188 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Niçois, c'est le moment !



Presse :

Niçois, c'est le moment !
Nice-Matin, le 10/08/2002 à 08h14

Pour l'OGC Nice, il est temps de décoller. Battu par le Havre en ouverture, le Gym retrouve son stade du Ray contre Strasbourg et en même temps, la pression des matches à ne pas perdre. « Nous sommes des professionnels, nous devons nous adapter. Même si les joueurs ont peu de vécu ensemble, tout le monde met les bouchées doubles pour peaufiner les automatismes », dit Damien Grégorini, le gardien des espoirs rouge et noir. « Même un nul ne serait pas un bon résultat. Deux matches de suite à la maison, ça nous oblige à trouver la voie du succès ».

Comme meilleur antidote contre le doute, ou l'angoisse, les Aiglons se promettent de choisir l'action. « Au milieu de terrain, ça va être une bataille », prévoit Romain Pitau, pas encore à 100 % de ses moyens physiques, mais dont le niveau va crescendo. « A nous de mettre la pression d'entrée. Face au Havre, au début, on s'était montré trop attentistes ».

Pour ce deuxième rendez-vous entre promus, le Ray va encore se mobiliser. La concurrence d'un Monaco-Marseille, à 20 km de là, n'a en rien freiné le rush sur les réservations. Hier, les populaires et secondes affichaient complet. Il ne restait pas foule de places en Honneur et latérales, sachant que pour accueillir les 150 supporters strasbourgeois, le club a du mobiliser un pan de tribune entier (900 places), cela en vertu des règlements de la Ligue.

Eric Roy qualifié
Peu après 16 heures, hier, le Gym a reçu confirmation de la qualification d'Eric Roy. Un Niçois de retour, capable de donner un fier coup de main. Titulaire d'entrée en défense centrale ? Peut-être pas. « Eric n'a repris l'entrainement collectif qu'il y a quinze jours », rappelle Gernot Rohr. Un coach qui a officialisé hier son contrat de trois ans en faveur de l'OGCN

Dans le même ordre d'idée, Rohr pourrait être tenté de redonner le rôle du joker à Dominique Aulanier, Yoan Bigné effectuant ses grands débuts sous le maillot du Gym après dix années à Rennes, où le Rouge et Noir est aussi de mise.

La rentrée de l'ex-international espoir et le retour de José Cobos en libéro devraient être les deux changements par rapport au onze de la première journée. A charge pour la défense niçoise de ne pas renouveler les deux erreurs d'attention de samedi dernier. 3-5-2, ou 4-4-2 ? Le Gym avisera en fonction du profil de Strasbourg.

Strasbourg couvert
Une escouade alsacienne qui devrait ressembler à l'équipe tenue en échec à la Meinau par Ajaccio. Hier, le général manager Marc Keller a démenti un échange entre Pascal Johansen et l'attaquant de l'OM, Ibrahima Bakayoko (à ne pas confondre avec l'attaquant du Racing, le Malien Bagayoko). Un Pascal Johansen qui pourrait évoluer ce soir en soutien de Ljuboja, si Hasek choisit d'aligner un seul attaquant. Avec un milieu renforcé, à cinq, voire six éléments, le Racing ne vient pas forcément à Nice pour évoluer dans la dentelle.

Aux Aiglons de faire bouger tout ça. Comme dit Eric Roy : « Ce stade du Ray ne demande qu'à s'enflammer ». Place aux émotions...

François PATURLE.
Samedi 10 Aout 2002
Tous droits réservés - © Nice-Matin






- Retour -







Match Amical
ven. 10/07/2020 à 18h


St-Etienne - Nice : 4-1





  Match Amical
jeu. 16/07/2020 à 18h15



Pts J V N D Diff
 12.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 13.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 14.    Nice 0 0 0 0 0 0
 15.    Nimes 0 0 0 0 0 0
 16.    PSG 0 0 0 0 0 0



  sam. 04/07 (18h30) Lyon - Nice : 1 - 0
  ven. 10/07 (18h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
  jeu. 16/07 (18h15) Celtic - Nice
  sam. 18/07 (18h15) Rangers - Nice
  sam. 25/07 (18h) Liege - Nice
  sam. 15/08 (19h) Nice - Rennes
   1re dim. 23/08 (20h) Nice - Lens



Transferts :  Rony Lopes vers le Gym ?
Transferts :  Officiel pour Gouiri