72 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Loïc Rémy, symbole de la nouvelle vague niçoise



Presse :

Loïc Rémy, symbole de la nouvelle vague niçoise
AFP, le 30/07/2008 à 19h42

Intégré au cours de l'été 2007 dans l'effectif pro royal de Lyon, puis galonné de frais comme titulaire à Lens lors d'un prêt révélateur de six mois, l'attaquant Loïc Rémy est désormais propulsé au premier rang à Nice où le secteur offensif est à reconstruire.

Celui-ci a été largement pillée durant cette inter-saison, après les départs d'Ederson (7 buts, 2 passes décisives en 36 matches) à Lyon, du meilleur réalisateur "Baky" Koné (14 buts, 2 passes décisives en 30 matches) à Marseille et du vétéran non reconduit Lilian Laslandes (2 buts, 4 passes décisives en 24 matches).

Devant cette fuite des cerveaux, le jeune international Espoirs formé par le septuple champion de France, avec lequel il compte 12 apparitions en L1, a déjà pris à bras le corps sa mission.

"Je ne demande qu'à travailler et progresser dans ce groupe où je me sens bien. J'ai très envie de répondre à l'attente de mes partenaires, du staff et des supporteurs", promet ce néophyte à la silhouette élancée et élégante (66 kg pour 1m84) de Thierry Henry, son idole, doté d'une aisance technique et vitesse bien au-dessus de la moyenne.

L'enfant de Rillieux-la-Pape, en banlieue de Lyon, avale donc avec la fraîcheur de ses 21 ans les gammes tactiques que récitent quotidiennement les Aiglons en plein chantier offensif, ainsi qu'avec la détermination du candidat à l'éclosion.

L'entraîneur Frédéric Antonetti qui, après un premier échec début 2008, avait fait de l'engagement de cet attaquant pouvant évoluer côté droit ou en position axiale une priorité estivale, se frotte déjà les mains sans sous-estimer le travail de post-formation encore nécessaire.

"Ah, si on en avait deux ou trois de plus comme lui!", lance ainsi le technicien niçois au sujet de son jeune joueur qui a déjà scoré en matches amicaux, bien décidé à lui accorder le temps de jeu nécessaire tout en attendant de lui qu'il "s'investisse à fond". Antonnetti espère d'ailleurs un renfort offensif plus aguerri pour étayer une ligne juvénile (Bamogo, Modeste, Mouloungui).

L'OGCN n'a pas hésité à dépenser 8 M d'euros pour engager pour 4 ans cet international Espoir retenu une fois en A' (contre le Mali), que Claude Puel tenait absolument à enrôler au LOSC puis à retenir à Lyon. "Nous allons essayer de trouver la bonne balance entre les jeunes et les plus expérimentés du groupe, assure Rémy. J'espère jouer le plus de matches possibles et progresser. Avec Lens, toutes compétitions confondues, j'ai inscrit 4 buts (de janvier à juin, ndlr). Je tiens à faire mieux".

Tous les observateurs s'accordent à lui promettre un bel avenir comme à l'ensemble des autres recrues, toutes jeunes, toniques et explosives. Il reste à Rémy et à ses partenaires de promo à se dessiner un présent.






- Retour -







Match Amical
ven. 10/07/2020 à 18h


St-Etienne - Nice : 4-1





  Match Amical
jeu. 16/07/2020 à 18h15



Pts J V N D Diff
 12.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 13.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 14.    Nice 0 0 0 0 0 0
 15.    Nimes 0 0 0 0 0 0
 16.    PSG 0 0 0 0 0 0



  sam. 04/07 (18h30) Lyon - Nice : 1 - 0
  ven. 10/07 (18h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
  jeu. 16/07 (18h15) Celtic - Nice
  sam. 18/07 (18h15) Rangers - Nice
  sam. 25/07 (18h) Liege - Nice
  sam. 15/08 (19h) Nice - Rennes
   1re dim. 23/08 (20h) Nice - Lens



Transferts :  Rony Lopes vers le Gym ?
Transferts :  Officiel pour Gouiri