143 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Le Marchand, l'exode gagnant


Presse :

Le Marchand, l'exode gagnant

France-Football, le 10/07/2015 à 18h53

Comme la plupart de ses partenaires de formation à Rennes, c'est en quittant la Bretagne que Maxime Le Marchand a obtenu la reconnaissance. Après six saisons au Havre, voilà le défenseur polyvalent solidement armé pour s'imposer en Ligue 1 avec l'OGC Nice, qu'il a rejoint cet été.

On peut n’avoir que 25 ans et attraper un petit coup de vieux en une poignée de secondes. Maxime Le Marchand en a fait l’expérience il y a quelques jours, au moment de son bizutage avec l’OGC Nice. En hommage à sa Bretagne natale, l’ancien capitaine du Havre avait décidé d’interpréter un titre du groupe Manau («La Tribu de Dana»), un tube dont certains de ses (jeunes) coéquipiers… n’avaient jamais entendu parler. Pas de quoi froisser le polyvalent défenseur gaucher, qui réapprend à se fondre dans un groupe après six saisons avec le HAC. « Je suis dans la découverte, je n’ai plus le même statut. Ça fait bizarre parce qu’au Havre j’étais dans une sorte de confort. Il y a tout à refaire, je dois gagner la confiance des autres. C’est spécial mais quand on veut évoluer il faut passer par là. Et ça ne me fait pas peur. »

Il faut dire qu’après 161 matches de Ligue 2, Le Marchand avait hâte de franchir un palier : « J’attendais vraiment de pouvoir rejoindre la L1, et c’était le bon moment parce que j’ai connu une vraie progression en L2 et que j’en avais fait le tour. Il était temps de passer au niveau au-dessus. » Reconnaissant envers Nice, « qui (le) suivait depuis longtemps et de manière régulière », celui qui peut évoluer à quatre postes (en défense ou au milieu, à gauche ou dans l’axe) espère se fixer en défense centrale sous les ordres de Claude Puel. « C’est à ce poste que le coach me désirait, se félicite-t-il. Ça a compté dans mon choix. Il sait que je suis polyvalent, mais il est aussi conscient que mon poste de prédilection, c’est défenseur central. C’est là que j’aimerais m’imposer. »

« Retrouver Rennes, ça va être spécial dans ma tête »

En attendant de convaincre définitivement son nouvel entraîneur, Maxime Le Marchand est déjà satisfait de retrouver les couleurs rouge et noir, lui qui a passé neuf ans au centre de formation du Stade Rennais sans jamais avoir sa chance chez les pros. C’est donc «sans regret» mais de loin qu’il a assisté à l’exode de sa génération dorée, celle des Yann M’Vila, Yacine Brahimi, Vincent Pajot, Kévin Téophile-Catherine ou Damien Le Tallec, championne de France U19 en 2007 puis vainqueur de la Coupe Gambardella en 2008.

« On avait vraiment une grosse génération, avec en plus un super état d’esprit. Mais tout le monde est parti… En 2009, il y avait du monde au poste d’arrière gauche et on ne me faisait pas confiance. Je pouvais progresser plus rapidement avec Le Havre. J’aurais simplement aimé jouer dans mon club formateur, pour moi et pour ma famille. Je n’aurai pas d’esprit de revanche au moment de retrouver le Stade Rennais, même si ça va être spécial dans ma tête. » Les retrouvailles sont prévues le 17 octobre. Mais s’il veut croiser de vieilles connaissances, Le Marchand compte plutôt sur le déplacement à Saint-Etienne, où évoluent Pajot et Téophile-Catherine…






- Retour -






29e journee de Ligue 1
mer. 24/04/2024 à 21h


Marseille - Nice : 2-2

Vidéo »



  31e journee de Ligue 1
dim. 28/04/2024 à 15h



Pts J V N D Diff
 3.    Brest 53 30 15 8 7 +15
 4.    Lille 52 30 14 10 6 +17
 5.    Nice 48 30 13 9 8 +9
 6.    Lens 46 30 13 7 10 +7
 7.    Rennes 42 30 11 9 10 +8



   27e  dim. 31/03 (15h) Nice - Nantes : 1 - 2
   28e  dim. 07/04 (15h) Reims - Nice : 0 - 0
   30e  ven. 19/04 (21h) Nice - Lorient : 3 - 0
   29e  mer. 24/04 (21h) Marseille - Nice : 2 - 2
   31e  dim. 28/04 (15h) Strasbourg - Nice
   33e  ven. 10/05 (21h) Nice - Le Havre
   32e  mer. 15/05 (21h) Nice - PSG


Actu Foot  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2024 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact