91 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Bosetti, un ultra au Mondial


Presse :

Bosetti, un ultra au Mondial
Ogcnissa.com, le 20/06/2013 à 11h48

Ancien ultra de la Brigade Sud, Alexy Bosetti est un cas à part dans le football français. En Turquie pour disputer la Coupe du monde des moins de 20 ans, le jeune attaquant niçois évoque ses souvenirs de supporter et regrette qu'"on tape toujours sur les ultras, car la plupart des médias ne connaissent pas ce milieu."

A l’heure de débuter la Coupe du monde des U20 en Turquie, Alexy Bosetti n’a qu’un regret: de ne pas pouvoir découvrir "les vraies ambiances turques" dans les stades: "C’est dommage. Mais c’est un pays qui aime le foot et il y aura quand même pas mal de monde dans les stades. Surtout si on joue après contre la Turquie. J’aimerais bien…"

A voir ses yeux pétiller à l’évocation du sujet, on sent bien que le jeune Niçois a, comme il l’admet lui-même bien volontiers, "le sentiment d’être un peu à part dans le milieu du foot en tant qu’ancien ultra. Il n’y en a pas d’autres, surtout en France. Je n’en connais pas en tout cas. Certains allaient au stade quand ils étaient petits mais je ne pense pas qu’il y en ait beaucoup qui aient fait ce que j’ai fait…"

Ancien membre de la BSN (Brigade Sud Nice), le dribbleur reconnaît avoir vécu avec son groupe de supporters "(ses) plus beaux souvenirs, notamment quand on n’avait plus de bus et qu’on devait faire les déplacements par nos propres moyens. J’aimais surtout me déplacer dans les «petits» stades comme Auxerre, Sochaux, Le Mans, j’ai aussi vécu une belle histoire à Grenoble", sourit-il.

Il dénonce en revanche "la répression" qui touche aujourd’hui le milieu ultra: "Ce n’est pas facile pour eux en ce moment. Et puis il y a eu des confusions, comme avec ce qu’il s’est passé au Trocadéro. On tape toujours sur les ultras car la plupart des médias ne connaissent pas ce milieu, et c’est bien dommage. Et puis si c’est pour avoir des stades comme le Parc des Princes aujourd’hui, ce n’est vraiment pas le top. «Le Parc c’était mieux avant», comme on aime dire maintenant…"

Des tatouages de Médecin et Spaggiari

Sa passion s’affiche également sur son corps, avec d’impressionnants tatouages et notamment des portraits… de Jacques Médecin et Albert Spaggiari ! "Médecin (maire de Nice de 1966 à 1990, ndlr) a quand même fait beaucoup pour nous et il est très respecté par les Niçois. Et puis Spaggiari (cerveau du «casse du siècle» à la Société générale de Nice en 1976, ndlr), parce que c’est une légende pour nous", explique-t-il encore. Et les couleurs niçoises, il compte les "porter le plus haut possible. Et si on gagne la Coupe du monde, j’irais chercher la coupe avec un beau drapeau…", annonce-t-il fièrement.

« Puel m'a beaucoup appris et me façonne »

Car après "avoir réalisé (son) rêve" en évoluant en Ligue 1 pour son club de cœur avec qui il "ne pensait pas jouer autant dès cette saison (quatre titularisations pour un total de 27 apparitions, ndlr)" sous les ordres de Claude Puel ("C’est un peu comme avec les ultras. Quand on ne le connaît pas, on dit n’importe quoi ! Il fait du très bon boulot, notamment avec les jeunes. Il m’a beaucoup appris et me façonne"), il espère aller au bout avec ces Bleuets qui vont démarrer la compétition vendredi face au Ghana à Istanbul, au sein du «groupe de la mort».

"Ça ne nous fait pas peur, même si on a une grosse poule, reconnaît-il. Le Ghana, c’est très costaud. Les Etats-Unis ont une belle équipe et l’Espagne, qu’on sait très forte, est championne d'Europe en titre et on saura se souvenir de notre élimination face à eux en demi-finales l’an dernier. Mais nous n’en sommes qu’au stade des poules et j’espère qu’on va les retrouver plus tard. Pourquoi pas en finale…" Il y a de la revanche dans l’air…



Paul Rouget
Sports.fr







- Retour -







27e journee de Ligue 1
ven. 26/02/2021 à 21h


Rennes - Nice : 1-2





  28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h



Pts J V N D Diff
 10.    Angers 36 27 10 6 11 -10
 11.    Bordeaux 33 27 9 6 12 -5
 12.    Nice 32 27 9 5 13 -6
 13.    Reims 31 27 7 10 10 -2
 14.    Brest 31 27 9 4 14 -10



   25e  sam. 13/02 (17h) PSG - Nice : 2 - 1
   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice



Coupe de France :  Nice - Monaco en 16e de C...
Presse :  Metz enfonce Nice
Ligue 1 :  Nice - Metz : 1 - 2
Actualité :  Nice - Metz : les échos