146 connectés
Accueil > Actualité > CFA : Nice ramène le nul



Jeunes :

CFA : Nice ramène le nul
Nice-Matin, le 21/09/2003 à 08h14

Les Nicois sont repartis avec le partage des points au terme d'une rencontre décevante techniquement. Approximation, cela restera comme le leitmotiv de cet après-midi pourtant riche en occasions. Tantôt l'une, tantôt l'autre, les deux formations auraient pu partir avec la feuille.

A Vendargues, Montpellier et Nice : 1-1 (1-0).
Arbitre : M. Chaoui, assisté de MM. Simon et Delarbre.
Buts : Montpellier : Giacopelli (39e) ; Nice : Bakari (55e sp).
Avertissements : Montpellier : Colombo (43e, 54e) ; Nice : Scaramozzino (29e), Esposito (65e), D'Amico (72e).
Expulsion : Montpellier : Colombo (54e).

Montpellier : Pionner, Mainfroi, Colombo, Gathuessi (Congio,46e), Ramond, Giacopelli, Godemèche, Darbion, Gachyr, Lafourcade, Descamps (Lafon, 57e).
Entr. : M. Der Zakarian.

Nice : Munoz, Ben Haddou (D'Amico, 28e), Esposito, Soubieux, Scaramozzino, Le Pivert, Kamudinba, Soubervie, Audel (Hisba, 87e), Padovani (Lalabouali, 65e), Bakari.
Entr. : G. Buscher.


Il aurait fallu pour cela un peu plus de réussite devant les buts malgré de nombreuses occasions très nettes. A ce petit jeu, Bakari est sans doute le meilleur de tous. Avec un excellent jeu de tête, une vitesse de pointe qui a régulièrement mis dans le vent le champion du monde des moins de 19 ans, Colombo, et une pression constante sur la défense adverse, l'attaquant aurait pu être le grand bonhomme du match. Il se contentera d'être celui qui sauvegarda l'essentiel en ramenant le point du nul après avoir transformé un penalty qu'il avait lui-même provoqué (55e). Nice courait alors derrière le score et un but de Giacopelli, très opportuniste au second poteau, à la réception d'un corner de Darbion, malencontreusement déviée par une jambe azuréenne.

Dans cette rencontre équilibrée, le tournant du match aurait pu survenir sur cette fameuse action qui amena le penalty. Outre la sanction extrême, l'arbitre sortit en effet un deuxième jaune, synonyme de rouge pour Colombo. Les Aiglons qui faisaient jeu égal avec leurs adversaires avaient désormais toutes les cartes entre leurs mains pour prendre le jeu à leur compte.
Au lieu de cela, les hommes de Buscher se mettaient à jouer avec la peur au ventre. Et l'unique ambition de ne pas en prendre un deuxième. Drôle de tactique qui rendait furieux l'entraîneur niçois et qui aurait pu leur coûter cher. Darbion (66e) et surtout Yachir (72e, 73e) rataient le plus dur. Pas malheureux, Nice s'en sortait plutôt bien avant de relever la tête en toute fin de rencontre. A son tour, le remplaçant Lalabouali manquait, coup sur coup, deux occasions en or (87e et 90e) après avoir éliminé ses adversaires.
Entre maladroits, la victoire avait choisi de ne pas choisir.

© Nice-Matin






- Retour -







37e journee de Ligue 1
dim. 16/05/2021 à 21h


Nice - Strasbourg : 0-2

Vidéo »



  38e journee de Ligue 1
dim. 23/05/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 55 37 15 10 12 +10
 8.    Montpellier 51 37 13 12 12 -3
 9.    Nice 49 37 14 7 16 -4
 10.    Metz 46 37 12 10 15 -4
 11.    St-Etienne 46 37 12 10 15 -11



   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice : 2 - 0
   34e  dim. 25/04 (13h) Nice - Montpellier : 3 - 1
   35e  sam. 01/05 (21h) Lille - Nice : 2 - 0
   36e  dim. 09/05 (15h) Nice - Brest : 3 - 2
   37e  dim. 16/05 (21h) Nice - Strasbourg : 0 - 2
   38e  dim. 23/05 (21h) Lyon - Nice