158 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice, le calme avant l'urgence



Presse :

Nice, le calme avant l'urgence
Nice-Matin, le 05/06/2003 à 10h41

Maurice Cohen et le conseil d'Administration de la SASP ont exploré toutes les pistes pour répondre à la commission de contrôle et faire sauter les derniers obstacles d'un recrutement contrôlé. Une affaire assez compliquée mais qui devrait trouver une issue favorable

Il ne fallait pas attendre monts et merveilles de la réunion d'hier. « Nous avons bien avancé mais rien n'a été officiellement décidé ! »

Les mots de Maurice Cohen sont clairs. Même si l'on connaît la prudence d'un homme qui ne s'emballe pas facilement et qui tient à « bétonner » ses dossiers avant de les rendre publics, ils laissent les observateurs sur leur faim. Et le supporter en émoi.
Même si la direction nationale de contrôle et de gestion a donné un délai supplémentaire aux Niçois (18 juin et non pas le 11), l'heure n'est pas au grand optimisme. Ni à la béatitude. Et les journées passent vite.

Sur leurs lieux de vacances, les Bigné, Meslin, Diawara, Gré-gorini, Abardonado sont en attente. Seront-ils autorisés à signer au Gym pour la reprise de la saison ? Une situation relativement désagréable pour des compétiteurs qui ne méritaient pas ça, après une saison extra-ordinairement réussie.

Mais pour le moment, la porte est toujours fermée et le recrutement toujours contrôlé. Folies interdites. Mais l'équipe de Cohen a-t-elle envisagé un seul instant de s'engager dans la spirale de la surenchère ?

Joint par téléphone sur son lieu de villégiature, à la Réunion, Gernot Rohr ne désespère pas. « Je suis en contact permanent avec le président, Rogert Ricort et d'autres dirigeants et nous n'envisageons pas une seule seconde, le pire. Après avoir obtenu une belle 10e place, je m'imagine mal qu'une décision financière et administrative ne nous permette pas de poursuivre notre progression et nous empêche de défendre nos chances normalement en décapitant notre équipe. » Car il faut bien l'avouer, après « le bonheur est dans le prêt ! » Nice va maintenant devoir se débrouiller tout seul. La dernière saison a mis les autres clubs en alerte : ces Rouge et Noir sont trop dangereux pour qu'on les aide encore de façon désintéressée !

Deux jours de réflexion !

Hier, Maurice Cohen a donc réuni tout le conseil d'administration de la SASP pour tenter d'apporter des réponses à la DNCG.

Mais à 21 heures, si toutes les pistes avaient été évoquées, rien de concret n'avait été décidé. « Avec nos avocats et nos experts-comptables, on a cherché les meilleures solutions, dit le président. Car c'est un problème purement technique qu'il nous faut résoudre. Au 30 juin, on est peut-être le seul club français à être excédentaire sans avoir à utiliser la ligne « vente de joueurs » qui est toujours aléatoire et fonction du marché. La DNCG nous demande une augmentation de capital que nous ne voulons réaliser qu'en octobre pour la bonne raison que nous attendons la conclusion du litige avec M. Mandaric qui interviendra en septembre. »

« De plus, depuis hier, l'Association a voté à l'unanimité la cession de ses parts à la SASP et cela modifie aussi un peu nos hypothèses de travail. On veut donc formaliser tout ça sans urgence et faire comprendre à la DNCG que notre situation est saine et qu'elle peut nous faire confiance. Nous en serons dignes comme lors de la saison passée. »

Des contacts auraient d'ailleurs été pris entre les principaux personnages de l'affaire pour que tout se termine de la meilleure façon possible. Il est vrai qu'avec tous les clubs en équilibre précaire ou en désastre financier, la commission a probablement d'autres chats à fouetter.

Mais cela n'empêche pas Maurice Cohen et ses amis de bâtir un dossier cohérent et de se revoir demain pour faire un dernier point. « Je pense que nous aurons gain de cause même si devant un tribunal il faut toujours être prudent. »

Les Joueurs attendront donc encore un peu. Comme cet attaquant et ce défenseur polyvalent que Gernot Rohr veut approcher pour muscler l'effectif !

Yves MERENS
© Nice-Matin






- Retour -







8e journee de Ligue 1
dim. 25/10/2020 à 17h


Nice - Lille : 1-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  Ligue Europa
jeudi. 29/10/2020 à 21h



Pts J V N D Diff
 3.    Rennes 15 8 4 3 1 +6
 4.    Marseille 15 8 4 3 1 +3
 5.    Nice 14 8 4 2 2 +1
 6.    Lyon 13 8 3 4 1 +6
 7.    Lens 13 7 4 1 2 0



   6e  sam. 03/10 (21h) Nice - Nantes : 2 - 1
   7e  dim. 18/10 (17h) St-Etienne - Nice : 1 - 3
  jeu. 22/10 (18h55) Leverkusen - Nice : 6 - 2
   8e  dim. 25/10 (17h) Nice - Lille : 1 - 1
  jeudi. 29/10 (21h) Nice - Beer-Sheva
   9e  dim. 01/11 (15h) Angers - Nice
  jeudi. 05/11 (18h55) Slavia Prague - Nice



Europa League :  Nice - Beer Sheva : le gr...
Europa League :  Leverkusen - Nice : 6 - 2
Europa League :  Leverkusen - Nice : compo...
Europa League :  Leverkusen - Nice : le gr...