117 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Bosetti en vitrine



Presse :

Bosetti en vitrine
L'Equipe, le 20/11/2013 à 16h45

Champion du monde des moins de 20 ans l'été dernier, l'attaquant niçois devrait profiter de la suspension de Dario Cvitanich pour se montrer dimanche contre Saint-Etienne à son poste préféré : en pointe.

Suspendu, Dario Cvitanich sera absent contre Saint-Etienne, dimanche (*). Enfant de Nice ayant grandi parmi les ultras de la tribune populaire sud, Alexy Bosetti devrait donc être titulaire en attaque. Tombée à la treizième place, son équipe, elle, reste sur trois défaites d'affilées en L1. Une série inédite depuis l'arrivée de Claude Puel à l'été 2012. Durant cette trêve internationale, l'entraîneur du Gym a ainsi dispensé Bosetti de tout exercice médiatique, protection qui laisse à penser que le joueur débutera à son poste naturel : en pointe.

Car le jeune joueur (20 ans) n'est pas toujours celui qui entre quand Cvitanich sort ou est absent. S'il n'est pas encore un concurrent pour l'Argentin (7 buts cette saison en L1 : 1 seul but pour lui), il doit aussi contenir l'ambitieuse reléve niçoise.

Sous Puel, Neal Maupay (17 ans), Bryan Constant (19 ans), Saïd Benrahma (18 ans) et, dernièrement, Franck Honorat (17 ans) ont ainsi été lancés aux avant-postes.

Mankowski : « Malin, culotté, adroit »

Entré en jeu contre Bordeaux (1-2 le 3 novembre), Bosetti avait provoqué le penalty à l'origine de la réduction du score, transformé par... Cvitanich. Mais le week-end suivant, à Paris (1-3), il n'a pas joué du tout, comme face à l'OM (1-0, le 18 octobre), après deux titularisations côté droit. Son début de saison ressemble donc à la précédente : il grappille des bouts de match où il déçoit rarement mais qui , pour autant, ne font pas systématiquement de lui le remplaçant attitré de « Super Dario ».

En 2012-2013, au bout de 13 journées, Bosetti totalisait 235 minutes en L1, après avoir été le grand artisan du succès de Nice en Coupe Gambardella (2-1, le 28 avril 2012 contre Saint-Etienne), et signé ensuite son premier contrat pro de trois ans. Cette saison, après avoir été sacré champion du Monde des moins de 20 ans en juillet, en Turquie (0-0, 4-1 aux t.a.b. contre l'Uruguay), comme joker de Yaya Sanogo et Jean-Christophe Bahebeck, Bosetti en compte déjà 245 (en 8 matches, dont 2 titularisations). « Il est malin, culotté, surprenant et adroit, estime Pierre Mankowski, son sélectionneur chez les moins de 20 ans. S'il joue, j'espère qu'il va marquer. C'est son obsession. »
Pour Patrick, son père, le fiston « n'attend que ça » : « Bien sûr, il vit son rêve d'évoluer dans le club qu'il aime, mais son objectif, c'est surtout jouer, pouvoir s'affirmer. Maintenant, certains explosent et, après, plus rien. Donc, ce qu'il vit, c'est peut-être un mal pour un bien. Il progresse dans l'ombre, il n'est jamais blessé, il ne lâche rien. » En dehors des terrains, Bosetti a aussi mûri. « Il s'est posé avec sa copine, sort moins, voire plus du tout, est en passe d'acquérir un premier logement avec un crédit sur quinze ans, se félicite son père. Il faut mériter les choses et il va les mériter. »

Johan Rigaud
L'Equipe



(*) La commission de discipline statuera aussi, demain, sur un geste de l'attaquant argentin à l'encontre de Sébastien Squillaci, lors de Bastia - Nice, 1-0 le 26 octobre.






- Retour -







33e journee de Ligue 1
sam. 20/04/2019 à 20h


Nice - Caen : 0-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  34e journee de Ligue 1
dim. 28/04/2019 à 15h



Pts J V N D Diff
 6.    Montpellier 51 33 13 12 8 +11
 7.    Reims 48 33 11 15 7 -2
 8.    Nice 48 33 13 9 11 -7
 9.    Nimes 46 33 13 7 13 +1
 10.    Strasbourg 44 33 10 14 9 +12



   30e  dim. 31/03 (15h) Dijon - Nice : 0 - 1
   31e  dim. 07/04 (17h) Nice - Montpellier : 1 - 0
   32e  dim. 14/04 (15h) Rennes - Nice : 0 - 0
   33e  sam. 20/04 (20h) Nice - Caen : 0 - 1
   34e  dim. 28/04 (15h) Nice - Guingamp
   35e  sam. 04/05 (17h) PSG - Nice
   36e  sam. 11/05 (20h) Nice - Nantes



Ligue 1 :  Nice - Caen : 0 - 1