50 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Les Aiglons sur leur lancée



Presse :

Les Aiglons sur leur lancée
Football.fr, le 21/07/2006 à 15h02

Auteurs d'une saison convaincante avec une place en première partie de classement à la clé (9e), les Aiglons ne veulent pas s'arrêter en si bon chemin. Formation la plus en vue de la fin du dernier championnat, les hommes de Frédéric Antonetti peuvent espérer accrocher le wagon de l'UEFA et pourquoi pas remporter une Coupe Nationale, eux qui ont échoué en finale de la Coupe de la ligue la saison dernière. Malgré le départ d'un de ses cadres, Sammy Traoré, transféré au PSG, Nice présente une équipe bien équilibrée et expérimentée, avec une ligne d'attaque Koné-Moussilou-Bellion qui risque de faire tourner la tête à plus d'une défense de Ligue 1.

Un envol tardif

Après une première moitié de saison en pointillé, les Aiglons se sont superbement repris lors de la seconde partie du championnat en alignant notamment quatre succès d'affilés lors des quatre dernière journées. Au final, Nice termine à un excellent 8e rang devant le PSG notamment et seulement à quatre petits points de la 4e place détenue par Lens. La saison aurait été parfaite sans cet échec en finale de la Coupe de la Ligue face à Nancy (2-1), où les coéquipiers de Cédric Varrault ont clairement déjoué.

Les hommes de Frédéric Antonetti, au vue de la saison écoulée où ils n'ont cessé de progresser dans le jeu, peuvent légitimement viser la première moitié de tableau. Et pourquoi pas accrocher une place européenne ? Doté d'un entrejeu très solide composé de Balmont, Echouafni et Rool et surtout d'une attaque de feu avec Koné, Vahirua, Bellion et la nouvelle recrue Moussilou, Nice voudra réaliser un coup dans une des deux Coupes nationales afin de faire oublier la finale perdue de la saison dernière qui a laissé un goût amer à l'ensemble de l'effectif aiglon.

Le Recrutement

Le départ de Sammy Traoré, cadre et vice-capitaine de l'équipe, a contraint les dirigeants niçois à lui trouver un remplaçant. Ils ont jeté leur dévolu sur Cédric Kanté, 27 ans, titulaire indiscutable depuis trois saisons à Strasbourg et capitaine à plusieurs reprises du club alsacien. Au cours des 30 rencontres qu'il a disputées l'année dernière pour deux buts inscrits, il a été l'une des rares satisfactions de la formation de Jacky Duguépéroux, releguée en Ligue 2.

Mais Nice a frappé un gros coup sur le marché des transferts avec le recrutement de Matt Moussilou. Excellent il y a deux saisons aussi bien en championnat avec 12 réalisations qu'en Coupe d'Europe et considéré alors comme un grand espoir du football français , l'ancien Lillois a beaucoup déçu lors de l'exercice 2005-2006, perdant même sa place de titulaire au profit d'Odemwigie. Sur la Côte d'Azur il aura à cœur de se rattraper et de montrer que ses qualités de buteur ne se sont pas envolées.

La star : Baky Koné

Après avoir tapé dans l'œil de Christian Gourcuff, sous les ordres duquel il évoluait au Qatar, le natif d'Abidjan ne met pas beaucoup de temps à s'adapter à la Ligue 2. Dès sa première saison à Lorient, il inscrit 10 buts avant de devenir meilleur buteur l'année suivante avec 24 réalisations et de recevoir, par ses pairs, le titre de meilleur joueur de Ligue 2. Ses prestations attirent les convoitises des clubs de l'élite. Il opte finalement pour une formation qui lui permettra de progresser en toute tranquillité : l'OGC Nice. Après un temps d'adaptation légitime à la Ligue 1 dû en partie à un repositionnement dans le couloir droit de l'attaque qui ne lui convainc guère, l'entraîneur niçois Antonetti décide enfin de le faire évoluer à son véritable poste : attaquant axial. Joueur au petit gabarit (1m64) parmi les plus rapides du championnat et très habile devant le but, il réalise une deuxième partie de championnat de tout premier plan. Après une Coupe d'Afrique des Nations en demi-teinte, l'ancien Lorientais dispute le Mondial allemand avec la Côte-d'Ivoire. Souvent remplaçant, il est cependant titularisé pour la dernière rencontre face aux Pays-Bas, inscrivant un superbe but d'une frappe lointaine. Koné pourrait s'affirmer, dès cette saison, comme un des meilleurs attaquants de Ligue 1.

Le joueur à suivre : Hugo Lloris

Pur produit de la formation à la niçoise, Hugo Lloris, à seulement 19 ans, était destiné à demeurer la doublure de Damien Grégorini. Titulaire tout au long de la campagne des Aiglons en Coupe de la Ligue, il dispute une excellente finale, malgré la défaite face Nancy. Au cours de la saison, il pousse même Grégorini sur le banc à cinq reprises. En balance avec ce dernier pour la place de portier numéro 1, il sera, à n'en pas douter, un futur grand portier du championnat et pourquoi pas de l'équipe de France.

L'équipe type

Grégorini (ou Lloris) – Fanni, Kanté, Abardonado, Varrault – Rool, Balmont, Echouafni – Vahirua – B.Koné, Moussilou (ou Bellion)


Jonathan RAPAPORT
Football.fr







- Retour -






1e journee de Ligue 1
dim. 07/08/2022 à 13h


Toulouse - Nice : 1-1





  2e journee de Ligue 1
dim. 14/08/2022 à 17h05



Pts J V N D Diff
 7.    Monaco 3 1 1 0 0 +1
 8.    Lorient 3 1 1 0 0 +1
 9.    Nice 1 1 0 1 0 0
 10.    Toulouse 1 1 0 1 0 0
 11.    Angers 1 1 0 1 0 0



  sam. 16/07 (21h15) Nice - Fulham : 0 - 2
  sam. 23/07 (20h) Roma - Nice : 1 - 1
  sam. 30/07 (19h) Nice - Torino : 1 - 0
   1re dim. 07/08 (13h) Toulouse - Nice : 1 - 1
   2e  dim. 14/08 (17h05) Nice - Strasbourg
  jeu. 18/08 (19h) Tel-Aviv/Salonique - Nice
   3e  dim. 21/08 (15h) Clermont - Nice


Actu Foot  | Ligue 1  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2022 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact