144 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Marseille a la cote



Presse :

Marseille a la cote
Sport24, le 11/04/2010 à 23h12

Avec la manière, l’Olympique de Marseille a facilement pris le meilleur sur Nice (4-1) en clôture de la 32e journée de Ligue 1. Une troisième victoire de suite à domicile qui fait de l’OM un leader convaincant.

Marseille-Nice 4-1
Marseille : Koné (42e), M’Bia (52e), Valbuena (70e), Diawara (74e)
Nice : Faé (92e)


Et de trois ! Marseille a réussi face à Nice (4-1) son pari : gagner ses trois matches en une semaine au Vélodrome, et retrouver son trône de leader cédé à peine deux heures à Auxerre. Informés des résultats de leurs adversaires directs, les Marseillais décidaient d’attaquer pied au plancher. Valbuena sollicitait Ospina dès la 2e minute, illustration d’un début de match à sens unique. Obligé de courir après la balle, Nice n’avait que très rarement l’occasion de sortir de son camp, hormis sur une tentative de Ben Saada (10e). Marseille dominait, mais Marseille butait, la faute à un arrêt extraordinaire d’Ospina (21e) mais surtout à un rythme retombé, à une patience qui devenait par trop prudence et à un jeu trop axial. En contre, Bagayoko en profitait pour faire passer un frisson dans le Vélodrome (28e). Le travail de sape des Phocéens payait malgré tout en fin de période sur une erreur d’Apam que ne laissait pas filer Koné (1-0, 42e).

Le premier but encaissé sous l’ère Eric Roy par les Aiglons qui pouvaient regretter d’avoir lâché aussi près de la mi-temps. D’autant que Marseille ne tardait pas à faire le break, grâce à une tête de M’Bia (2-0, 52e). Ainsi, Nice n’avait même pas eu le temps de faire douter une équipe phocéenne au-dessus dans tous les compartiments. Pis, les Niçois explosaient en plein vol. Cela se matérialisait d’abord par une rudesse dans les duels, dont faisait les frais Koné (66e), puis par un abandon total du marquage défensif. Dans l’axe encore, Valbuena ajustait Ospina d’un extérieur du pied droit (70e) puis Diawara imitait son compère de la défense centrale sur un corner de Lucho (4-0, 74e). Tout le monde participait à la fête. Le but de Faé dans les arrêts de jeu (4-1, 92e) relevait de l’anecdote, sauf à baisser la différence de buts olympienne d’une unité. Marseille avait perdu le titre à domicile l’an dernier. C’est peut-être là qu’il le gagnera cette saison.

Le joueur du match
Il n’est pas toujours le joueur le plus actif, le plus véloce ou le plus voyant. Mais sa technique suffit à faire la différence. Auteur de trois passes décisives (dont deux sur corner), Lucho s’est avéré déterminant en étant également dans le coup sur le troisième but. Il a fallu être patient mais le banquier marseillais y retrouve en cette fin de saison son investissement.

Tactique et coaching
Didier Deschamps avait procédé à quelques retouches dans son 4-3-3 originel (titularisations de Koné et Heinze à gauche, Niang, Ben Arfa, Cheyrou sur le banc). Le choix d’hommes en forme. Une stratégie payante. Niang, remplaçant Koné sur blessure (66e), et Cheyrou (73e) ont fait leur retour alors que le sort était déjà réglé, de même que pour l'entrée de Ben Arfa (76e). De son côté, le 4-5-1 si solide trouvé par Eric Roy a explosé pour la première fois en cinq rencontres, individuellement puis collectivement. Lorsque Mouloungui (75e) et Sablé (81e) sont entrés, il était déjà trop tard.

On n’a pas aimé
Le trop-plein d’agressivité niçois à 25 minutes de la fin et par la même occasion la sortie sur blessure de Bakari Koné. Alors qu’il revenait bien (première titularisation depuis le 30 janvier, deux buts en quatre jours), l’attaquant ivoirien a peut-être vu sa saison se terminer sur un tacle par-derrière de Coulibaly (entorse du genou gauche).

Florian Egly
Sport24







- Retour -







32e journee de Ligue 1
dim. 11/04/2021 à 15h


Nice - Reims : 0-0

Vidéo »



  33e journee de Ligue 1
dim. 18/04/2021 à 20h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 48 32 13 9 10 +5
 8.    Montpellier 46 32 12 10 10 -1
 9.    Nice 43 32 12 7 13 -1
 10.    Metz 42 32 11 9 12 -2
 11.    Angers 41 31 11 8 12 -10



   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice : 1 - 1
   30e  sam. 20/03 (17h) Nice - Marseille : 3 - 0
   31e  dim. 04/04 (15h) Nantes - Nice : 1 - 2
   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice
   34e  dim. 25/04 (20h) Nice - Montpellier
   35e  dim. 02/05 (20h) Lille - Nice