96 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Frederic Antonetti : « Supérieurs à nous »



Interviews :

Frederic Antonetti : « Supérieurs à nous »
Sport24, le 21/09/2008 à 23h06

Menés 2-0 après une demi-heure de jeu, les Manceaux sont finalement repartis du stade du Ray avec un match nul amplement mérité. Frédéric Antonetti reconnaît d’ailleurs que son équipe a été dominée dans tous les compartiments du jeu et peut s’estimer heureuse de récolter un point…

- Quel sentiment vous laisse ce match nul à domicile ?
Je pense qu’on a gagné un point et que Le Mans aurait mérité la victoire. Dans la vie, il faut être objectif et honnête. Ce soir (Ndlr : samedi soir), je reconnais la supériorité du Mans dans le jeu, dans la récupération et dans l’utilisation du ballon. Ils ont été supérieurs à nous. On a pourtant eu la chance de mener 2-0, mais on n’en a pas profité. En tout cas, il est clair qu’on ne méritait pas de gagner ce match !

- Comment expliquez-vous que votre équipe ait autant subi le jeu en seconde période ?
Pas uniquement en seconde période d’ailleurs. En première période aussi nous avons subi. Quand une équipe n’est pas bonne dans la récupération, elle ne peut rien espérer. Pour être bon dans la récupération, il faut évoluer en bloc et gagner des duels. Ce soir, les premiers ballons étaient pour eux, les deuxièmes ballons étaient pour eux… A un moment donné, même si l’égalisation est arrivée tardivement, il faut reconnaître que Le Mans était au-dessus de nous dans tous les compartiments du jeu. On n’a pas été bons et il faut savoir le reconnaître ! Parfois, il nous est arrivés de perdre des matchs ou de faire des nuls en étant bons. Ce soir, on fait un nul en étant pas bons du tout. Reconnaissons la supériorité de cette équipe du Mans.

- Cette prestation médiocre de votre équipe est-elle inquiétante pour la suite ?
Je n’ai pas la réponse. C’est un mauvais match de notre part. Cela n’était pas encore arrivé cette année. C’est peut-être aussi un rappel à l’ordre. Car la base du football, c’est d’être solide. Et ce soir, je n’ai pas senti de solidité dans l’équipe, que ce soit quand Le Mans a joué long, sur les retours de ballons ou lorsqu’ils ont joué au sol. Le constat est simple : si vous n’avez pas le ballon, vous ne pouvez pas attaquer. Et ce soir, ce sont eux qui avaient le ballon.

- Sur ce match, on a aussi senti votre équipe en difficulté sur les coups francs…
Déjà, on en a concédé beaucoup trop, dont certains pouvaient largement être évités. S’ajoute à ça un manque de détermination. On a beaucoup travaillé là-dessus… Mais on ne va tout de même pas passer plusieurs séances par semaine à travailler les coups de pied arrêtés, il y a tellement d’autres choses à travailler. Il faut juste plus de détermination et de volonté. Il faut se responsabiliser et on va essayer de régler ce genre de problème tranquillement. Ce match, c’est un peu un retour sur terre.

- Y a-t-il tout de même un point positif à ressortir de cette soirée ?
Franchement, cela fait longtemps que je n’avais pas vu mon équipe se faire autant balloter ! Dans ces conditions, il n’y a pas de positif. Je ne suis pas du tout en colère. Je suis juste honnête et objectif. Je dis ce que je vois et ce que je ressens. Et ce soir j’ai vu un match où l’adversaire nous était largement supérieur.

Fabrice Combes
Sport24







- Retour -







Match Amical
ven. 10/07/2020 à 18h


St-Etienne - Nice : 4-1





  Match Amical
jeu. 16/07/2020 à 18h15



Pts J V N D Diff
 12.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 13.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 14.    Nice 0 0 0 0 0 0
 15.    Nimes 0 0 0 0 0 0
 16.    PSG 0 0 0 0 0 0



  sam. 04/07 (18h30) Lyon - Nice : 1 - 0
  ven. 10/07 (18h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
  jeu. 16/07 (18h15) Celtic - Nice
  sam. 18/07 (18h15) Rangers - Nice
  sam. 25/07 (18h) Liege - Nice
  sam. 15/08 (19h) Nice - Rennes
   1re dim. 23/08 (20h) Nice - Lens



Transferts :  Rony Lopes vers le Gym ?
Transferts :  Officiel pour Gouiri