111 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Varrault : « Au summum de la poisse »



Interviews :

Varrault : « Au summum de la poisse »

Football365, le 22/01/2007 à 13h28

Eliminé de la Coupe de France, Nice ne sait plus à quel saint se vouer. A l’image de Cédric Varrault, dépité par cette malchance chronique, les Azuréens attendent en vain que la roue tourne.

- Cédric Varrault, il n’y a eu qu’une seule surprise en Coupe samedi soir. Et encore une fois, c’est Nice qui en a été victime…
C’est un résumé de ce que nous vivons depuis le début de saison. Nous avons fait trois poteaux en une mi-temps et nous avons manqué trois face à face avec le gardien. Je n’avais jamais vu ça depuis que je joue au foot. Nous avons montré nos points forts et nos défauts en même temps. Que peut-on demander de plus à part que le ballon rentre ? C’est malheureux à dire mais ça reflète bien notre début de saison.

- C’est vrai que vous n’avez pas vraiment eu de réussite…
Nous manquons de réalisme. Il y a aussi l’arbitrage et on se prend encore un but sur un coup de pied arrêté. Nous ne pouvons pas être plus malchanceux. Je serais bien curieux de savoir quelle équipe arrive à tirer trois fois sur les poteaux en une mi-temps. Nous sommes au summum de la poisse. Elle va bien finir par tourner. C’est dans ce sens-là que nous allons continuer à aller. Nous nous procurons toujours autant d’occasions et c’est bon signe.

- On espérait pour Nice que la trêve change la donne. Or vous êtes repartis sur les mêmes bases en 2007…
Nous n’arrêtons pas de dire que nous nous réfugions dans le travail mais c’est vraiment ce que nous faisons ! Nous faisons tout pour provoquer la réussite et ça ne tient vraiment pas à grand-chose. Après, quand ça s’acharne, ça s’acharne. Je ne dis pas que la confiance n’entre pas en jeu elle aussi. C’est un tout. Mais ce genre de situation est difficile à vivre. Maintenant, il ne faut pas continuer à dire que ce n’est pas mérité. Il faut travailler pour forcer les choses. C’est ce que nous sommes en train de faire. Ça ne peut que finir par nous sourire.

- Arrivez-vous encore à y croire au coup d’envoi des matchs ?
Oui car quand on voit notre première mi-temps samedi… Je ne dis pas qu’elle a été exceptionnelle mais nous avons tout fait pour ne rien avoir à nous reprocher. Notamment une bonne entame de match en jouant libérés. Après, comme depuis le début de saison, c’est la finition qui nous a manquée. L’état d’esprit est bon. Le principal est de vraiment garder cet état d’esprit. Les quatre prochains matchs de championnat sont vraiment importants. J’espère que ça va bien se passer.

- On imagine que vous préféreriez que le vent tourne naturellement plutôt qu’il faille attendre un changement d’entraîneur ou l’arrivée de nouvelles recrues ?
Il faut essayer de forcer encore un peu le destin. Ce n’est pas parce que nous changeons d’entraîneur que nous allons mettre des buts. C’est débile ça. Ça ne changerait rien. Il faut juste continuer dans cet état d’esprit. Si nous ne marquons pas, c’est qu’il y a quand même quelque chose. En continuant comme ça, nous finirons bien par y arriver.

Aurélien CANOT
Football365







- Retour -






34e journee de Ligue 1
dim. 19/05/2024 à 21h


Lille - Nice : 2-2

Résumé » Photos » Vidéo »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2024/2025



Pts J V N D Diff
 3.    Brest 61 34 17 10 7 +19
 4.    Lille 59 34 16 11 7 +18
 5.    Nice 55 34 15 10 9 +11
 6.    Lyon 53 34 16 5 13 -6
 7.    Lens 51 34 14 9 11 +8



   28e  dim. 07/04 (15h) Reims - Nice : 0 - 0
   30e  ven. 19/04 (21h) Nice - Lorient : 3 - 0
   29e  mer. 24/04 (21h) Marseille - Nice : 2 - 2
   31e  dim. 28/04 (15h) Strasbourg - Nice : 1 - 3
   33e  ven. 10/05 (21h) Nice - Le Havre : 1 - 0
   32e  mer. 15/05 (21h) Nice - PSG : 1 - 2
   34e  dim. 19/05 (21h) Lille - Nice : 2 - 2


Actu Foot  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2024 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact