161 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > La folle ascension de Nice



Presse :

La folle ascension de Nice
AFP, le 24/02/2013 à 19h57

Victorieux de Reims (2-0) vendredi, dans l'affiche très vintage de cette 26e journée de Ligue 1, l'OGC Nice n'en finit pas de surprendre en menant un train d'enfer.

Assuré de terminer le week-end au pied du podium à une ou quatre longueurs selon le résultat du "clasico", Nice, réanimé par Claude Puel, a déjà réalisé avec ses 45 points au compteur le meilleur total depuis 1994-1995 (instauration de la victoire à 3 points).

Grâce à la nouvelle réalisation sur penalty d'Eysseric (5e but en L1) -encore jeune réserviste à Monaco (L2) l'an passé et insolent d'aisance technique devant Reims- et au nouveau coup de tête gagnant de l'indispensable Civelli (4e but), la formation avale les obstacles et défie toute la concurrence depuis l'automne.

Meilleur rapport qualité-prix (29 millions d'euros de budget) de la L1, elle a collectionné 36 points sur les 16 dernières journées (2 défaites seulement) ! Le tout en l'absence de cadres - la révélation Cvitanich (12 buts), Genevois, Pied, Traoré - ou de tauliers en progression fulgurante, tel Digard blessé à la hanche devant les Champenois.

"Tout nous sourit-il ? Ne nous portez pas la scoumoune", a coupé avec le sourire Claude Puel après la douzième victoire des siens. "J'ai tendance à penser que rien n'arrive par hasard. Le groupe se donne les moyens et a la volonté de provoquer les choses. Il n'a pas toujours réussi mais il essaie tout le temps", a ajouté l'entraîneur.

"Emballage final"
Le jeune attaquant Bosetti, 19 ans, préféré à son cadet Maupay sagement ménagé, et le défenseur Grégoire Puel, amateur encore impeccable dans sa reconversion, n'en étaient qu'à leur seconde titularisation. Et l'unique recrue hivernale de l'OGCN, le milieu néerlandais Bruins, sans club depuis le début de saison, en était lui à ses tout premiers pas.

"Luigi (Bruins) est encore un peu timide mais il est pétri de qualité. Il a d'ailleurs failli marquer. Il va se libérer", a détaillé Puel avant d'évoquer la prestation de son fils, "correcte dans l'ensemble, il y a encore deux ou trois petits trucs à corriger. Il s'est lâché au plan offensif même s'il aurait pu avoir deux passes décisives".

Pour le technicien, le haut niveau est avant tout la recherche de l'excellence d'où ses regrets sur le manque de "sérénité et de fluidité" devant Reims. Il reconnaît désormais que la quatrième place n'est plus si "anecdotique" que cela, mais se refuse à fixer un cap européen. Sans doute parce qu'aussi compétiteur sur une pelouse que sur un vélo, il sait que l'emballage final est encore bien loin. "Si nous sommes toujours aussi bien classés à la 33e ou 34e journée, mon discours sera tout autre", promet-il.

Sans renfort venu de l'infirmerie, sans Abriel (suspendu) et vraisemblablement sans Digard, Nice aura déjà fort à faire à Saint-Etienne en fin de semaine prochaine. Pour être déjà dans le ton de ce duel d'ambitieux, les Aiglons ont visité, samedi matin, l'Allianz Riviera (livraison fin août), leur futur nid au parfait format Euro-2016.






- Retour -







27e journee de Ligue 1
ven. 26/02/2021 à 21h


Rennes - Nice : 1-2

Résumé » Vidéo »



  28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h



Pts J V N D Diff
 10.    Angers 36 27 10 6 11 -10
 11.    Bordeaux 33 27 9 6 12 -5
 12.    Nice 32 27 9 5 13 -6
 13.    Reims 31 27 7 10 10 -2
 14.    Brest 31 27 9 4 14 -10



   25e  sam. 13/02 (17h) PSG - Nice : 2 - 1
   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice



Coupe de France :  Nice - Monaco en 16e de C...
Presse :  Metz enfonce Nice
Ligue 1 :  Nice - Metz : 1 - 2