66 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Roy : « En mission jusqu’au 15 mai »


Interviews :

Roy : « En mission jusqu’au 15 mai »

RMC, le 22/03/2010 à 23h35

En deux matches à la tête de l’OGC Nice (victoires 1-0 contre Le Mans et le PSG), Eric Roy a redonné le sourire aux Aiglons. Aux côtés de René Marsiglia et Frédéric Gioria, le nouvel homme fort du club prend de l’assurance. Et apprécie l’unité affichée par ses troupes.

- Eric, comment se passe la cohabitation avec René Marsiglia et Frédéric Gioria ?
Très simplement. Les administrateurs ont décidé de changer quelque chose. Aucune solution externe n’a trouvé grâce à leurs yeux. Donc ils ont regardé à l’intérieur du club pour trouver des forces vives et tenter de finir la saison du mieux possible. Avec René et Fred, on a accepté ce challenge. On a gardé Bruno Valencony (entraîneur des gardiens, ndlr) avec nous. Il est au club depuis 17 ans. Et on a fait venir Roger Propos (préparateur physique, ndlr), qui nous a rejoints en toute amitié pour nous donner un coup de main.

- L’éviction de Didier Ollé-Nicolle était-elle nécessaire ?
Peut-être que s’il était resté, on aurait gagné les deux derniers matches de la même façon. Mais on ne peut pas réécrire l’histoire. Certaines décisions ont été prises par les responsables du club. En tant que salariés, on essaie de s’y plier. Avec un autre entraîneur, on aurait peut-être eu les mêmes résultats. Je n’en sais rien. Quoi qu’il en soit, ça ne sert à rien de se retourner sur le passé. Il faut regarder l’avenir. A commencer par nos prochains matches.

- Comment avez-vous vécu cette victoire 1-0 à huis-clos face au PSG samedi ?
C’était particulier. J’avais dit aux joueurs de faire abstraction de l’environnement, de rester bien concentrés et de bien appliquer les consignes. Avec la victoire au bout, on aurait aimé pouvoir communier avec notre public. Malheureusement, ça n’a pas été le cas.

- Allez-vous conserver vos nouvelles fonctions la saison prochaine ?
Aujourd’hui, on n’est pas du tout dans cette problématique. Avec René et Fred, on est parti en mission jusqu’au 15 mai. On a pris tous les joueurs avec nous. On a défini un cadre de travail et même un cadre de vie. On a voulu que tout le monde y adhère, avec l’objectif de finir la saison du mieux possible.

- Mais si on vous le proposait, accepteriez-vous ?
Pour l’instant, je n’en sais rien. On est fixé sur les onze derniers matches de la saison. Dans l’histoire du football, il y a déjà eu des cas comme le mien. José Anigo a par exemple rendu service à l’Olympique de Marseille. Bernard Lacombe a fait la même chose à Lyon. Eux aussi étaient d’anciens directeurs sportifs. C’est quelque part dans la logique des choses à un moment donné. Maintenant, si on remplit bien notre mission, on aura à cœur de tous retrouver nos postes et de travailler avec le nouvel entraîneur ou le nouveau staff qui viendra. En tout cas, on n’a pas changé nos contrats. Ce n’était pas une opportunité financière ou une forme de promotion. On s’est juste mis au service du club. Actuellement, plusieurs personnes cumulent les fonctions à l’OGC Nice. C’est une belle solidarité.






- Retour -






28e journee de Ligue 1
dim. 07/04/2024 à 15h


Reims - Nice : 0-0

Photos » Vidéo »



  30e journee de Ligue 1
ven. 19/04/2024 à 21h



Pts J V N D Diff
 3.    Monaco 52 28 15 7 6 +15
 4.    Lille 49 28 13 10 5 +17
 5.    Nice 44 28 12 8 8 +6
 6.    Lens 43 28 12 7 9 +7
 7.    Reims 40 28 11 7 10 -1



  mer. 13/03 (21h10) PSG - Nice : 3 - 1
   26e  sam. 16/03 (21h) Lens - Nice : 1 - 3
   27e  dim. 31/03 (15h) Nice - Nantes : 1 - 2
   28e  dim. 07/04 (15h) Reims - Nice : 0 - 0
   30e  ven. 19/04 (21h) Nice - Lorient
   29e  mer. 24/04 (21h) Marseille - Nice
   31e  dim. 28/04 (15h) Strasbourg - Nice


Actu Foot  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2024 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact