112 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Moldovan fait planer Nantes



Presse :

Moldovan fait planer Nantes
L'Equipe, le 15/02/2004 à 19h34

L'attaquant roumain, énorme hier, a transcendé le FCNA

C'est déjà son troisième doublé en un mois.

Hier, Viorel Moldovan a encore amélioré les temps de passage faramineux qui accompagnent son retour à Nantes : neuf buts en sept matches. L'attaquant roumain, également auteur de la passe décisive sur le premier but signé Pujol (6e), change la face du FCNA dans des proportions inespérées. Nantes a réalisé une première période de haute volée, étouffant proprement Nice. Dès la 6e minute, donc, Pujol avait concrétisé une entame tonique. Puis Yapi déposa un coup franc sur la tête de l'avant-centre chéri des Nantais (29e). Débordé par la vitesse et la technique adverse, Nice resta pourtant dans la course suite à une action qui paraissait anodine mais que Meslin transforma en but (38e).

Cela redonna de l'équilibre à la partie. Nantes recula et se fit même peur en début de seconde période. Au cœur d'une partie devenue électrique, Moldovan servit cependant Da Rocha pour une « Madjer » détournée par Gregorini (63e).
Avant d'obtenir un penalty pour une main de Cobos. La sentence fut transformée sans souci par l'homme qui rend la vie du FCNA plus belle (84e).

Pujol, titularisé pour la première fois à la droite du maître, témoigne : « Dans le jeu, il nous apporte beaucoup par sa présence, j'ai l'impression que son départ lui a donné encore plus envie. Il veut la gagne, c'est un acharné, un battant, un gagnant. Peut-être que ça rejaillit sur le groupe, c'est un bon stimulant. »

Frustré par une dernière saison émaillée de blessures, Viorel Moldovan était parti cet été à Al Wahda. Après quelques semaines il revint à Nantes, où il s'était senti si bien trois ans durant. Il dut patienter presque une demi-saison avant de goûter de nouveau à la compétition. « Ces petites vacances m'ont fait du bien, j'ai retrouvé beaucoup de choses que j'avais peut-être perdues avant, Je voulais démontrer que je pouvais encore évoluer au plus haut niveau. J'avais simplement besoin d'avoir confiance dans les trente derniers mètres, alors qu'auparavant je n'étais pas très bien dans ma tête. » Moldovan et Amisse sont en train de gagner leur pari. L'entraîneur nantais avait insisté pour que l'attaquant tant désiré soit lui et personne d'autre. « Il nous apporte ses qualités et comme l'équipe est bien aussi, on profite tous de cet élan. Il se retrouve, c'est comme une deuxième jeunesse pour lui » , analyse l'entraîneur nantais. Un exemple porteur de celui qui est le seul trentenaire de la troupe titulaire hier assène: « Dès que je rentre sur cette pelouse, je me sens super bien. C'est quelque chose de magnifique d'être footballeur.»

Nice qui restait sur cinq résultats nuls à l'extérieur, ne s'en est pas remis.

Régis DUPONT
L'Equipe







- Retour -







32e journee de Ligue 1
dim. 11/04/2021 à 15h


Nice - Reims : 0-0

Vidéo »



  33e journee de Ligue 1
dim. 18/04/2021 à 20h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 48 32 13 9 10 +5
 8.    Montpellier 46 32 12 10 10 -1
 9.    Nice 43 32 12 7 13 -1
 10.    Metz 42 32 11 9 12 -2
 11.    Angers 41 31 11 8 12 -10



   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice : 1 - 1
   30e  sam. 20/03 (17h) Nice - Marseille : 3 - 0
   31e  dim. 04/04 (15h) Nantes - Nice : 1 - 2
   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice
   34e  dim. 25/04 (20h) Nice - Montpellier
   35e  dim. 02/05 (20h) Lille - Nice