150 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Mionnet : buteur en manque !



Presse :

Mionnet : buteur en manque !
Nice-Matin, le 17/01/2003 à 16h38

Plus ou moins écarté par Stambouli à Sedan, Cédric Mionnet arrive au Gym avec l'envie forte de se relancer. Un sentiment déjà bien connu dans la maison rouge et noire...

Après des adieux émouvants au personnel du club sedanais, Mionnet, hier, se dépêchait de fermer les cartons et d'attraper son vol nocturne Paris-Nice.

Ce matin, à 9 h 30, au siège du Gym, avec le président Maurice Cohen, il signera les derniers papiers. Un contrat de trois ans et demi. Cédric Mionnet est désormais Niçois (1), première recrue du « mercato ». Il participera, cet après-midi, à sa première séance d'entrainement à Charles-Ehrmann.

Coraline, son épouse, et la petite Pomeline (9 mois), le rejoindront bientôt. « Le sentiment qui domine, c'est l'impatience de découvrir un nouvel horizon. Même si cette fin ratée avec Sedan me laisse un petit gout amer « , disait le joueur, hier, une oreille collée au portable.

Mionnet à Nice. « Une ville et une région que je n'ai jamais eu l'occasion de connaitre », note le natif de Montreuil-sur-Mer, au bord de la Manche. Il a été formé à Lens, en même temps qu'un autre ch'ti, Romain Pitau. Depuis longtemps, Gernot Rohr avait un œil sur ce petit gabarit, technique et adroit, classé parmi les « 9 et demi ».

« Cédric possède la vitesse et l'instinct du buteur, mais il est aussi capable d'évoluer un peu plus en retrait, dans l'axe ou sur les côtés », explique Gernot Rohr. « Dans notre système, il peut occuper le poste de latéral excentré, derrière les deux attaquants ».

Sedan a fini par accepter de libérer son joueur. Sous l'ère Stambouli, Mionnet n'a été que sept fois titularisé cette saison (un but). Une misère, pour un joueur qui avait « claqué » 20 fois en 68 matches de D1, de 1999 à 2002. « Avec Stambouli, non, ça ne passait pas », dit-il. « A un moment, il fallait faire quelque chose, prendre une décision. C'était trop stressant. Ma déception, c'est de ne pas avoir pu exprimer jusqu'au bout l'amour du maillot. Mais il fallait tourner la page. Ouvrir un nouveau chapitre ».

Du National à l'Europe, il fut le symbole de l'épopée sedanaise. Cette saison, Sedan se bat pour le maintien. Mionnet, 28 ans, va découvrir le Ray. Le repère des leaders. On dirait qu'il n'y perd pas au change... « Je me retrouve face à un challenge sportif passionnant. Nice mérite largement sa position. Une très belle équipe. A moi de démontrer mes qualités ».

« Je suis en manque », ajoute le buteur. « J'ai envie de jouer, de prendre du plaisir, de ne plus calculer, de marquer, et de trouver une vraie équipe. Parce que j'ai connu ça, et j'ai envie de le connaitre encore ».

La garantie d'un état d'esprit
Cédric Mionnet, c'est aussi une blessure (il y a deux saisons) qui a marqué les esprits. Un tacle nantais à la Beaujoire, le genou en porte-à-faux, des images de douleur qui donnèrent froid dans le dos. « On a beaucoup parlé de ma blessure. Mais j'étais le seul concerné. Je voulais revenir à mon niveau. J'ai la chance de ne pas avoir gardé de séquelles ».

Rohr, qui connait l'expression « relancer un joueur » (n'est-ce pas, Kaba Diawara ?), ne masque pas sa satisfaction. « Le public ne se trompe jamais. A Sedan, il était le préféré, car c'est un garçon généreux. Avec son état d'esprit, on sait où l'on va. On est certains de n'avoir aucun souci de vestiaire. Il correspond aussi aux moyens financiers du club. Par rapport au profil du club, il est notre recrue idéale ».

Généreux, Cédric Mionnet ? A Sedan, il a créé une association qui porte son nom. « Au stade, je croisais des personnes handicapées qui venaient assister aux rencontres. J'appréciais le fait de discuter avec eux. Il s'est créé des liens. L'idée de mon association, elle est venue naturellement. Les médias m'ont aidé en relayant l'information. Quand on est un peu connu, c'est plus facile de réunir des fonds. Dans les Ardennes, il y a beaucoup à faire ».

Le joueur s'est battu, depuis deux ans, avec un objectif : équiper les différents centres et foyers spécialisés en matériel informatique, pour l'apprentissage des pensionnaires. Se sachant sur le départ, Mionnet a fait des réserves : il a acheté, en une seule fois, 60 ordinateurs. « Je ne sais pas si je pourrai faire le même chose à Nice. Je n'en sais rien. Les démarches, les commandes, les livraisons, je sais que cela demande beaucoup de temps. Je suis avant tout footballeur ».

En Rouge et Noir. Pour la venue du PSG, mercredi, il sera dans le groupe des seize. Une chaude entrée en matière.

1. Sergé Dié, l'international ivoirien, milieu de terrain, en provenance d'Avelino (série C, Italie), pourrait également signer prochainement.

Vendredi 17 Janvier 2003
Tous droits réservés - © Nice-Matin






- Retour -






6e journee de Ligue 1
dim. 19/09/2021 à 13h


Nice - Monaco : 2-2

Résumé » Photos » Vidéo »



  7e journee de Ligue 1
mer. 22/09/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 3.    Lens 12 6 3 3 0 +4
 4.    Angers 11 6 3 2 1 +4
 5.    Nice
10 5 3 2 0 +10
 6.    Clermont 9 6 2 3 1 0
 7.    Lorient 9 6 2 3 1 0



   2e  sam. 14/08 (17h) Lille - Nice : 0 - 4
   4e  sam. 28/08 (17h) Nice - Bordeaux : 4 - 0
   5e  dim. 12/09 (17h) Nantes - Nice : 0 - 2
   6e  dim. 19/09 (13h) Nice - Monaco : 2 - 2
   7e  mer. 22/09 (21h) Lorient - Nice
   8e  sam. 25/09 (17h) St-Etienne - Nice
   9e  sam. 02/10 (21h) Nice - Brest