiglons ont ensuite été punis par les frères Ayew et Rémy.

En direct du stade Vélodrome
- Malgré les pluies importantes tombées sur le Sud-Est, le match a pu avoir lieu dans de bonnes conditions. L'OM a surveillé les précipitations avec une équipe de météorologistes et a pu compter sur le bon drainage du Vélodrome. Drainage facilité par la baisse du niveau des pluies ce dimanche. Un temps envisagé, le bâchage de la pelouse, conformément aux règlements de la LFP, n'a pas été effectué.

- Les supporters du Virage Sud ont signifié qu'ils faisaient la paix en déployant des banderoles : « Des résultats pour nous rassurer, désormais, nos chants pour vous aider, ensemble nous sommes plus forts. »

- Le Stade Vélodrome n'était pas plein pour ce derby méditerranéen. Si 39 716 spectateurs garnissaient officiellement les travées, c'est que l'OM compte à chaque fois les abonnés, qu'ils soient présents ou non. Et ce dimanche, tous les abonnés n'étaient pas dans un stade particulièrement inconfortable les jours de pluie.

Les buts
72eme minute (1-0)
De la tête, Jordan Ayew ouvre le score au second poteau de la tête. Sur un bon ballon de Cheyrou vers Rémy côté droit, l'international français pivote et centre au second poteau du gauche où le Ghanéen, oublié par la défense niçoise, n'a plus qu'à conclure.

96eme minute (2-0)
Rémy transforme un penalty provoqué par André Ayew, fauché par Diakité. M.Castro demande de le retirer. Rémy marque à nouveau, d'une Panenka cette fois.

Les moments forts
6eme minute
Débordement de Morel avec un grand pont sur Clerc suivi d'un centre au cordeau. Dans la surface, Valbuena surgit derrière Pejcinovic mais ne cadre pas sa tête.

9eme minute
Bon ballon de Gignac dans l'axe vers Valbuena. Dans l'axe à l'entrée de la surface, le milieu oublie de décaler A.Ayew sur sa gauche, tout seul, et frappe en demi-volée mais Ospina intervient facilement sur sa droite.

13eme minute
Bien trouvé par Diarra dans l'axe, Gignac arme à l'entrée de la surface et frappe. Ospina repousse le tir de l'attaquant.

15eme minute
En puissance, Rémy dépose Diakité et fixe Pejcinovic pour glisser à Gignac dans la surface. Bon tir cadré croisé de l'ancien Toulousain mais Ospina détourne bien. André Ayew est trop court pour reprendre.

17eme minute
Côté gauche, Mouloungui déborde et centre en retrait vers Abriel qui fusille Mandanda du pied gauche mais le ballon termine sa course sur la barre du gardien marseillais.

25eme minute
Dans l'axe, A.Ayew se met sur son pied gauche et place un bon tir à rebonds qu'Ospina capte.

29eme minute
Corner rentrant de Mounier. Mouloungui échappe au marquage de Nkoulou et reprend de la tête. Le ballon s'écrase sur la barre de Mandanda.

83eme minute
Ouverture de Meriem en diagonale vers Guié Guié qui prolonge de la tête pour Dja Djedje parti dans le dos de Traoré. Il vient affronter Mandanda de près et semble faire le bon geste en croisant bien mais Mandanda sort la parade qu'il fallait en détournant de la jambe droite.

88eme minute
Sur un coup-franc de Cheyrou, André Ayew place une bonne tête mais Ospina arrête.

Jeu, joueurs et arbitre
Le jeu
Le derby méditerranéen sous entend de la chaleur et du soleil. Mais c'est sous la pluie et dans la fraîcheur d'une fin d'après-midi d'automne que Nice a rendu visite à Marseille. Et les hommes de Deschamps, après leur séjour à Londres, n'ont pas été surpris par le climat. Bien entrés dans le match, ils sont tombés sur un bon Ospina avant de baisser de pied. Après avoir vu les bons côtés du 4-4-2 (avec Rémy et Gignac en pointe), l'OM a vu les travers de ce système : avec des attaquants oublieux du travail défensif, les Blanc et Bleu ont été coupés en deux et Nice aurait très bien pu en profiter pour marquer. Mais par deux fois, la barre de Mandanda a sauvé les Marseillais.

Par la suite, les débats s'équilibrent et la peur de laisser l'autre marquer prend le pas sur les vertus offensives d'un début de match ensoleillé. Le temps vire alors au maussade sur le terrain où les deux formations ne semblent plus miser sur leurs qualités propres mais sur un éventuel coup du sort, un coup de pied arrêté ou une erreur adverse. Cette « faute », elle sera niçoise. Sur un ballon de Cheyrou, Rémy bouge au corps à corps Pejcinovic avant de centrer au second poteau où Jordan Ayew, oublié par la défense, marque. Derrière, Mandanda sauve les meubles devant Dja Djedje avant que Rémy ne tue tout suspense dans le temps additionnel sur penalty. Cela suffit pour que l'OM réussisse son septième match sans défaite de suite et obtienne son troisième succès de rang en championnat. Rassurant avant les chocs face à Montpellier puis contre le PSG. Nice, lui, sans être réellement mauvais, ne parvient pas à décoller du dernier quart de la Ligue 1.

