127 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Varrault : « A Strasbourg, j’ai fait perdre l’équipe »



Interviews :

Varrault : « A Strasbourg, j’ai fait perdre l’équipe »

Football365, le 28/10/2004 à 11h44

Toujours sous le coup de ses deux erreurs commises en fin de match à Strasbourg, Cédric Varrault espère que son équipe aura retenu la leçon et battra Istres samedi, un autre mal classé du championnat. Ainsi, Nice ne ferait de cette première défaite en six matchs qu’un simple accident.

- Cédric Varrault, pour Nice, les matchs se suivent, mais ne se ressemblent pas.
C’est vrai que nous étions sur une belle série de cinq matchs. Nous avons chuté à Strasbourg, mais, ce match, nous ne méritions pas non plus de le gagner. J’espère que cela va nous servir de leçon et que nous allons nous rattraper samedi, contre le dernier (Istres). Nous avions l’occasion de ramener le point du match nul de Strasbourg, mais, finalement, nous ne l’avons pas fait. Sur ce match-là, il n’y avait rien à dire. Cela n’a pas été le même match que d’habitude.

- Comment l’expliquez-vous ?
Tout au long du match, Strasbourg a mieux joué que nous et avait plus envie que nous. Ce n’est pas facile de l’expliquer, mais, eux, ils étaient derniers, n’avaient pas gagné un match et il leur fallait un match référence. Ils étaient remontés et peut-être que nous, nous n’avons pas non plus abordé ce match comme il le fallait.

- Sur le plan personnel, vous avez tout particulièrement vécu une mauvaise soirée à Strasbourg ?
De toute façon, moi, quand j’ai la guigne, je l’ai vraiment. Ce penalty me fait vraiment chier car nous étions revenus à un partout à dix minutes de la fin (sic). Et, même si cela n’allait pas très bien pour nous, nous aurions pu ramener quelque chose. Je fais un peu perdre l’équipe. C’est pour ça que ce résultat m’embête vraiment. Après, l’histoire du rebond, c’est simple. Soit je ne laisse pas passer le ballon et je le dégage comme il vient, soit j’attends. Maintenant, un rebond comme ça, cela n’était jamais arrivé non plus (rires).

« Que ça nous serve de leçon »

- On n’ose imaginer que les joueurs aient pu vous en vouloir, vues l’ambiance et la solidarité qui règnent dans cette équipe ?
C’est clair, tout le monde hésite. Des erreurs, tout le monde en fait. Comme on dit, ce sont les défenseurs qui font les penalties, pas les attaquants. Chacun son rôle. Personne ne dit rien, c’est vrai, mais ça fait chier de voir que nous aurions pu poursuivre notre belle série sans mes erreurs. C’est sûr que personne ne m’en veut où m’a dit quoi que ce soit, au contraire. Mais, bon, après, on y pense. Ca sert de leçon et, maintenant, je le saurai.

- Cette défaite ne vient tout de même pas remettre en cause la belle dynamique des Niçois avant ce dernier déplacement en date ?
Non, pas du tout. Au début, nous avons connu une période difficile, mais nous savions pourquoi, car il y avait pas mal de nouveaux et il fallait un temps d’adaptation. Aujourd’hui, nous avons confiance en nous et nous connaissons nos qualités. Donc, ça ne remet rien en question. C’est juste qu’il ne faut plus que nous nous fassions piéger, comme nous l’avions déjà été les deux dernières saisons, contre les derniers ou les relégables. C’est là que nous avions déjà perdu nos points. Il faut que ça nous serve de leçon.

- Dans les vestiaires de Strasbourg, comment avez-vous encaissé ce coup d’arrêt après cinq matchs d’invincibilité ?
Jusqu’à ce match, nous avions pris confiance en nous, nous nous étions améliorés dans le jeu et avions montrés des qualités. Là, nous savons que nous sommes passés à travers, mais ça arrive à tout le monde. Nous ne nous prenions pas la tête au début, quand nous avons connu une bonne série, donc nous n’allons pas le faire maintenant, alors que nous n’avions pas perdu un match sur nos cinq derniers. La meilleure chose à faire est de tout de suite gagner à domicile.

« Istres pourrait être devant nous »

- Depuis Lille, vous donnez la sensation d’avoir trouvé votre rythme de croisière ?
Oui, nous savions qu’il fallait attendre un peu. Là, nous commençons à bien nous trouver et ce n’est pas une défaite qui va tout changer. Dans une saison, il va y avoir des blessés, des suspendus et, ensuite, un peu de fatigue avec tous les matchs à venir. Nous aurons des hauts et des bas. J’espère que Strasbourg n’était qu’un petit accrochage et que nous allons repartir sur une bonne série.

- Samedi, vous recevez Istres, une équipe qui a été toute proche de battre Lyon. Ca sent le match piège pour Nice ?
Oui, c’est ce que nous a dit le coach. Istres mérite mieux que ça et, avec un peu plus de réussite, pourrait même être devant nous au classement. Ils n’ont pas gagné, mais tout le monde dit qu’il ne sont pas ridicules et que c’est une bonne équipe. Quand on est tout le temps au fond comme l’est Istres, et comme l’était Strasbourg, on a envie de se surpasser pour montrer qu’on a aussi de la qualité. A nous d’être motivés autant qu’eux et bien préparés dans nos têtes.

- Qu’est-ce qui a fondamentalement changé à Nice depuis le début de saison, où rien ne vous réussissait ?
La combativité, elle était déjà là, car, une fois que vous l’avez, vous ne la perdez pas comme ça. Mais nous manquions surtout de réussite, car nous ne marquions pas beaucoup de buts. Après, il fallait trouver des automatismes et s’adapter car ce n’était pas évident de jouer avec des gens que nous ne connaissions pas. Il faut que tout le monde tire dans le même sens et s’adapte à tout le monde. Il faut de la cohésion.

Aurélien CANOT
Football365







- Retour -






34e journee de Ligue 1
dim. 19/05/2024 à 21h


Lille - Nice : 2-2

Résumé » Photos » Vidéo »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2024/2025



Pts J V N D Diff
 3.    Brest 61 34 17 10 7 +19
 4.    Lille 59 34 16 11 7 +18
 5.    Nice 55 34 15 10 9 +11
 6.    Lyon 53 34 16 5 13 -6
 7.    Lens 51 34 14 9 11 +8



   28e  dim. 07/04 (15h) Reims - Nice : 0 - 0
   30e  ven. 19/04 (21h) Nice - Lorient : 3 - 0
   29e  mer. 24/04 (21h) Marseille - Nice : 2 - 2
   31e  dim. 28/04 (15h) Strasbourg - Nice : 1 - 3
   33e  ven. 10/05 (21h) Nice - Le Havre : 1 - 0
   32e  mer. 15/05 (21h) Nice - PSG : 1 - 2
   34e  dim. 19/05 (21h) Lille - Nice : 2 - 2


Actu Foot  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2024 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact