110 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice sur la corde raide



Presse :

Nice sur la corde raide
AFP, le 06/05/2005 à 22h04

L'OGC Nice nouvelle formule, avec Gérard Buscher aux commandes à la place de Gernot Rohr, abattra samedi soir contre Nantes la première de ses quatre dernières cartes en vue du maintien, lors de la 35e journée de Ligue 1 de football.

Le FCNA (15e avec 39 points) devance d'un seul point le Gym (17e avec 38 points), mais "personne n'a jamais joué sa vie en football", tente cependant de dédramatiser Buscher, qui a remplacé Rohr trois jours après la défaite à Paris (3-1) le 22 avril, lors de la 34e journée.

"De même, une défaite ne signifierait pas forcément la relégation. Il ne faut pas oublier que nous sommes cinq clubs dans la même mouise", analyse le technicien qui apprécie à sa juste valeur "le petit luxe" des trois points d'avance sur Bastia, premier relégable.

"J'ai besoin de joueurs motivés, pas de sénateurs chouchoutés. On m'a nommé pour changer les choses, je le fais ", affirme l'ancien responsable de l'équipe réserve, qui souhaite, comme sa direction, un "jeu plus offensif et plus vivant" pour bien finir la saison du Centenaire.

Auteurs d'une seule victoire et trois nuls sur les sept derniers rendez-vous, les Aiglons savent qu'ils ne peuvent plus se permettre beaucoup d'erreurs. Un déplacement à Ajaccio, autre rival direct, la réception d'Auxerre et un baisser de rideau à Lyon conclueront leur parcours.

"Onze guerriers"

"Un nul devant Nantes serait à mes yeux un échec", soutient Marama Vahirua. Meilleur réalisateur niçois avec 10 buts et pur produit du centre de formation nantais, l'attaquant tahitien n'a aucun esprit de revanche envers son ancien club qu'il avait sauvé de la relégation il y a quelques années.

"J'ai connu des changements de coach à Nantes. Cela n'avait pas vraiment provoqué de déclic. Mais les entraîneurs ne sont pas des magiciens. J'espère qu'il en ira différemment ici", dit-il encore.

"Nous sommes des pros, donc capables de nous adapter à de nouvelles méthodes sans état d'âme. Il y aura, samedi, onze guerriers soutenus par tout un peuple niçois", assure le capitaine José Cobos.

Quelque 15.000 spectateurs sont attendus au Ray. Tous les clubs de supporters ont lancé des appels à la mobilisation générale, en référence à l'ambiance monumentale ayant renversé Strasbourg lors du barrage pour le maintien en 1990.

Quelques dérapages sur le forum officiel de l'OGCN ont toutefois alerté le directeur général de la Ligue de football professionnel (LFP) et le ministère de l'Intérieur. La rencontre fera donc l'objet d'un dispositif de sécurité plus important que prévu.

Janine GIANARIA
AFP







- Retour -







32e journee de Ligue 1
dim. 11/04/2021 à 15h


Nice - Reims : 0-0

Vidéo »



  33e journee de Ligue 1
dim. 18/04/2021 à 20h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 48 32 13 9 10 +5
 8.    Montpellier 46 32 12 10 10 -1
 9.    Nice 43 32 12 7 13 -1
 10.    Metz 42 32 11 9 12 -2
 11.    Angers 41 31 11 8 12 -10



   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice : 1 - 1
   30e  sam. 20/03 (17h) Nice - Marseille : 3 - 0
   31e  dim. 04/04 (15h) Nantes - Nice : 1 - 2
   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice
   34e  dim. 25/04 (20h) Nice - Montpellier
   35e  dim. 02/05 (20h) Lille - Nice