Les Marseillais
Le joueur du match
MANDANDA : En réussite avec deux ballons sur sa barre, le gardien marseillais a vu qu'il devait aider sa défense, n'hésitant pas à aller chercher les ballons dans les airs loin de sa ligne. En fin de match, il réalise une parade exceptionnelle devant Dja Djedje qui sauve deux points.

Les autres joueurs
AZPILICUETA : De retour à la place de Fanni, l'Espagnol n'est toujours pas au niveau et a souffert face à Mounier, Monzon ou Mouloungui.
SO.DIAWARA : Sérieux, il a surveillé avec attention Pentecôte.
NKOULOU : Moins souverain qu'à Arsenal, le Camerounais était par moment à la limite dans son marquage.
MOREL : Un match sérieux avec un bon débordement en première mi-temps. Touché au visage dans un duel aérien avant l'heure de jeu...
A.DIARRA : En progrès, l'international français n'est pas encore au top mais il assure désormais le service minimum, voire plus.
BE.CHEYROU : En second récupérateur, il a parfois souffert et son jeu offensif a été mineur. Mais il a su s'accrocher et après avoir été inquiétant parfois, il est directement à l'origine de l'ouverture du score avec un superbe ballon pour Rémy.
VALBUENA : Du très bon et du très mauvais : percutant, il a trop souvent privilégié l'action personnelle. A méditer. Il a aussi abandonné Azpilicueta à son sort côté droit. Relayé après une heure de jeu par LUCHO.
A.AYEW : Agacé d'être souvent oublié, on l'a senti nerveux et malgré ses bons déplacements, il n'a pas été décisif. En seconde période, il a été plus en vue et mieux servi et obtient le penalty qui permet à Rémy de scorer.
L.REMY : Sa vitesse et sa puissance ont été utiles mais il a trop peu été utilisé dans ce registre. Il fait la différence en fin de match en gagnant son duel avec Pejcinovic avant d'offrir un caviar à Jordan Ayew. Récompense de son travail : un but sur penalty.
GIGNAC : Averti à la 21eme minute pour une intervention en retard sur Abriel, il avait bien commencé avant de rentrer dans le rang. Il manque encore légitimement de rythme après sa longue absence. Logiquement remplacé à l'heure de jeu par J.AYEW qui a fait la différence de la tête avec calme.


Les Niçois
Le joueur du match
D.DIAKITE : Averti pour un duel aérien trop sévère, il a été très saignant dans ses interventions en tant que sentinelle. Un très bon match même s'il aurait dû éviter une faute sur André Ayew sur le penalty de la fin de match.

Les autres joueurs
OSPINA : Très attentif en début de match, il a été parfait dans la bonne période marseillaise. Abandonné par sa défense sur le but de Jordan Ayew, il n'a pas grand-chose à se reprocher sur ce match.
CLERC : Un bon match défensif. Il a tenté d'apporter son appui devant mais a souvent été oublié par ses partenaires. Averti en fin de match pour un tacle par derrière sur Jordan Ayew qui méritait sans doute le rouge direct.
CIVELLI : L'ancien Marseillais a été précieux défensivement par son placement et son jeu aérien.
PEJCINOVIC : A livré un beau duel avec Rémy notamment. Un bon match encore jusqu'à un quart d'heure de la fin où Rémy se débarrasse de lui au corps à corps pour offrir le but à Jordan Ayew.
MONZON : L'international argentin a montré quelques limites défensivement en début de match avant de se mettre au niveau.
K.COULIBALY : Averti à la 27eme minute pour une faute grossière sur Azpilicueta à 70 mètres de son but, il n'était pas dans son meilleur jour.
ABRIEL : Après un début timide, l'ancien Marseillais a frappé la barre avant de se montrer entreprenant au milieu.
MOULOUNGUI : Une barre de la tête et des accélérations tranchantes. Un match solide.
MOUNIER : Un bon début de match avant de baisser le pied. On avait l'impression qu'il pouvait pourtant faire mal à un Azpilicueta qui n'est pas au top. DJA DJEDJE l'a relayé en fin de match et a failli être décisif.
PENTECOTE : Peu ou pas d'occasions mais un gros travail de fixation sur la défense centrale. Relayé à l'heure de jeu par GUIE GUIE.

L’arbitre : M.Castro
Il aurait sans doute dû exclure François Clerc pour une faute par derrière sur J.Ayew. Mais il a préféré le jaune. Pour le reste, il a été quasiment parfait.






- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1





  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 10.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 11.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 12.    Nantes 23 16 7 2 7 -2
 13.    Reims 21 15 5 6 4 +3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1