293 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Meslin n'oublie pas



Presse :

Meslin n'oublie pas
L'Equipe, le 23/11/2003 à 14h13

Prétendre que Christophe Meslin a sauvé Nice serait exagéré mais il y a un peu de ça quand même. Titularisé pour la première fois en Championnat face à Bastia (2-0) pour redynamiser l'attaque niçoise muette depuis quatre matches, Meslin a fait le boulot. Deux occasions, deux buts du droit et trois points pour l'OGCN. Une bonne habitude pour un joueur qui n'avait débuté que deux matches cette saison mais qui, à chaque fois, avait marqué (contre Ôrgryte en Intertoto et Ajaccio en Coupe de la Ligue). Un vrai buteur donc, quasiment inconnu, et qui en a sacrement bavé avant de se faire une petite place au soleil à vingt-six ans.

« J'ai pas mal ramé », confirme Christophe, qui n'aime pas son vrai prénom Daniel et que les Niçois surnomment « Poussin », pour le duvet blond qu'il a sur le crâne, ou « Moby », pour sa ressemblance avec le chanteur. « Pour percer et parce que je n'ai pas été épargné par les blessures. Je suis même un miraculé. » Un miraculé qui a toujours baigné dans le foot en Haute-Normandie, où son père était président du club de Saint-Pierre-de-Bailleul et qui a beaucoup bougé : Gaillon, Évreux, Fécamp, Bois-Guillaume, Pacy-sur-Eure. « Chaque fois, j'essayais de franchir un nouvel échelon. Je voulais devenir pro et je rêvais de marquer des buts comme Van Basten, dont j'avais des photos partout dans ma chambre. J'ai fait des stages au Havre, au Red Star et même au PSG mais sans succès. C'est pour ça qu'à vingt ans j'ai quitté Bois-Guillaume en CFA 2, à la trêve hivernale pour rejoindre Pacy-sur-Eure, en CFA. Je voulais être repéré par les clubs professionnels. »

Satanés ligaments croisés

Bien vu. Auteur de 12 buts avec Bois-Guillaume en cinq mois, Poussin en remet 12 à l'échelon supérieur avec Pacy les cinq mois suivants, dont 2 contre Rennes qui lui propose du coup un contrat de deux ans. C'est là que les ennuis physiques vont commencer. Avant la fin de la saison, et alors qu'il a déjà signé à Rennes, il se blesse au genou droit. « On m'a opéré des ligaments croisés et ma première saison a été foutue. Lors de la seconde. Le Guen m'a appelé quelques fois dans le groupe pro mais, à la fin de l'année, on ne m'a pas proposé de contrat pro. » Meslin file alors au GFCO Ajaccio (2000-2001) où il devient le meilleur buteur du National avec 21 buts et Rennes, qui le suit quand même du coin de l'œil, le recontacte et le fait signer pour trois années dès le mois de mars 2001. Le problème, c'est que Gourcuff va prendre en main l'équipe et qu'il ne croit pas dans Meslin. Celui-ci est donc prêté à Nice pendant l'été 2001 et fait une superbe saison en L2. « On est montés en L1 et j'ai fini troisième buteur avec 16buts. Mon prêt a été prolongé d'une saison. C'était super. Mais après quelques matches et un but, mon premier parmi l'élite, mon genou droit a encore lâché. Les croisés ont à nouveau cédé, j'ai été réopéré et j'en ai repris pour un an. A partir de là, ce qu'ont fait les dirigeants niçois, je ne l'oublierai jamais. »

En fin de saison dernière, Nice a en effet décidé de racheter le contrat de Meslin à Rennes alors que le buteur était toujours indisponible. Il l'a fait signer jusqu'en 2006. Du coup, devenu le chouchou du Ray pour sa volonté et sa combativité, Poussin se sent redevable envers le Gym. C'est pour ça qu'il a tant apprécié les deux buts face à Bastia. C'est pour ça aussi que l'attaquant, complément idéal de Laslandes, rêve de récidiver ce soir au Parc en présence de sa famille et de ses amis. Vernon (Eure), où il est né, n'est qu'à 80 kilomètres.

Jean-Pierre RIVAIS
© L'Equipe






- Retour -







36e journee de Ligue 1
dim. 09/05/2021 à 15h


Nice - Brest : 3-2





  37e journee de Ligue 1
dim. 16/05/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 54 35 15 9 11 +11
 8.    Montpellier 50 36 13 11 12 -3
 9.    Nice 49 36 14 7 15 -2
 10.    Metz 46 36 12 10 14 -3
 11.    St-Etienne 45 36 12 9 15 -11



   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice : 2 - 0
   34e  dim. 25/04 (13h) Nice - Montpellier : 3 - 1
   35e  sam. 01/05 (21h) Lille - Nice : 2 - 0
   36e  dim. 09/05 (15h) Nice - Brest : 3 - 2
   37e  dim. 16/05 (21h) Nice - Strasbourg
   38e  dim. 23/05 (21h) Lyon - Nice